Les jeux de la blogosphère!

Wow, mais qu'est ce qui se passe, tout le monde me tague! Je fais donc un "trois dans un" et je réponds ici à trois tagues différentes...

Mais comme je ne veux pas taguer 18 personnes suite à ces trois jeux et que pas mal tout le monde a déjà été tagué, je vous propose que ceux qui n'ont pas encore reçu l'appel prennent l'initiative de répondre au jeu sur le blogue par eux-mêmes. Pourquoi pas? On a tous le droit de s'amuser, non?


LES JEUX :

Numéro 1 :
5 (ou 6!) révélations sur moi


J'ai été taguée une nouvelle fois à ce jeu! Valérie du blogue La cuisine de Valérie et Céline du blogue Le palais des délices, m'invitent à révéler 5 et 6 choses sur moi-même que vous, chers lecteurs, ne sachiez pas déjà. Il y a aussi Suzanne du blogue Mes doigts de fée qui m'invite à révéler 6 choses anodines sur moi. Je combine donc tout ça ensemble!

C'est drôle de voir comment les jeux tournent et retournent dans la blogosphère. J'ai déjà participé au jeu des 7 révélations, et maintenant ce sont les 5 révélations, puis les 6 révélations qui m'arrivent! Ce n'est pas pour me déplaire, car j'adore ce genre de petit questionnaire!

Voic les règles :
1. Faites un lien vers le blog de celui/celle qui vous a tagguée et postez ces règles.
2. Partagez 5 (ou 6!) révélations sur vous.
3. Tagguez cinq personnes à la fin de votre billet et faites un lien vers leur blog.
4. Faites savoir à ces bloggeurs que vous les avez taggués en leur laissant un commentaire sur leur blog.

Cette fois, j'ai dû chercher plus loin cependant. Ayant épuisé toutes les généralités, je suis tombée dans les détails plus spécifiques et des anecdotes amusantes sur moi-même. Alors voici...


1. J'ai un morceau de mine de plomb de crayon dans la paume de la main gauche...

... Et le plus drôle, c'est que mon homme en a un aussi, dans la même paume de la même main... Coïncidence? Destin?Toujours est-il qu'on s'est fait la même blessure étant enfants, et qu'on s'est rendu compte après quelques temps de fréquentation que nous avions cet étrange point en commun. Car en jeune fille stupide et imprudente que j'étais, j'avais eu l'idée de me fabriquer des échasses avec des crayons bien aiguisés que je tenais entre mes doigts en appuyant l'extrémité au sol comme une béquille. Et quand j'ai dérapé, vous devinez bien que la mine est venue se planter dans ma main... Ouille!!! Elle était trop creuse pour être retirée, et ma peau s'est refermée, emprisonnant le petit morceaux de plomb. J'ai maintenant un joli point noir sous l'index dans la paume de la main qui restera pour la vie. Mon homme a le sien un peu plus bas, près du poignet. C'est bizarre quand même...

2. J'ai peur des hauteurs



Je ne l'avoue pas souvent car je n'en suis pas fière et surtout, je trouve ça stupide de laisser une peur me barrer la route. Mais je dois me rendre à l'évidence : Je n'ai qu'une seule vraie peur, et c'est celle des hauteurs.

Heureusement, je la combats et je suis bien décidée à passer par dessus, un jour à la fois. Je fais exprès de me mettre dans des situations où je devrai affronter des hauteurs, juste pour me défaire de cette peur irrationnelle. Je vais dans les parcs d'attractions (La Ronde, me voilà!), je fais de l'escalade intérieure (avec harnais et mur de prises), je vais à Arbraska (parcours d'obstacles et d'aventure suspendus dans les arbres). La peur s'estompe avec le temps, j'apprends à me parler et à me raisonner. Mais n'empêche, c'est un travail de tous les jours... Un simple escabeau me met mal à l'aise... Je vous jure, ce n'est pas moi qui change les ampoules brûlées à la maison!

3. J'ai la cuisine la plus minuscule du monde!!!

Une photo vaut mille mots... Voici ma cuisine...



