VAM 2012 #14 - Les fêtes gourmandes internationales de Laval



VAM 2012 #14 - Les fêtes gourmandes internationales de Laval
Événement couvert par Mylène Bruneau
Du 25 au 29 juillet 2012, Montréal
C'était notre première fois, Jasmine et moi (Mylène, votre reporter in situ intrépide), aux fêtes gourmandes de Laval. Pas de point de référence avec les années précédentes, donc, mais seulement le vague souvenir des fêtes gourmandes qui avaient lieu au Parc Jean-Drapeau il y a plusieurs lunes de cela... (15 ans ?) À l'époque, elles nous avaient permis de découvrir des plats cajuns, mexicains, brésiliens, et autres cuisines "exotiques" car il faut dire qu'à Joliette, à part des pizzerias italiennes et un chinois, il n'y avait pas grand chose. Et même à Montréal : souvenez-vous il y a 15 ans, c'était l'arrivée des premiers sushis! On revient de loin... Aujourd'hui, c'est difficile de trouver un pays qui n'est PAS représenté en restaurant à Montréal. Quelques exemples, pour faire mon point : La Géorgie (restaurant le Georgia à Côte-des-neiges), L’Éthiopie (le Nil Bleu, rue St-Denis), L'Afghanistan (Khyber Pass, rue Duluth), l'Indonésie (Nonya, rue Bernard), le Tibet (rue Ontario Est), la Tunisie (Kerkennah, rue Fleury Est), la Turquie (Su, rue Wellington), La Syrie (Alep, rue Jean-Talon), le Sénégal (Keur Fatou, rue St-Viateur), et je ne mentionne pas la soudaine expansion des restos coréens, les trop-branchés resto fusion-asiatiques et les bars à tapas style espagnols, en plus des innombrables petits garde-robes latino-péruviens-colombiens-salvadories-mexicains. Bref : qu'est-ce que ces fêtes gourmandes peuvent nous montrer de nouveaux que nous n'avons pas déjà gouté?

Bonne nouvelle : il y avait en effet des nouveaux produits qui faisaient changement de ceux que l'on voit année après année aux événements comme le Salon des métiers d'art. Une bonne sélection variée permettait autant aux adultes au fin palais (cuisine moléculaire, ceviches et tartares) qu'aux enfants (bonbons, beignets) de se régaler.


Le coin urbain (http://lecoinurbain.com/)
Ça y est, Jasmine colle au plafond : un resto péruvien. Et ils ont la bonne idée de servir leur bouffe en format tapas. 




Nous choisissons "Papa a la huancaina" des patates avec une sauce au fromage, légèrement épicée aux piments péruviens, et le ceviche. Selon Jasmine, il est très authentique, car servi en plat "costaud" c'est-à-dire avec oignons rouges, coriandre, maïs et patates douces - vraiment délicieux!



 


L'Atelier gourmet (http://lateliergourmet.ca)
Importateur et distributeur de produits gourmets  d'Europe et autres pays, principalement de la charcuterie fine, du canard (en foie gras, confit ou magret), des gelées et confitures (exemples : fraises à la rose, poire-macaron), des mayonnaises et moutardes, etc. Sur leur site, on peut chercher un vendeur de ces produits pres de chez vous.




La Brasserie Boréale
Présentait ses deux nouvelles créations : bière aux bleuets sauvages et bière aux canneberges et pommes.




Chez nous Mexico
Prix Jasmine Cuisine du kiosque le plus amusant, le "El Sombrero" est une roulotte colorée ornée d'un sombrero géant, aux hauts-parleurs qui crachent les pires kétaineries latines, qui se vante de servir des "vrais tacos du sud du Mexique".




La pâtisserie St-Martin (http://patisseriestmartin.com/)
Une "pâtisserie-boulangerie-charcuterie-fromager-épicerie-traiteur" à l'italienne qui offrait dans son kiosque des cannolis farcis à la ricotta normale, pistaches ou pépites de chocolat, des pizzas et des arancinis (nouvelle folie : des boules de riz avec un centre de fromage, champignons ou autres, entourées de chapelure, et frites. Tapez arancinis dans Google image).




