Machu Picchu - On y est presque!


La date arrive à grand pas!!!
Dans un mois, je serai au Machu Picchu, le premier grand voyage de ma vie!

Plusieurs d'entre vous m'ont demandé où j'en étais avec mon voyage. Je suis bien contente de voir que cela vous intéresse! Je vous avais déjà parlé brièvement de mon voyage dans ce billet. Maintenant, j'en suis à l'étape des préparatifs. Il y a une tonne de choses à faire pour ne pas être pris au dépourvu!


1. L'entrainement
Je m'efforce de me tenir le plus en forme possible d'ici au grand départ. Je pratique déjà le Kung-Fu 4 jours par semaine (10 heures en tout), mais j'ai ajouté à cela une marche rapide matin et soir, sac à dos bien rempli sur le dos! Je me rends au travail en marchant, et cela m'apporte 1 heure 30 minute d'exercice supplémentaire à chaque jour. Je m'entraine aussi à la maison les week-ends. Je pense qu'avec tout ça et ma bonne forme physique, je mets toutes les chances de mon côté.

Seul petit bémol : J'ai des blessures sportives qui tardent à guérir. Une cheville et un poignet douloureux blessés en combat (c'est la faute au Kung-Fu...). Mais j'ai bon espoir que cela sera rétabli d'ici à la mi-avril.

2. L'équipement
J'amasse tant bien que mal le matériel nécessaire. J'ai déjà l'essentiel (sac à dos, sac de transport, sac de couchage, souliers de marche, trousse de premiers soins, matelas de sol), mais j'ai encore besoin de me procurer des vêtements de qualité pour la randonnée et un bon manteau. Je m'y attaque ce week-end.

Pour le reste, j'attendrai après mon anniversaire, le 4 avril. Qui sait, peut-être qu'un bon samaritain pensera à me procurer quelques accessoires utiles pour mon voyage? ; )

3. Les vaccins
J'ai déjà reçu une première série de piqures, et je dois encore y retourner dans un mois pour la suite. Malaria, rougeole, fièvre jaune, tétanos, polio, hépatite A et B... tout y passe! J'ai encore les bras en compote d'ailleurs... Et c'est sans compter les médicaments prescrits pour le mal de l'altitude et la diahrée du touriste... Vaut mieux prévenir, alors j'ai opté pour la totale!



4. La gastronomie
La culture d'un pays passe entre autre par la nourriture. Pour m'immerger complètement dans l'ambiance, j'ai déjà
dégusté quelques mets péruviens typiques dans divers restaurants de Montréal :

  • Le ragoût de lama, une viande rouge tendre et pas mauvaise du tout.
  • La brochette de coeurs de veau, un plat qui me rebutait beaucoup, mais qui finalement a bien passé... Néanmoins, ce mets traditionnel ne figure pas parmi mes préférés. Je n'ai jamais aimé les abats ni le foie. Ça y ressemble beaucoup. Mais c'est mangeable...
  • Les ceviches de poissons... ça j'adore! L'acidité du jus de lime mêlé au poisson cru, c'est tellement spécial! Un goût vraiment différent de tout ce à quoi je suis habituée, et c'est ce qui me plait autant. Avec des pétoncles et des crevettes aussi, c'est fabuleux.
  • Les "Papa a la Huancaina", plat traditionnel des régions pauvres à base de pommes de terres, d'oeufs cuits durs et de sauce au fromage. Peu ragoûtant froid, mais très bon chaud avec la sauce au fromage fondant.
  • La "Chicha Morada", jus fait à base de maïs mauve bouilli auquel on ajoute jus de citron, cannelle, sucre et morceaux de pommes. Très rafraichissant!
  • Le "Pisco sour", alcool national du Pérou fait à base de raisins blancs. C'est fort en bouche!
  • Les desserts au "Dulce de leche"... rien à rajouter. Juste à lire le nom, et c'est suffisant pour saliver...

5. L'éducation
Pour me préparer à la visite, j'ai commencé à feuilleter des livres et à en apprendre plus sur l'histoire des incas. J'ai regardé des DVDs, j'ai fouiné sur Internet aussi. J'en connais plus maintenant sur l'architecture coloniale et l'influence des espagnols, sur les mochicas (ancêtres des Incas), sur les mystères des lignes de Nasca et sur l'emplacement de la célèbre pierre à 12 angles!

Mais je veux me garder des surprises, alors je ne veux pas trop en connaître. Je m'arrête ici pour les lectures, et je préfère attendre de découvrir ces beautés de mes propres yeux.




À SAVOIR...

Les péruviens et les quechuas (descendants des premiers peuples) ne vivent pas comme nous. Il y un certain nombre de règles à respecter pour le bon déroulement du voyage et une meilleure entente avec les habitants locaux. Par exemple :

Ne jamais manger avec la main gauche
Comme dans plusieurs pays en voie de développement, les installations sanitaires sont plutôt rudimentaires... alors vous pouvez imaginer à quoi sert la main gauche... On mange toujours avec la droite!

Toujours faire offrande à la terre
Chaque liquide bu et chaque aliment consommé nous vient de la terre nouricière, la "Patchamama". Pour la remercier, on verse quelques gouttes de liquide et on dépose un peu de nourriture sur le sol à chaque fois que l'on se nourrit. C'est une tradition et une forme de respect pour la terre.