Mon espace de travail est donc très exactement de 2 pieds par 1 pied et demi, entre le four et l'évier, sur la petite planche de bois... Et c'est tout! Ce que vous voyez là, c'est réellement le seul espace que j'ai. Vous imaginez, je n'ai pas d'ilot, pas de plan de travail, rien! Heureusement, la table de la minuscule salle à diner juste à côté me dépanne quand je dois abaisser de la pâte et découper des biscuits...

Je vous jure qu'il faut avoir de la patience et de l'imagination pour arriver à cuisiner dans des conditions pareilles! Mais pour l'instant, je dois faire des compromis. Je veux économiser pour faire des voyages, alors au diable la grande cuisine! Je vis dans un tout petit appartement, et je m'en accomode. Je continuer de rêver à ma cuisine de rêve, une immense pièce avec des surfaces de travail à perte de vue, des casseroles de toutes les dimensions accrochées au plafond et un mur rempli d'emporte-pièces et de moules à gâteaux...

4. J'aime bien les "altérations corporelles"...

J'entends par là, les tatous, les perçages, sans tomber dans l'excès toutefois. J'aime assez l'idée d'altérer son corps. C'est comme une façon de le personnaliser à son image, de le décorer. J'ai déjà eu 7 perçages à chaque oreille. Avec le temps, j'en ai retiré un peu et il m'en reste 3 d'un côté et 4 de l'autre. J'ai aussi un petit perçage à gauche du nez (un bijou décoré d'un symbole chinois). J'ai déjà eu la langue percée, mais franchement, ça ne sert à rien et surtout, c'était insuportable! Alors j'ai retiré le bijou.

J'ai déjà eu les cheveux colorés aussi, ça oui! J'ai tout essayé : Bleu électrique, vert, rouge feu, mauve, orange vibrant, jaune, rose fuschia. Je gardais mes cheveux assez long à l'époque, alors croyez-moi que ça me valait de drôles de regards quand j'arrivais quelque part avec ma longue tignasse bleue! J'étais encore étudiante et j'avais la chance d'avoir un patron assez tolérant à mon boulot (tant que je couvrais ma tête d'un bandeau ou d'un foulard...)

Et je possède deux tatous sur moi. Un signe chinois à droite du coeur (qui signifie "rêve"), et une rose noire stylisée sur l'épaule gauche, qui fut mon premier tatou mais que je regrette un peu. Non mais avouez, y-a-t'il quelque chose de plus cliché que d'avoir une rose sur l'épaule? Hi hi hi. Enfin, je suppose qu'un jour je la ferai retirer. Mon prochain tatou? J'y pense encore... je ne veux pas faire d'erreur alors j'attends d'être sur de mon coup! Mais j'en veux un autre, c'est certain.



5. Je peux dormir n'importe quand, n'importe où!

Et quand je dis n'importe où, je veux vraiment dire n'importe où! Quand le sommeil me prend, je tombe comme une roche en trois secondes, peu importe où je me trouve.

Exemple d'endroits où je me suis déjà endormie :

  • Dans un bar... et je n'avais même pas bu! J'étais juste fatiguée, et malgré la musique assourdissante, j'ai dormi comme un bébé...
  • Dans un autobus, la tête rebondissant contre la fenêtre de verre à chaque bosse dans la chaussée... Pas de problème!
  • Au cinéma, durant un excellent film d'ailleurs, je ne sais pas qu'elle mouche ma piquée... (la mouche du sommeil, peut-être, quelle question!)
  • À l'université... mais qui ne l'a jamais fait celle-là. Le cours est long, le prof ennuyant, et voilà qu'il éteint les lumières pour nous présenter des diapos... C'en était trop!
  • Chez le coiffeur, mais quand ma tête a commencé à pencher sur le côté, il a dû me réveiller pour ne pas rater la coupe!
  • Couchée sur un divan... la tête en bas! Je m'amusais à voir combien de temps je pourrais rester avec la tête en bas sans devenir rouge comme une tomate... et je me suis endormie! Le mal de tête au réveil, vous pouvez pas imaginer...