Verger des cerfs
Produits de viande du terroir sans hormone : au kiosque, on pouvait déguster les saucisses en ordre de goût : les plus douces (cerf montbéliard, sanglier-pleurottes) puis jambon gruyère, suivi de bison cajun, merguez d'agneau et canard infernal. 




J'ai gouté la bison. Pas mauvais, mais pas très différent d'une saucisse à hot-dog normale... Ouch!




Los Churros
Comme leur nom l'indique, ils font des churros, ce dessert latin fait de pâte frite puis saupoudrée de sucre (vous connaissez mon proverbe "n'importe quoi frit et roulé dans le sucre, c'est bon". De la mousse de divan frite et roulée dans le sucre, c'est bon...) 




Les churros, donc, étaient servis natures, ou remplis de garniture telles citron, chocolat noisette ou dulce de leche.




Restaurant Foxy's et bar Tops (http://www.onyx-laval.com/)
On est Laval ou on ne l'est pas. Ce restaurant-bar-ultra-tendance (je cite) proposait des satays de poulet, de mahi-mahi, des tartares, une dégustation de vin et des cocktails, avec un lounge aménagé rempli de gens textant sur leur iPhone...

Gâteau cheminée
Holy Chimney Batman! : une pâte frite roulé sur un moule, puis trempée dans la garniture de votre choix (noix, cannelle, chocolat...). C'est gros, c'est cochon, c'est très bibitte à sucre (et gras) mais Dieu que c'est bon pareil! Digne cousin du churros. Allez faire un tour dans Google image avec les mots clés "Kurtos Kalacs"




Beira Mar
Restaurant chic portugais de Laval. Ils servaient des sandwich bifana, du choriço flambé, des croquettes de morue.




Paradis Montreal
Court menu : calmars frits et cocktails de jus de fruits avec trop de colorant.




Les trésors de l'érable (http://www.tresorsdelerable.com/)
Je les avait déjà goutées au marché Casse-Noisette : cette compagnie fabrique des vinaigrettes-marinades. That's it. Mais quelles vinaigrettes! Toutes à base de produits de sirop d'érable, sans sodium ni agent de conservation. Leurs meilleures : porto blanc, Thaï citron-lime, Jalapeno fumés... Jasmine a bien aimé la Thaï!



 
Barbe à l'érable
C'était inévitable. Voici la barbe à papa, à l'érable!




Le Pois Penché (http://www.lepoispenche.com/)
Chic brasserie parisienne du boul. de Maisonneuve Ouest à Montréal, vous avez peut-être aperçu leur impressionnant comptoir de glace avec choix d'huitres et fruits de mer dans la vitrine qui fait le coin de la rue. 



 


Aux fêtes gourmandes, ils ont amené une partie du concept : un choix d'huitres fraiches, mais surtout, le super shooter : imaginez un gros cube de glace avec un tuyau. Le serveur y verse la vodka qui se refroidit en descendant. Elle tombe dans votre verre, dans lequel se trouve une huitre, du raifort, un peu de sauce forte et du citron. Il faut maintenant "faire cul sec" en buvant le liquide mais mâchant le mollusque avant le l'avaler. Pas pour les faibles au coeur (comme Jasmine) mais tout juste dans mes cordes! Et c'était délicieux, un bon kick pour démarrer un repas.





 Restaurant portugais
...dont j'oublie le nom! Les grillades du fort ? (http://lesgrilladesdufort.com/)  Entéka, Jasmine a gouté les accras de morue, tout mous et chauds, mais contenant plus de patates que de morue... 





Barbecue grillant vos sardines et poulet en direct.
 



Si vous courez les foires commerciales, vous avez déjà gouté à ces produits alcoolisés bien de chez nous à base de pommes. Sinon, qu'attendez-vous? Cidre de glace, cidre de glace pétillant, le cochon crème de pommes et la nouvelle addition Coureur des bois (à l'érable).




