Confiture de figues aux noix


J'ai fais cette confiture il y a deux semaines. Quand le monsieur du marché m'a dit que c'était les dernières figues de la saison, j'ai sauté sur l'occasion. Il faut dire que depuis que j'ai découvert les figues (voir juste ici), je n'en dors plus, c'est devenu une obsession! Et puis, on réussirait à me vendre de la glace même si j'habitais au Pôle Nord, alors vous vous imaginez bien que je n'ai pas hésité à en acheter deux paniers...

Une fois à la maison, j'ai constaté que les fruits étaient vraiment mûrs... Même trop mûrs. Solution? Confiture, bien sûr! Et comme ça, je pourrai les déguster toute l'année, quelle bonne idée! Mais une confiture aux figues, c'est trop simple pour moi. Qu'est-ce qu'on peut ajouter pour rehausser leur saveur... des noix, tiens, pourquoi pas? En deux temps, trois mouvements, la confiture était prête! Je me suis fiée à cette recette d'Isa pour la base, à laquelle j'ai ajouté les noix. Et quand j'ai goûtée, j'ai su que c'était ELLE. LA confiture... Ma PRÉFÉRÉE. La meilleure que j'avais goûtée.

Toute fière de ma réalisation culinaire, je tends la cuillère à mon homme pour qu'il goûte ce délice. Si vous aviez vu son visage... Vous avez déjà donné du brocoli à un bébé? Vous savez, le plissement des yeux, le front crispé et la grimace dédaigneuse? Eh bien c'est à ça que j'ai eu droit! Mon homme n'aime pas les figues, quel malheur! Je ne pourrai pas partager avec lui cette toute nouvelle passion. Mais j'y pense, ça n'en fera que plus pour moi... Nargh, Nargh, Nargh (rire satanique...)

Ingrédients :

  • 2 kg de figues violettes fraiches
  • 1 kg de sucre
  • Le jus de 2 citrons jaunes
  • 1 cuillère à table de vanille pure
  • 1 1/2 tasses de cerneaux de noix de grenobles (concassées ou en gros morceaux, selon vos goûts)

Préparation :

Retirer la tige de chaque figue avec un petit coûteau et couper les fruits en quatre.

Déposer dans une grande casserôle avec le sucre, le jus de citron et la vanille. Couvrir et laisser macérer 3 heures.

Après le temps de pause, découvrir et amener à ébullition sur feu moyen. Baisser le feu et laisser mijoter à petits bouillons en remuant de temps à autre jusqu'à ce que la confiture épaississe. Passer au mélangeur pour une confiture lisse et sans morceaux, puis remettre sur le feu quelque minutes. Quand la confiture a atteint la bonne consistance (ou 104 degrés Celsius au thermomètre), retirer du feu.

Ajouter les noix de grenobles et mélanger.

Mettre en pots stérilisés en laissant 1 cm d'espace sous le goulot. Stériliser ensuite à l'eau bouillante pendant 15 minutes. Pour la technique,
vous pouvez suivre la méthode décrite ici. C'est le site de Vincent le canneux, LA référence en matière de conserves. C'est très bien expliqué.




Temps de préparation : 15 minutes
Temps de pause : 3 heures
Temps de cuisson : 1 heure 30 minutes
Quantité obtenue : 10 pots Mason


5 commentaires:

Flo a dit...

Je baaaave ;-) trop belle confiture !

Merci pour ta réponse pour la bannière, je l'a trouve vraiment très jolie, quelle pro tu fais !!!
Tu me dis pour la crème de marrons hein ;-) je suis dans les starting blocks !


Bizzzz

Flo

valka a dit...

Avec du fromage de chèvre, ou des magrets de canard...mmmmm

Miss Lola a dit...

Cette confiture est une vraie tentation les figues j'adore et c'est vrai que l'association avec le salé serait super!

Jasmine a dit...

Bonne idée, je n'y avais pas pensé! Je la servirai aux fêtes avec des fromages et des entrées salées, ce sera délicieux! Merci les filles!

isabelle a dit...

allo jasmine
avec du foie gras...un délice..je l'avais utilisé pour le sandwich monté christo que stéphane bureu avait fait avec martin picard...foie gras, vieux cheddar et confiture de figues !! cochon !!
je gage que quand on nous serons vieilles...on nous appellera " mamie confiture" ! lol!