Confiture de poires à la fève Tonka


Ça fait longtemps que je la convoite, cette fameuse fève Tonka! J'en ai fais des boutiques à la recherche de cette précieuse fève. Et je l'ai finalement trouvée au Marché Jean-Talon. Dire que tout ce temps elle était si près, juste sous mon nez! Je pourrai finalement réaliser tous ces desserts qui me font envie sur les blogues des cousines européennes et surtout, je suis bien contente de la faire découvrir à mes proches dans mes paniers de Noël cette année.

J'avais une tonne de poires ramassées en même temps que ma dernière cueillette de pommes, et elles commençaient à devenir dangeureusement mûres. Pour avoir remarqué l'association poire-Tonka sur plusieurs blogues, je me suis dis que la confiture permettrait de mettre en valeur ce parfait mélange des saveurs.

Pour ceux d'entre-vous qui ne connaissez pas encore ce délice, la fève Tonka provient de l'arbre Kumaru d'Amérique du sud. Sa saveur rappelle celle de la vanille, avec des notes de caramel, de cacao, de tabac et d'amande. Délicieusement parfumé, mais à utiliser avec précaution, car sa saveur prononcée peu rapidement prendre le dessus sur les autres ingrédients. Pour l'utiliser, on la râpe finement avec la peau (un peu comme une noix de muscade) et on l'ajoute aux biscuis, gâteaux, poudings et petits pots de crème de son choix. Pour parfumer une portion individuelle, quelques coups de râpe suffisent.

Oh, mais j'en oubliais de vous parler de ma confiture... Elle est incroyable! La poire douce et soyeuse dans une confiture parfumée et bien sucrée. Je n'en dis pas plus... il faut l'essayer!

Ingrédients :

  • 1,5 kg de poires pelées et coupées en dés
  • 1 kg de sucre
  • Le jus d'un citron
  • 1 fève Tonka, rapée

Préparation :

Dans une grande casserole, combiner les morceaux de poires, le sucre et le jus de citron. Mélanger le tout à la cuillère de bois. Ajouter ensuite la fève Tonka rapée.

Porter à ébullition sur feu moyen en remuant de temps à autre. Laisser mijoter à petits bouillons pendant environ 2 heures. Remuer de temps en temps durant la cuisson afin de vous assurer que la confiture ne colle pas au fond. Quand la confiture a épaissi et pris une teinte plus foncée, vérifier la température au thermomètre à bonbons. La confiture est prête quand le thermomètre affiche 105C. Vous pouvez aussi vérifier la consistance en déposant une goutte de confiture dans une assiette froide placée au réfrigérateur. Si la confiture fige, c'est que c'est prêt.

Mettre en pots stérilisés en laissant 1 cm d'espace sous le goulot. Stériliser ensuite à l'eau bouillante pendant 15 minutes. Pour la technique,
vous pouvez suivre la méthode décrite ici. C'est le site de Vincent le canneux, LA référence en matière de conserves. C'est très bien expliqué.


Je me suis longtemps demandée à quoi ressemblait cette fève dont on parlait partout. Alors pour ne pas vous laisser dans l'ignorance comme je l'ai été, voici une photo!



Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 2 heures
Quantité obtenue : 6 pots Mason


5 commentaires:

Lise a dit...

Merci de m'avoir appris toutes ces choses sur la fève tonka ! Je n'hésiterai pas à l'utiliser quand l'occasion se présentera car tu viens de piquer ma curiosité.

Katia a dit...

Va falloir que je l'essaie ! J'aime bien les poires en confitures :)

Jasmine a dit...

L'association des deux est excellente. Quand vous aurez l'occasion, offrez-vous cette petite douceur!

Mijo a dit...

Nous avons entamé notre premier pot de confiture ce matin pour le petit-dej.
Quel beau mariage que celui de la poire et de la fève tonka.

Un grand merci.

Anonyme a dit...

Merci de bonnes choses