Maisonnette du fudge
Je ne peux retenir Jasmine à deux mains. Ils font du fudge, vous vous en doutez. Les saveurs ? Bière, pistache, cerises, beurre de pacanes, jalapeno, citron-lime, root beer... 





Denses et crémeux à souhait, Jasmine choisi la saveur la plus inusité : melon d'eau, qui goûte peu la dite saveur, et plutôt le fudge, c'était à prévoir...




Saveur Colombienne (http://sctraiteur.com/)
Ce traiteur sert des plats authentiques, tels Lechona Tolimense (riz frits avec pois chiches, porc longuement cuit et arepas - petits pains massifs fait de farine de mais blanche). 




Ici, c'était de la peau de porc frite (non pas des brittles, comme le croyais Jasmine...)




 Crazy Falafel
Dommage que le site Internet ne soit pas construit, vous auriez pu voir le logo délirant de ce resto libanais spécialisé dans les falafels (boules de pois chiches frites services avec hummus).




Les délices de Titos (http://titosperu.com/)
Des péruviens qui servent des sandwiches (Butiffara, Jalea, Pollo), empanadas et autres chicharron, mais c'est leurs délices sucrés qui attirent l'attention : cremolada ou gelato, en plusieurs fruits exotiques (chérimoya, tamarin, maïs pourpre...). 





Helado de Lucuma : Jasmine en bave... C'est un dessert glacé fait avec un fruit péruvien qui goute naturellement le butterscotch, introuvable ici, le lucuma (j'ai trouvé de la pulpe congelée chez Sabor latino sur Bélanger). Je connaissais ce fruit car les toqués de bouffe crue l'utilisent beaucoup pour faire des desserts. C'est trop bon, parce que pas vraiment sucré et ça goute vrai, pas artificiel!
 



Se réclamant "centre de mieux-être" ce resto offre aussi du yoga et zumba fitness, des conférences, et des ateliers de cuisine!  Leur kiosque offrait des salades bio, des jus naturels et détox.




Téquil'art / Bangkok Express
Avec non pas un mais deux kiosques, Tequil'Art ont essayé de m'avoir avec leurs cocktails à base de tequila : margarita classique à la lime, Tequila Sunrise et Tequila orange. 




Mais trop ordinaire pour mes goûts, chérie, alors j'essaie le martini pomme surette de Bangkok Express. Bon, leurs cocktails sont fait avec des bars mix, mais ça ne fait qu'ajouter au petit côté touriste-kitsch de ce drink vert fluo, qui goute très chimique, mais bon, ça rafraichit.





Globe trotteur, cuisine exotique
Introuvable sur Google, ce kiosque offrait de la viande exotique telle La soupe à la tortue, du serpent (plus précisément du python), du kangourou, du chameau, du phoque et des insectes grillés.




Jasmine y va pour l'alligator en croquettes, et pour 6.75$, trois minuscules boulettes au fond d'un verre, si bien qu'on goutait plus la panure que la viande. L'alligator a une viande blanche, ferme, entre le poulet et le mahi-mahi. "yeah, tastes like chicken"...




La chocolaterie Rocky Mountain (http://www.rockychoc.com/) - succursale Complexe Desjardins.
Mettant en vedette leur nouveau produit élaboré pour le Québec, le caramel fleur de sel, cette chocolaterie de type "trop-c'est-comme-pas-assez" vendait des fruits enrobés de chocolat, des coupelles de beurre d'arachide, des biscuits géants aux pépites de chocolat (recouvert de sauce au chocolat, noix, chocolat blanc) à manger façon pizza en famille, et leur vedette : une banane trempée dans leur chocolat (gardé parfait grâce à leur tempéreuse tournante).







Bongou Limonade
Mignon petit kiosque qui sert de la limonade fraichement pressée. Jasmine se laisse tenter...






Association Jamaicaine / Jerk Pit
Moi je craque pour les trucs noircis, comme le poisson cajun, ou le poulet Jerk. J'ai pris l'assiette de poulet, servi avec riz aux fèves noires. Je m'attendais à plus épicé, mais c'était très juteux, et un changement bienvenue du classique poulet rôti. Trop cochon à manger, attendez-vous à en avoir partout! 




