Poulet Général Tao


À la base, le Poulet Général Tao est un poulet trempé dans la pâte, frit dans l'huile et enrobé de sauce piquante, aigre et sucrée. Pour le reste, il y a autant de façon différentes de l'apprêter que de restaurants qui le servent... C'est quand même un classique de la cuisine orientale et tout bon restaurant chinois qui se respecte tiens ce plat au menu.

La raison pour laquelle ce poulet porte un nom relié au général chinois Zuo Zongtang (1812–1885) n'est pas claire. Celui-ci était un héros de guerre du XIXe siècle. Il est très peu probable qu'il ait eu l'occasion de goûter à ce plat. Il y a tellement de témoignages contradictoires au sujet de l'origine de ce plat que je préfère ne pas m'avancer sur trop de spéculations, de peur de me faire taper sur la tête par l'ensemble de la communauté orientale...

L'important, c'est qu'il est maintenant disponible un peu partout sur le globe et qu'on peut rapidement et facilement préparer cette petite merveille, moyennant un peu de temps et une bonne aération de votre cuisine. La friture, ça étouffe! Surtout quand votre propriétaire de logement a oublié de poser une hotte à votre cuisinière et que vous devez ouvrir toute grande la fenêtre à chaque fois que vous faites à manger, même par des températures de -30 degrés, sous peine de mourrir asphyxié...

Voici la recette, adaptée de la cuisine de Taillefer et fille (Eh oui! Elles peuvent faire autre chose que des petites saucisses dans la sauce VH, celles-là...)

Ingrédients :


Pâte et poulet

  • 4 oeufs
  • 1 tasse de fécule de mais
  • Huile végétale (pour la friture)
  • 600 grammes de poulet, sans peau et désossé, coupé en cubes d'environ 1 pouce
  • 1/2 cuillère à thé comble de flocons de piment séché
  • 6 échalottes vertes, coupées en tronçons de 1 1/2 pouce de long
  • 1 gousse d'ail, hachée finement
  • 1 cuillère à thé de gingembre frais, haché finement

Sauce

  • 6 cuillères à thé de fécule de mais
  • 3/4 de tasse de bouillon de poulet froid
  • 5 cuillères à table de sucre
  • 1/3 de tasse d'eau froide
  • 2 cuillères à thé de vinaigre de riz
  • 5 cuillères à table de sauce soya

Préparation :

Pâte et poulet

Battre les oeufs et la fécule de mais ensemble au fouet dans un grand bol. Ajouter les cubes de poulet et brasser pour bien enrober.

Dans une casserole très profonde, faire chauffer l'huile à friture jusqu'à une température de 180C (350F) au thermomètre à bonbons. Faire frire le poulet, quelques morceaux à la fois, de manière à la colorer légèrement, pas plus. Mettre les morceaux frits à égoutter sur du papier absorbant. Réserver.

Prendre 2 cuillères à table d'huile à friture et verser dans un grand poêlon ou un wok. Ajouter les flocons de piment séché et cuire 1 minute. Ajouter les échalottes, l'ail et le gingembre et poursuivre la cuisson une minute. Réserver dans la poêle.

Faire chauffer à nouveau l'huile à friture dans sa casserole pour que la température atteigne 200C (400F) au thermomètre à bonbons. Remettre les morceaux de poulet à frire une seconde fois jusqu'à ce qu'ils soient croustillants et bien dorés. Mettre les morceaux frits à égoutter sur du papier absorbant. Réserver.

Sauce

Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients de la sauce au fouet. Verser dans la poêle réservée avec les légumes et les flocons de piment et porter à ébullition en remuant constamment. Dès les premiers bouillons, la sauce épaissiera très vite. Ajouter alors les cubes de poulet et remuer pour bien enrober. Réchauffer rapidement et servir immédiatement.


Verdict :

Moi :
"Un très bon mets à refaire. J'adore la petite touche piquante et le poulet tendre au centre de la pâte croustillante (la pâte au restaurant est souvent assez molle, car elle a longtemps mariné dans sa sauce). Seul défaut, ça manque un peu de sucre! J'en ajouterai un peu plus la prochaine fois. Il manque une épice aussi. Je n'arrive pas à dire laquelle. Un goût que je recherchais et qui n'était pas là... J'y réfléchis encore..."

L'homme :
"D'une qualité et d'une fraicheur exceptionnelles que je n'ai jamais goûtées dans le poulet de restaurant. Légèrement moins sucré que la majorité des poulets du même type, ce qui le rend délicieux de la première à la dernière bouchée sans tomber sur le coeur. On voit une grand différence quand on mange un poulet Général Tao entièrement fait maison avec des ingrédients d'une provenance "non douteuse". Je fais ici référence à cette légende populaire qui dit que certains plats d'origine orientale sont fabriqués, à notre insu, à base de rat, de pigeon ou de chat. Bien évidemment, je suis convaincu qu'il n'y a jamais eu de telle cuisine en Amérique du Nord, du moins je préfère me le faire croire. Car j'ai vu un rat sortir d'un restaurant dans le quartier chinois l'autre jour, et je vous jure qu'il se sauvait de la cuisson!!!!!"


Bon, je vous avais prévenu... Je ne suis pas responsable de ce qu'il dit!




Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 25 minutes en tout
Quantité obtenue : 4 portions



12 commentaires:

sab a dit...

j'en avais entendu vaguement parlé lais je en savais pas ce que c'était, ta recette donne vraiment envie d'essayre (et la photo encore plus!!!)

Katia a dit...

Moi qui suis perpétuellement à la recherche de MON Général Tao, je vois que cette recette n'est pas celle que je cherche, hihihi ! :) Ça n'enlève rien au fait qu'il doit être très bon ton Général.

Je te promets de te faire découvrir l'endroit secret qui fait le meilleur Général Tao en ville ! :)

Miss Diane a dit...

Très bien réussi ce Général Tao!

Belles légendes urbaines toutes ces sornettes à propos des r... et des ch... et les autres! Faut pas croire tout ce qu'on dit... Enfin, vaut mieux pas!

Esther B a dit...

J'ai bien aimé ce poulet:))

Ta photo fait beaucoup envie:)

Philo a dit...

Je suis fan des plats asiatiques et tu nous montres que finalement ce n'est pas si compliqué que ça./ Ta photo fait franchement envie.

Flo a dit...

Merci pour la leçon d'histoire... ce poulet me plaît bien !

Jasmine a dit...

Dur dur de trouver le Général parfait... Mais j'aime bien celui-ci. Par contre Katia, je veux connaître le tiens, celui qui parait-il est le meilleur en ville!

Celine a dit...

Jasmine, ton Poulet General Tao semble tout à fait delectable ! Waouh ! Cette belle sauce toute brillante qui enrobe le poulet, ça doit etre un régal ! J'ai déja souvent entendu parler de cette recette, je n'ai jamais essayé mais ça fait un petit moment que cela me tente ! Ca semble reellement delicieux !

lydian a dit...

J'adore ce plat et je te pique illico la recette, ton plat est largement plus beau que chez mon traiteur chinois!

Chantal a dit...

L'ingrédient qu'il manque, ça serait pas le sésame? Essaie pour voir...

nadia a dit...

Je fais un general tao semblable, mais je fais revenir l'échalotte, l'ail et 1 c a table de gingembre frais rapé dans 2 c a table d'huile de sésame. Tu essaieras ça!!

Matt Le Grand a dit...

Wow! Elle a vraiment l'air bonne ta recette de général Jasmine..

Je te laisse ma recette de poulet général tao, mais je pense que ce soir je vais essayer la tienne.

Miam! :)