Et je vous épargne les détails de toutes les positions inconfortables que j'adopte en regardant la télé mais qui ne
m'empêchent pas de sombrer dans le dodo le plus profond... et de me réveiller plus tard avec le bras en compote, des fourmis dans les jambes et un torticolis des plus douloureux!

6. J'arrive à plier mon petit doigt sans que les autres plient aussi...

Celle-là elle est trop drôle, il fallait que j'en parle! Essayez, vous aller voir de quoi je parle...

Mettez votre main droite, paume vers vous. Maintenant, repliez complètement le petit doigt (l'auriculaire) vers vous. Et je veux dire vraiment plié, pour qu'il touche la paume. Et alors, est ce que votre annulaire (le doigt juste à côté) plie aussi? Je suis persuadée que oui! Et bien pas moi!!! Je peux plier mes petits doigts sans que les autres doigts ne réagissent. Gnan gnan, moi j'y arrive et pas vous! Hi hi hi. C'est idiot, mais j'adore taquiner les gens là-dessus. Ce doit être mon côté enfant... Avouez que c'est bizarre, il doit me manquer un tendon en quelque part... Et maintenant, je vous imagine tous devant votre écran, tentant de maintenir votre petit doigt plié en le tenant avec l'autre main alors que vous essayez désespérément de remonter le doigt qui plie tout seul. Hi hi hi.


Et ben voilà! Finalement, il restait encore des choses à dire sur moi...

Voulez-vous participer à votre tour, si ce n'est pas déjà fait, ou tenter le jeu une seconde fois, juste pour le plaisir?Je vous invite à jouer aussi!


Numéro 2 :
Tics et Tocs


Une tague de Valka cette fois, du blogue Métro, boulot et Fourneaux. C'est la première fois que je tombe sur ce jeu, et je le trouve assez amusant.

Voici le principe :
1. Mettre le lien de la personne qui vous a taguée
2. Mettre le règlement sur votre blog
3. Révéler 6 habitudes ou tics amusants sur vous
4. Taguer 6 personnes à la fin de votre billet en mettant leur lien
5. Avertir directement sur leur blog les personnes taguées

Alors je vous révèle donc certaines de mes petites manies les plus ridicules (oui, je sais, je devrais voir un psy...)

1. Je penche toujours ma tête vers la gauche quand je regarde un film ou une émission de télévision.

Je ne sais pas d'où ça vient, mais je ne peux pas être à l'aise si je n'incline pas ma tête à gauche. Je vous jure, j'ai déjà essayer de pencher la tête à droite pour regarder un film (afin de changer le mal de place), et je n'y arrivais pas! C'est comme si je ne pouvais pas apprécier ce que je voyais autant. Je suppose que ça a un lien avec la partie de mon cerveau qui analyse ce que je vois (soit le côté rationnel ou le côté émotionnel, je ne sais plus lequel est à gauche). Toujours est-il que ça se fait tout seul, je n'y peux rien!

2. Je machouille l'extrémité de tous mes crayons.



Soit je suis nerveuse, soit je traine ça depuis la petit école, soit j'aime le goût de l'encre, ou que j'aime bien machouiller les objets... Qui sait? Je ne peux pas m'empêcher de mettre les crayons dans ma bouche lorsque j'écris. Tous les embouts de mes stylos sont machouillés, c'est un peu gênant quand un invité me demande de quoi écrire... Heureusement, je ne fais pas la même chose avec le clavier d'ordinateur lorsque je tape sur mon blogue... hi hi hi.

3. Je me brosse les dents durant plus de 5 minutes.

Oui, je sais, c'est assez compulsif! J'adore la sensation de "bouche fraiche". Vous savez, comme quand on sort de chez le dentiste. On passe la langue sur les dents et on sent que c'est tout propre... En brossant mes dents aussi longtemps, j'arrive à les rendre encore plus lisses que chez le dentiste! Et puis, j'ai toujours l'impression que ce n'est jamais assez brossé. Alors, je brosse et brosse et brosse... Et je finis par oublier ce que je fais, je pense à autre chose, je me promène à travers la maison en brossant. Et le temps file...