Resto Loft Fibo (http://fibo.ca/)
Cuisine moléculaire! Le menu sur leur site Internet est spectaculaire, et ils ont reproduits quelques extraits pour les fêtes gourmandes : Wings Repensées : ailes de canard confit, sauce red-hot, espuma de pommes de terre, cheese cake à la gomme balloune, truffe au chocolat qui pétillent dans la bouche, cocktails à l'azote liquide.





La maison du macaron (http://www.lamaisondumacaron.com/)
Ils ont leur magasin principal sur de la Roche dans le Plateau, mais vous pouvez trouver leurs macarons dans plusieurs cafés et pâtisseries de la ville. Les saveurs présentées ici étaient plutôt classiques (citron, chocolat, vanille...) et quelques-uns en duo de saveurs.





Omerto - Domaine VB (http://www.domainevb.ca/)
Le premier vin apéritif de tomate au monde, produit à Baie St-Paul au Domaine de la Vallée du Bras. Nous avons gouté les deux versions : sec (un peu fade, mais parfait pour du sushi) et le moelleux (plus gouteux, plus sucré, en digestif ou avec des fruits de mer). Intéressant!




Entreprise de Melocheville qui produit du miel extrait à froid, et en dérive plusieurs vins de type hydromel. En nouveauté, le poire et miel, vin de poire de glace et miel, ainsi que le Signature, hydromel vieilli en fût de chêne. 





Aussi, le Miel de glace (Hydromel à la gelée royale), le Choco folie (Hydromel chocolat et cassis, une tuerie), L'Impérial (Whisky et miel...) Tous en vente à la SAQ!
 



À Saint-Ferréol-les-Neiges (c'est dans le coin de Québec) cette ferme élève des canards mulards pour leur foie gras et des canards de Barbarie pour leur viande. Vendus en petits pots de conserves, nous avons gouté au foie, puis à la rillette. Vraiment délicieux, ça fondait en bouche, en plus ils avaient le "canardou" mélange de magret de canard et foie gras, nature, au porto, au poivre rose, et du cassoulet.




Canneberges, par Nutra-fruit (http://www.nutra-fruit.com/)
La canneberge dans tout ses états (littéralement) : nature, légèrement séchée (bonne idée, le fruit était plus juteux que la version sèche de l'épicerie), séchée à l'orange, enrobée de chocolat, en tartinades/gelées,sirops et coulis, en vinaigrettes et condiments. Ils en profitaient pour lancer le livre "ROUGE CANNEBERGE Cuisine & cie" contenant des recettes originales et gastronomiques, par exemple (pour vous faire saliver un peu) : Baluchon d’oie confite dans son carpaccio au poivre noir et agrume et son bavarois de patate douce et canneberge, ou encore Tatake de thon et son émulsion de canneberge, érable et balsamique. Jasmine recommande les canneberges à l'orange pour une collation santé!




T-Lab / CACAO BARRY (http://tlabexperience.com/) (http://www.cacao-barry.com/cafr/?this_country=ca)
T-Lab de Saint-Sauveur offre des thés, présentés sous forme de laboratoire, avec sur chaque étiquette non seulement la composition, mais la température, la quantité et le temps d'infusion (pratique).




Ils se démarquaient avec leurs mélanges épices/thé pour marinades ou assaisonnements, comme par exemple le Gingembre, mélange de thé vert, gingembre, sucre, citron, sel de mer, menthe douce... 




Qui sentait si bon qu'on l'aurait pris comme "scrubs" pour le corps! Les cacao Barry avaient amené toute leur collection de chocolats, les classiques et aussi les "plantation", en vrac ou en billes, et du beurre de cacao Mycryo.




L'espace Gastronome (http://www.lespacegastronome.com/)
Voici un concept intéressant : des producteurs artisans de Laval s'unissent pour créer une coop et valoriser leur produits/région. On y retrouve Érabeille (http://erabeille.com/) produits de l'érable et du miel comme caramels, gelées, sauces. Délices de l'artisan (http://delicesdelartisan.com/) de la charcuterie pure tradition française mais faite avec des cochons d'ici élevé sans antibiotiques et nourris au grain. 



