Gâteaux de lune


C'est le nouvel an chinois aujourd'hui! Chaque année chinoise est associée à un des douze signes du zodiaque chinois, associés aux 12 rameaux terrestres du cycle sexagésimal, qui se succèdent dans un ordre cyclique. Chaque année est également associée à un des cinq éléments : métal, eau, bois, feu, terre.

Nous entrons donc dans l'année du rat de terre... Quant à moi, je suis un singe de métal alors je suppose que ce n'est pas encore mon année... (l'image qui me vient quand je pense à "singe de métal" est toujours assez amusante...)

Pour l'occasion, j'ai décidé de réaliser de réaliser les petits gâteaux de fêtes traditionnels chinois, les gâteaux de lune ou "mooncakes". Ces gâteaux sont faits à base de pâte de graines de lotus enrobée de pâte brisée puis moulés et cuits au four. On insère parfois un jaune d'oeuf en leur centre qui cuit en même temps que le gâteau, pour représenter la lune. On les sert durant les fêtes de l'automne et du nouvel an car ils symbolisent la bonne fortune et constituent un gage de croissance dans tous les domaines souhaités. La première fois que j'ai goûté ces gâteaux, c'était dans le pavillon chinois du Jardin botanique de Montréal. Ensuite, j'en ai déniché au marché oriental près de chez moi et j'y ai vraiment pris goût.



Normalement, on utilise une presse spéciale pour confectionner les gâteaux de lune, un genre de moule rond ou carré dont les multiples détails seront imprimés dans le gâteau. Ça donne un résultat assez impressionnant, comme vous pouvez le constater...


Pour ma part, j'ai utilisé un petit moule à biscuits à motif floral que j'ai pressé sur la surface mon gâteau. C'est quand même pas si mal, non?

Si vous avez l'occasion de goûter ces gâteaux durant les réjouissance du nouvel an, ne passez pas à côté. La pâte de lotus, c'est vraiment quelque chose à découvrir. C'est ce que j'adore des aliments orientaux : ils sont totalement originaux! Aucun point de repère au niveau du goût, on s'avance en terrain inconnu, insécure. Et puis, si on est ouvert d'esprit, on goûte, on oublie notre vision occidentale et on se laisse apprécier ces saveurs nouvelles...

Ingrédients :
  • 1 boite de conserve de 17,5 onces de pâte de graines de lotus

Pâte

  • 2 tasses de farine tout usage
  • 1/4 de tasse de lait en poudre écrémé
  • 1 1/2 cuillère à thé de poudre à pâte
  • 1/4 de cuillère à thé de sel
  • 1 oeuf
  • 1 blanc d'oeuf
  • 1/2 tasse de sucre
  • 1/2 tasse de beurre, fondu
  • 1 jaune d'oeuf battu, pour la dorure

Préparation :

Remuer la pâte de lotus à la cuillère dans un petit bol pour la rendre bien lisse. Réserver.

Tamiser ensemble la farine, le lait en poudre, la poudre à pâte et le sel dans un bol. Réserver.

Dans un second bol, battre l'oeuf entier et le blanc d'oeuf au batteur électrique à vitesse moyenne jusqu'à ce qu'ils soient légers et lisse. Ajouter le sucre. Battre pour une dizaine de minutes, ou jusqu'à ce que la pâte forme de larges rubans en retombant. Incorporer le beurre fondu en mélangeant très doucement. Incorporer la farine réservée avec une spatule, en pliant le mélange. Déposer la pâte sur une surface légèrement farinée. Pétrir durant une minute, ou jusqu'à ce que la pâte soit lisse et satinée.

Préchauffer le four à 375F. Prévoir une plaque à biscuits antiadhésive pour la cuisson des gâteaux. Réserver.

Pour former les gâteaux, prélever une boule de pâte de la dimension d'une prune. Abaisser sur une surface enfarinée en un cercle de pâte assez épais d'environ 5 pouces de diamètre. Déposer délicatement cette pâte dans un moule creux (une empreinte de moule à muffins, par exemple). Remplissez de pâte de lotus en prenant soin de bien compacter la garniture en pressant. Replier la pâte qui dépasse sur la garniture pour refermer le gâteau et presser pour bien sceller. Déposer ensuite un moule à biscuits ou une plaque texturée sur le dessus du gâteau et presser pour imprimer le motif sur la surface et bien sceller la pâte. Placer le gâteau sur la plaque à biscuits. Répéter jusqu'à épuisement de la pâte et de la garniture.