4. Je frappe le mur au-dessus de mon lit en dormant sans m'en rendre compte...

... et c'est pas drôle, je finis par en avoir mal aux mains! Je dors toujours avec les bras étendus au dessus de la tête sur l'oreiller. Et comme je pratique les arts martiaux, je rêve parfois que je m'entraine. Et là, je donne un coup dans le vide... et je frappe un mur! Le mur juste derrière mon oreille, à la tête de mon lit. Ça me coupe le sommeil systématiquement à chaque fois! Ouch, réveil brutal!

5. Je mâche toujours les aliments du côté gauche de ma bouche.

Encore cette compulsion du côté gauche! Mais cette fois, j'ai une raison. J'ai longtemps souffert de douleurs et
d'hypersensibilité à une dent du côté droit. Je me suis donc habituée à manger à gauche pour ne pas la ressentir. Ça a fini par se régler, mais j'ai pris ce vilain pli et je n'arrive plus à m'en défaire. Je continue donc à manger à gauche... Il va falloir que je me parle, sinon je vais user les dents de ce côté beaucoup trop vite!

6. Je compte tout ce que je fais...

Je monte les escalier, je compte les marches. Je vais d'un endroit à un autre, je compte les pas. Je fais couler l'eau du robinet, je compte les secondes jusqu'à ce qu'elle atteigne la bonne température. Vous devez vraiment commencé à penser que je suis mûre pour l'asile... hi hi hi. Mais ce n'est pas aussi épuisant que ça en a l'air, rassurez-vous. Ça se fait par automatisme, je compte dans ma tête (pas à voix haute!) et je n'en souffre pas le moins du monde... ; ) Je me demande si je suis seule à tenir le décompte de tout ce que je fais? Ça me rassurerait que ce ne soit pas le cas!


À qui le tour? Je voudrais bien connaître vos manies et tics, chères amies, questions de me sentir moins seule dans mon monde de fous!


Numéro 3:
Le jeu des associations


Un petit jeu que me refile
Tarzile, et ensuite Vibi de La casserole carrée, Miss Tartine de Dans la cuisine de Tartine et Rabara de Étudiante et gastronome.

Il vous propose d'énumérer rapidement et spontanément des associations gustatives parfaites qui nous viennent en tête.

Voici donc dix combinaisons de saveurs qui pour moi sont synonymes de paradis!
  • Rose et cardamome
  • Banane et graines de pavot
  • Chocolat et sésame
  • Fromage et miel
  • Beurre d'arachide et caroube
  • Gingembre et citron
  • Tamarin et datte
  • Nutella et fromage à la crème
  • Figue et orange
  • Poire et fève Tonka

Je propose donc à toutes celles qui le désire de nous révéler leurs combinaisons de saveurs préférées.
J'ai bien hâte de voir quelles associations délicieuses vous aller nous présenter!


Bon, je pense que je vous en ai assez dis pour qu'on ne me tague plus pendant un bon bout de temps... Hi hi hi.

15 commentaires:

Katia a dit...

Que de révélations !! :) Je suis heureuse de savoir que je ne suis pas la seule qui ai réussi à m'endormir au cinéma... pendant une comédie où tout le monde hurlait de rire... enfin :)

Et je peut certifier que la photo de la cuisine est bien réelle, je l'ai vue de mes yeux ! C'est vrai qu'il y a toujours la table juste à côté pour travailler... quand Mozy n'y est pas étalé de tout son long, hahaha ! :)

Esther B a dit...

Hi! Hi! Jasmine j'ai beaucoup ri sur la façon que tu t'endors!!
Je te jalouse beaucoup moi je suis plutôt insomniaque!!

Virginie a dit...

J'ai la même mini cuisine et c'est vrai qu'il faut déborder d'imagination pour poser le moindre saladier... Moi je déroule ma pâte sur le couvercle de moa gazinière que je dois refermer....
Je compatis ;-)))

Flo a dit...