Orange deluxe (http://orangedeluxe.com/) des producteurs de jus d'orange frais! Talie chocolat (http://taliechocolat.com/) et jeunes au travail (http://jeunesautravail.ca/index.php) le Directeur, Sylvain Melançon, nous explique l'idée de cette dernière : l'aide aux jeunes et la ré-insertion grâce au travail à la ferme, qui en retour vends ses produits bio Eco-cert en paniers au kiosque de la ferme. Mais après avoir constaté que les jeunes venaient travailler "avec un coke et un Joe Louis", l'entreprise a décidé de créer des produits sains à base des récoltes, ainsi sont nés les confitures de bleuets, framboises, marinades de bettraves, avec un très joli design et surement d'autres produits à venir.




Tessier dit Lavigne (http://tessierditlavigne.com/)
Confiserie qui fait des petites truffes à la pâte de noix. Vendues en boites "thèmes" comme dégustation porto et fromage, les truffes sont placées dans la boite en ordre de dégustation, de la plus neutre à la plus relevée. Le coffret "L'heure du thé" contient des des truffes au thé vert, au thé Roiboos et au thé Earl grey. Sublime, sucrés mais pas trop, à garder au congélateur.




Autres, en vrac :

- La pâtisserie roulante Mr Puffs servait des beignets frits en petites boules, votre choix de saveurs : miel et cannelle, chocolat noisette, caramel crémeux, roulés au sucre, accompagnés d'un cappucino glacé!





- Jasmine a bien aimé les bonbons Frutips, vendus en pastilles, une sorte de jujube aux fruits aux saveurs telles mangue ou lychee.




- Parlant de bonbon, on pouvait aussi délirer avec les Suçons gourmets, des sucettes classiques en bonbon dur, vendues en tellement de saveurs différentes que le cerveau de Jasmine a failli exploser... Melon d'eau, Fraise daiquiri, beure de pacanes, pour ne nommer que ceux-là.




Fin de la visite! 


 

7 commentaires:

Katia a dit...

Effectivement beaucoup de déjà vu... Je pense que j'aurais dépensé ma fortune au kiosque de cuisine exotique : serpent, tortue, chameau, insectes !! :) Ouais, je suis de même moi, faut que je goûte à tout. Miam !

Miss NiceRoad a dit...

Pour moi, comme je suis loin de Mtl, c'est bien apprécié, ce déjà-vu :) Le même concept de fêtes gourmandes se retrouve à St-Jacques-de-Montcalm bientôt, alors je testerai si les kiosques y sont :) Un gros merci de l'article et des commentaires!

Catherine alias Radisjoli a dit...

Quel beau résumé des kiosques présents à ces fêtes! Je n'y suis pas allée mais j'ai, tout comme vous, un vague souvenir des fêtes gourmandes du Parc Jean Drapeau d'il y a plusieurs années. Tu me donnes réellement envie de m'y rendre l'an prochain, merci pour tous ces détais et ces belles photos!

Anonyme a dit...

je ne comprends pas de la soupe a la TORTUE???? QUE faissons nous des victimes en voie d instinction... Martine

Mathieu a dit...

Merci du résumé, je voulais m'y rendre cette anneé mais ce sera pour l'année prochaine. En tout cas, tout ça met l'eau à la bouche!

Kim Garceau a dit...

My god! Ça en fait des trucs... tout ça en une journée???????? J'ai bien failli y aller... mais je pense que je préfère aller faire des virées dans des marchés de Montréal!

badabingbadaboum a dit...

Bonjour, superblog. Moi je suis dans l'Ouest canadien et je cherche toujours des blogs originaux avec toutes sortes de trucs epatants. Moi aussi je suis passionnee de la cuisine et j'aime bien la cuisine regionale. Si tu peux m'ajouter a ta liste de lecteurs, ca me ferait plaisir. Salut.