Badigeonner la surface et les côtés des gâteaux avec le jaune d'oeuf battu. Cuire au four durant 35 à 40 minutes, ou jusqu'à ce que les gâteaux soit bien dorés et foncés. Laisser refoidir complètement avant de retirer de la plaque et de déguster.

Conserver ces gâteaux à la température de la pièce dans un contenant hermétique.




Temps de préparation : 45 minutes
Temps de cuisson : 35 à 40 minutes
Quantité obtenue : 6 gros gâteaux de lune


16 commentaires:

Rosa's Yummy Yums a dit...

Bravo, ils sont super beaux et très réussis! J'adore ces gâteaux, mmmhhh!

bises,

Rosa

Flo Bretzel a dit...

Ils sont superbes, je suis bien tentée!

Flo a dit...

Je suis soufflée de temps de savoir-faire !!! Trop beaux whoaouh ...

Philo a dit...

Je ne connaissais absolument pas ces gâteaux. Mais j'ai pas compris ce qu'il y a au centre, ce n'est pas du chocolat apparemment ?
Pour ma part je suis Serpent et mon frère est Singe comme toi !

lory a dit...

une nouveauté pour moi...et quelle merveille!
Tous mes compliments!!

Charline a dit...

Jasmine, tu viens de réaliser un de mes fantasmes, faire des moon cakes !!! (bon d'accord j'exagère un peu... ;) ) Depuis que j'ai goûté ces petits gâteaux en Chine, je rêve de pouvoir en faire, mais mes copains chinois m'ont dit que c'était trop difficile, depuis je cherche une recette quand-même...
Par contre, je pensais qu'ils n'étaient offerts que pour la fête de la mi-automne ou de la lune vers octobre?

sab a dit...

depuis le temps que je cherche la recette de ces gâteaux..là tu me mets en joie...je vais essayer cette recette très vite

Miss Lola a dit...

Franchement Jasmine tu es comme une merveilleuse boite à surprise! Géniale ces "Gâteaux de lune" et le résultat impressionant, félicitations!

Cat a dit...

Je suis admirative devant tes gâteaux, bravo !

Claude-Olivier a dit...

je ne connais pas du tout mais cela a l'air fameux! Ah le nouvel an chinois, dommage qu'il n'y a pas de Chinatown a fribourg ;-) biz

Celine a dit...

Waouhhhhhh !!! Tu as fais des Mooncakes maison ?! que c'est beau ! J'adore ces gâteaux mais je n'ai jamais osé leur confection maison ... Bravo Jasmine !

Claire a dit...

Je découvre les mooncakes grâce à toi, et ça a l'air délicieux... Le tien est très bien réussi ! Par contre la pâte de graines de lotus, je ne sais pas si c'est "trouvable" ici...
Un petit rat de terre qui te souhaite un très bon WE

Jasmine a dit...

Merci à tous!

Non, Philo, ce n'est pas du chocolat! C'est la pâte de lotus qui possède cette couleur foncée.

Charline, moi aussi je croyais que ces gâteaux étaient surtout consommés en automne, mais après quelque recherche et visites dans le quartier chinois de ma ville, je constate qu'ils sont plus que jamais populaire pour le Nouvel an. Il y en a partout!

Claude-Olivier, il n'y a pas de Chinatown à Fribourg? Il faudrait qu'on vous envoit quelques asiatiques pour combler ce manque... hi hi hi.

Alors Claire, tu es un rat de terre? Wow, c'est donc ton année cette année!

mimosa a dit...

woo j'ai envie d'en faire depuis longtemps mais je n'ai jamais osé me lancer, tu ravives ma tentation!

Domi a dit...

magnifiques ces gâteaux, dommage que je n'ai pas vu ta recette avant car ici on a fêté le nouvel an chinois samedi soir avec des amis j'aurais bien fait ces gâteaux...l'année prochaine ;-)
bizzz

christine a dit...

j'adore ces gateaux, surtout ceux fourrés au jaune d'oeuf mais mes amis n'ont pas du tout aimé l'experience :-)