Respecter l'environnement
Même si beaucoup de péruviens ont malheureusement oublié cette notion, la terre est notre mère et on lui doit respect. On ne déplace ni ne touche aucun élément de la nature. On ne laisse aucune trace de passage, si ce n'est une offrande de feuilles de coca au passage d'un col de montagne, pour remercier les dieux de leur bienveillance.

Ne jamais offrir d'argent
Que ce soit à un enfant ou un adulte, c'est une mauvaise habitude qui peut détruire les liens de confiance entre voyageurs et locaux. De plus, il y encouragement indirect de notre part à la mendicité, ce qui n'est pas une bonne chose.

L'important lorsqu'on est visiteur en pays étranger, c'est d'agir toujours dans le plus grand respect de la cutlure des autres et de garder à l'esprit que nous sommes un invité en cette terre d'accueil.


En écrivant ces lignes, je viens juste de réaliser que je partirai dans un mois! On dirait que je n'avais pas encore "percuté"... Et bien c'est fait! Comme j'ai hâte! J'ai hâte autant de grimper cette montagne que de juste me trouver là, dans ce nouvel environnement, de voir les habitants, de visiter les petits marchés locaux. Et comme je me connais bien, je sais déjà que je ramenerai une tonne de souvenirs! Vivement avril!


UN SOUPER, ÇA VOUS TENTE?

À ce propos, je risque de m'auto-organiser un petit souper de départ, dans un restaurant péruvien très probablement, c'est de circonstance. Vous seriez partants pour vous joindre à moi? J'ai déjà essayé Mochica et Eche pa Echarle, mais il me reste d'autres restos péruviens montréalais à tenter... Melchorita et El Jibaro, par exemple. Si quelqu'un a d'autres suggestions, je suis ouverte!

Je serais bien heureuse de partager avec vous ma fébrilité d'avant départ, et de parler cuisine il va sans dire. C'est toujours agréable de côtoyer des gens qui partagent notre passion...


À bientôt pour de nouvelles aventures!


11 commentaires:

blogueencore a dit...

Machu Picchu, tout un pélerinnage, tu en as de la chance, pour le resto j'aimerais bien, je suis par contre à Magog. C'est quand la rencontre!
Bon samedi et je me demande auras-tu accès à un portable en voyage...

Philo a dit...

J'aurai aimé être avec toi dans un petit restaurant avant ton départ mais ça fait un peu loin c'est bien dommage. J'ai hâte que tu nous racontes ton voyage qui me fait bien envie.
Bises

Katia a dit...

Wow, ça passe si vite ! Il me semble que tu nous as annoncé ton départ il y a plusieurs semaines, ou plusieurs mois, et on y est déjà presque...

La seule chose qui manque à ton plan de voyage : apprendre l'espagnol !!!! :)

Pour le souper Péruvien, je suis partante ! J'opterais pour le Melchorita, même si c'est loin de chez moi et même si j'y suis déjà allée 2-3 fois. Disons que je suis très friande de leurs frites de manioc avec la petite sauce au fromage (qui est maintenant rendue TRÈS épicée, mais délicieuse) et je sais que les plats sont abordables.

Sinon, il y a la Villa Wellington tout près de chez moi qui est très bien aussi, avec un super beau décor et un menu intéressant. Les clients sont moitié péruviens, moitié touristes :)

Aaaaaah comme je t'envie de partir en voyage ! Je ne pourrai malheureusement pas en faire cette année... Je voyagerai à travers tes photos :)

Flo a dit...

Oh dommage j'aurais bien été des vôtres pour le restaurant :-( Tu m'as l'air bien préparée chère Jasmine et ça me rassure ;-) Quant à moi j'ai aussi un grand projet qui va s'accomplir bientôt, mais ce n'est pas de voyager... bizzz Flo

Flo Bretzel a dit...

Quelle grande aventure en perspective!

awoz a dit...

Je comprends maintenant pouquoi tu es capable de dévorer autant de sucrerie et ne pas prendre du poids.Tu fais beaucoup de sport, c'est ça le secret.
Je te souhaite bon préparatif pour ton voyage...

MP3 e MP4 a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
Valérie a dit...

Dommage que je ne demeure pas plus près!

J'ai vraiment hâte de voir les photos de ce périple... :) J'espère que tu en publieras quelques unes ;)

@+
Val

Suzanne a dit...

Quel beau voyage en perspective! Je parle espagnol, si tu as besoin d'une interprète!!!! Bonne idée le souper. Si je suis libre, je serai des vôtres.

Zolasoleil a dit...

Je serais partante pour un souper péruvien!

Jasmine a dit...

Merci pour vos commentaires!

Blogueencore : Non, pas de portable en voyage, je prends congé! Je me donne un petit répit. Et puis, je pars grimper, je ne vois pas comment je pourrais le transporter avec moi!

Katia : C'est vrai qu'il aurait fallu que j'apprenne l'espagnol. Trop tard! Je trainerai mon dictionnaire! Hi hi hi.

Awoz : Je l'avoue, c'est mon secret!

Valérie : Je prendrai des tonnes de photos! ET je vous ferai un petit reportage à mon retour.

Suzanne et ZolaSoleil : Vous êtes invitées si bon vous semble!