dimanche 9 décembre 2007

Gelée de menthe


Eh ben oui, c'est raté! Et mon orgueuil en prend un coup! Je déteste rater une recette. Du coup, j'ai l'impression d'avoir attrapé la guigne et j'hésite à cuisiner à nouveau durant quelques jours, comme si j'attendais que la malchance passe...

Cette recette, trouvée chez Isa, est vraiment parfaite. C'est moi qui ai gaffé, je l'avoue. C'était bien mentionné "jus de pomme bio" dans la recette. Le genre bien opaque et naturel. N'en trouvant pas sur les étalages, j'ai opté pour un jus de pomme en conserve, supposément naturel, mais qui finalement était un jus de pomme industriel purifié jaune radioactif... J'aurais du écouter mon instinct, mais je me suis dis "On va essayer quand même, ça va fonctionner..." Oubliez ça la pensée magique!

Après le temps de cuisson règlementaire, ma gelée avait pris une belle teinte dorée et semblait avoir atteint la bonne consistance. Je mets en pots, je stérilise et je laisse figer sur la table. Au matin, je me réveille et je cours voir mes petits pots de gelée. Je prends un, puis je le retourne, juste pour voir. C'était liquide comme du sirop! Du sirop de menthe sucré vinaigré...

Moi qui déteste gaspiller, j'ai tout mis à la poubelle... Et bibitte à sucre qui se rit de moi... Juste en goûtant, je sais que ça aurait été délicieux en gelée pour accompagner les viandes, mais comme ça, en liquide, c'est pas la joie... Mais bon, on ne peut pas tout réussir, non? J'aurais dû écouter mon instinct qui me disait "arrête, tu en as assez fait pour tes paniers de Noël!". Mais j'ai voulu en rajouter, et me voilà bien punie!

Voici la recette d'Isa, que j'avais doublée pour l'occasion. Si vous n'ajoutez pas de colorant, vous obtiendrez une belle couleur dorée comme la mienne.

Ingrédients :

  • 2 tasses (500 ml) de feuilles de menthe
  • 2 tasses (500 ml) de jus de pommes bio (ouin...)
  • 2 tasses (500 ml) de vinaigre blanc
  • même poids de sucre que de liquide (prévoir un kilo pour en avoir suffisamment)
  • 5 gouttes de colorant alimentaire vert (facultatif)

Porter à ébullition le jus de pommes, le vinaigre et les feuilles de menthe dans une grande casserole. Couvrir et laisser bouillir durant 5 à 10 minutes (j'ai laissé 15 minutes).

Passer le jus à travers un coton à fromage en pressant bien les feuilles de menthe. Peser le liquide et y ajouter le même poids de sucre. Remettre le tout dans la casserole et ajouter le colorant alimentaire, si désiré.

Laisser mijoter jusqu'à ce que la température atteigne 105 C (221 F) au thermomètre à bonbons, ou jusqu'à ce qu'une goutte de gelée se fige sur une assiette froide.

Mettre en pots stérilisés en laissant 1 cm d'espace sous le goulot. Stériliser ensuite à l'eau bouillante pendant 15 minutes. Pour la technique,
vous pouvez suivre la méthode décrite ici. C'est le site de Vincent le canneux, LA référence en matière de conserves. C'est très bien expliqué.




Temps de préparation : 15 minutes
Temps de pause : 2 heures
Quantité obtenue : 3 pots Mason


9 commentaires:

Eryn a dit...

Oh ben tu sais, j'aurais fait la même erreur que toi j'en suis sûre !! C'est noté pour cette remarque en tout cas. Les ratages mine de rien, ça forge !

Bises :)

Katia a dit...

Quel dommage d'avoir tout jeté ! Je suis certaine que c'était récupérable (en faisant recuire et en ajoutant de la pectine... ou de l'agar-agar !!).

Pour du jus de pommes non filtré (opaque), je te conseille le jus Tradition. Il est super facile à trouver à l'épicerie, c'est dans la section Fruits et Légumes (ou encore près du tofu et compagnie). En plus c'est un produit québécois !

Pour la cause du désastre, j'avance l'hypothèse que ton mélange manquait de pectine. Les pommes contiennent énormément de pectine. Peut-être que le jus opaque a encore de la pectine dedans, alors que le jus clair n'en a plus ?

Mais ne te décourage pas !!! Tu fais tant de belles et bonnes choses, c'est pas une petite gelée ratée qui va t'achever :)

isabelle a dit...

zut, c est dommage !

pour le jus, je prends le même que Katia..pour le rattrapage, j'aurais fait comme katia aussi...mais je suis sûre que tu ne vas pas rester sur un échec :)

Marie a dit...

Bon, t'en fais pas Jasmine ça arrive à tout le monde de rater des trucs et dis-toi que tu as une longueur d'avance avec toutes tes réussites hors du commun. Moi aussi, dimanche dernier j'ai raté le gâteau d'anniversaire à l'amaretto que j'avais fait pour mon père. Merci de ta participation à mon jeu blog-cookies et n'oublie pas de m'expédier tes coordonnées. Bye,

Vincent le canneux a dit...

Kikou Jasmine,

Je cois que Katia à mis le doigt sur le bobo. C'est pas que le jus utilisé n'était pas bio, c'est qu'il n'était pas brut. En effet, il était dépourvu de pectine (et des polyphénols antioxydants aussi).

Le procédé de raffinage industriel pour obtenir le jus limpide recherché par la plupart des consommateurs, n'est pas si méchant. On a souvent simplement retiré la pulpe (contenant la pectine et l'amidon) du jus par centrifugation et filtrage.

Une fois emballé, on a pasteurisé le contenant pour éviter la fermentation ou autre moisissure.

L'hypothèse de Katia est tout aussi juste que la solution qu'elle propose.

Jasmine a dit...

Merci de votre aide! J'aurais dû tout conserver, mais j'étais tellement fâchée! La prochaine fois, je saurai quoi faire...

Vincent le canneux a dit...

Dis donc dis donc...

Ça m'avait échappé. Ils sont jolis tes bocaux ! C'est pas du Bernardin que je connais ça !

Tu pourrais me donner la marque et ou s'en procurer ?

Jasmine a dit...

Bonjour Vincent!

Pour ces petits bocaux, ce sont des Garden Pride, par la compagnie Home Discovery.

Et je les ai achetés chez... Wal-Mart! En fait, je cherchais des Bernardins mais ils n'en avaient plus... Et quand j'ai vu ceux-là, je me suis dis "Kécé ça, ils sont ben drôles!", mais j'avais pas le choix... La qualité me semble aussi bonne que celle des Bernardins. Le couvercles sont très bien aussi. Je ne sais pas s'ils sont disponibles dans d'autres magasins.

Vincent le canneux a dit...

Merci Jasmine.

Je ne connaissait pas cette marque.