J'ai vraiment bien rigolé en te lisant, chère Jasmine !!! Pour tout t'avouer je compte moi aussi ... mais uniquement les gorgées d'eau que j'avale ! Bizarre hein ... Pour ta cuisine, tu as toute mon admiration de faire autant de bonnes choses dans un si petit espace !
J'aimerais bien aussi avoir ta faculté de dormir partout ... quand à la brosse à dent, depuis que j'ai une electrique, je me ballade aussi ou je surfe sur le net ! Merci pour ces sourires matinaux en tout cas :-)

Néo a dit...

Hô que de révélations, j'adore!!! Surtout celle du petit doigt, ou tout a le même réfléxe!!! Héhéhéhé

Bon, nous avons des points en commune, tatouage, percieng, et cheuveux! A la belle époque!!!

A bientôt :)

Et merci du partage!!!

Philo a dit...

On va finir par aller à l'asile ensemble car je compte toujours les marches que je monte ou que je les descende, c'est vraiment plus fort que moi, je ne sais pas d'où ça vient.
Comme toi j'ai des piercings enfin 2, un sur le nez à droite et un sur le haut de l'oreille à droite aussi. J'ai aussi un tatouage, un papillon dans le bas du dos entre les reins et j'en suis fière.
J'ai également hauteur de la hauteur, j'ai le vertige mais l'été dernier je me suis tout de même essayer à l'accrobranche.
Enfin tu vois on a des points en commun et ... oui j'ai testé le coup du petit doigt devant mon écran.
En tous les cas ce fut un plaisir d'en savoir plus sur toi ! Bisous
Ah j'allais oublier de te dire qu'avec une petite cuisine tu fais des merveilles alors j'imagine quand tu en auras une comme Mercotte ou Chantal !

Flo Bretzel a dit...

Banane et graines de pavot, c'est une association qui me parle!

Celine a dit...

Que de jolies révélations, parfois étonnantes, pleines de sincéritée ! Merci Jasmine, ça fait vraiment tres plaisir d'en connaitre davantage sur toi !

Rosa's Yummy Yums a dit...

Ce fut un plaisir d'en apprendre plus sur toi! Nous avons pas mal de points communs...

Bises,

Rosa

Barbara a dit...

Merci d'avoir répondu à mon tag. J'aime beaucoup tes associations, surtout la première... En ce moment, je focalise sur la rose !

Pour l'histoire de la mine de crayon, c'est vraiment incroyable que ton homme et toi ayez la même au même endroit ! C'est pas un truc courant pourtant !

Charline a dit...

Coucou Jasmine ! Je crois que tu m'as confondue avec Céline, mais je ne t'en veux pas c'est ma copine ! ;)
Bon, alors, j'ai passé le test du petit doigt (je le plie sans bouger les autres mais il ne touche pas la paume quand même !), bon je n'ai pas de mérite, je suis flutiste et danseuse indienne ! ;) Ah oui, et j'ai déjà réussi à m'endormir le bras tendu à l'air, bizarrement ça me détend ! ;) Tes petites manies sont super rigolotes et je suis sûre que tout-le-monde a les siennes, décidément ce petit jeu nous permet de nous sentir moins seules ! ;)

$ha a dit...

Tu sais quoi? J'adore ton billet!! Je ne dirais pas pourquoi, je vais dodo :)
Elle est mimi ta cuisine !! la mienne est quand même trois fois plus petite, mais normal, je vis dans un appart étudiant !

awoz a dit...

Alors là , je pensais être la seule à avoir une mine de crayon dans la main LOl! Moi par contre c'est dans la droite....
Les tatous j'en ai quelque une aussi hihihi.
Bonne soirée!

Jasmine a dit...

Merci à vous toutes de compatir avec moi et ma petite cuisine!

Anna, c'est amusant de voir que toi aussi tu as une mine de crayon dans la main!

auntie jo a dit...

on en a appris beaucoup en une fois ;-)
au fait, moi aussi je peux plier mon petit doigt sans que les autres se plient ;-))))
à bientôt, j'aime bien ton blog!