Gulab Jamun (beignets indiens au sirop)


La plus extrême des gourmandises. Jamais je n'aurais cru que les indiens avaient la dent aussi sucrée!

J'avais goûté ces beignets indiens auparavant dans un restaurant et je les avais adorés. Alors quand j'ai vu la recette dans le livre "Un goût supérieur - La cuisine traditionnelle de l'Inde" (il regorde de bonnes recettes, je vous jure!), j'ai sauté de joie à l'idée de pouvoir reproduire ce délice chez moi.

Comment décrire ce dessert? Trop cochon, trop sucré, trop tout! Je dirais que c'est l'équivalent indien du pouding chômeur québécois combiné à un grand-père au sirop, mais en quinze fois plus sucré! Une boule pâte à base de lait en poudre cuite dans l'huile et plongée dans le sirop sucré. De quoi faire une overdose après trois bouchées!

Les plus courageux arriveront à manger une boulette entière. Pour les autres, une moitié suffira. Ne prêchait-on pas plus tôt une alimentation modérée? Il faut bien se retenir un peu. Parce que sinon, on passerait au travers un en instant de gloutonnerie incontrolâble, je vous le jure...

Dire que la recette propose, pour encore plus de décadence, de glisser un morceau de sucre candi au centre de chaque boulette qui fondera en cours de cuisson dans la boule de pâte... Ils sont fous ces indiens! (Non, je n'ai pas dis ces romains!!!)

Ingrédients :

Beignets


  • 200 grammes de lait en poudre écrémé instantanné
  • 50 grammes de farine blanche
  • 1/2 cuillère à table de bicarbonate de soude
  • 1/2 cuillère à thé de cardamome moulue
  • 25 grammes de beurre ou de ghee, à température ambiante
  • 120 ml de crème 10% (ou crème à café)
  • Huile végétale ou ghee (pour la friture)

Sirop

  • 750 grammes de sucre
  • 750 ml d'eau (3 tasses)
  • 1 cuillère à table d'eau de rose

Préparation :

Sirop

Préparer le sirop en portant à ébullition le sucre et l'eau dans une casserole. Brasser de temps à autre puis après 3 minutes d'ébullition, ajouter l'eau de rose et retirer du feu. Mettre un couvercle à la casserole et réserver.

Beignets

Dans un grand bol, mélanger le lait en poudre, la farine, le bicarbonate de soude et la cardamome. Ajouter le beurre et mélanger grossièrement. Ajouter les trois quarts de la crème et pétrir la pâte à la main pour en faire une boule homogène. Ajouter le reste de la crème petit à petit, si nécessaire, jusqu'à consistance parfaite de la pâte. Avant que la pâte ne durcisse trop, former huit grosses boules (ou 16 boules moyennes) en les roulant entre les deux paumes (elles doivent devenir très lisses et homogènes). Si la pâte devient trop dure, ajouter un peu de crème.

Dans une casserole profonde, faire tiédir l'huile végétale ou le ghee (pas plus chaud, on veut que ça cuise lentement) et plonger les boulettes dans l'huile. Le feu doit être au plus bas car si l'huile est chaude, les gulab jamun ne seront cuits qu'à l'extérieur (vous devez pouvoir toucher l'huile et que ce soit à peine chaud).

Avec un écumoire, remuer dans cesse les boulettes en les empêchant de toucher le fond jusqu'à ce qu'elles remontent et flottent à la surface (1 à 2 minutes). Laisser cuire ainsi les boules à feu doux durant 20 à 25 minutes en effleurant leur surface régulièrement avec l'écumoire pour les faire pivoter et qu'elles cuisent de façon égale.

Lorsque les boulettes ont atteint une belle couleur dorée foncé, retirer de l'huile. Vérifier la cuisson en tenant une boule entre le pouce et l'index et en exerçant une légère pression. Si elle reprend aussitôt sa forme initiale, c'est prêt.
Réchauffer le sirop sur feu vif durant 2 ou 3 minutes. Plonger immédiatement les boulettes dans le sirop chaud préalablement retiré du feu. Si les boulettes sont bien cuites, elles ne s'effonderont pas au contact du sirop. Mettre un couvercle à la casserole.

Laisser les gulab jamun reposer dans le sirop au moins 4 heures avant de servir (et jusqu'à 24 heures, si désiré, pour des boulettes bien imbibées). Conserver le reste des boulettes au réfrigérateur, immergées dans leur sirop.


Verdict :


Moi :
"Mmm... c'est bon! C'est pas juste bon, c'est écoeurant! C'est pas juste écoeurant, c'est hyper-extra-démentiel? Et maintenant? j'ai mal au coeur... Hi hi hi. Un peu moins moelleux que chez notre indien habituel, cependant. Mais pour le goût, c'est identique, vraiment! Et doré à point, quelle bele couleur. Je suis bien fière de mon coup."

L'homme :
"Très bon, mais un peu moins tendres en texture que ceux des restos indiens. Peut-être faudrait-il les faire un tout petit peu moins cuire la prochaine fois? Malgré tout, très bon même si c'est difficile d'en manger plus qu'une moitié."


Quoi, le rhume est parti?! On goûte quelque chose maintenant? Ah ben ça alors, on aura tout vu!




Temps de préparation : 45 minutes
Temps de cuisson : 25 minutes
Temps de pause : 4 à 24 heures
Quantité obtenue : 8 grosses boulettes (ou 16 boulettes moyennes)

11 commentaires:

lory a dit...

miam,..gourmand, dépaysant..comme j'aime!!

LILIBOX a dit...

j'adore cela !
les tiennes ont l'air délicieux .

Rosa's Yummy Yums a dit...

De merveilleux beignets! Les indiens ont la dent sucrée et leurs desserts sont des fois un peu trop sucrés (je dois réduire la quantité de sucre, autrement je n'arrive pas à les manger);-P!

Bises,

Rosa

Flo a dit...

Décadent de sucré !!!! J'adore :-)

Charline a dit...

En effet elles sont terribles !!! Comme je te l'ai dit, c'est un de mes péchés mignons... Je les fais cuire moins longtemps que ça je crois, je dirais environ 15 min. Tu me donnes envie d'en refaire !!! Le problème c'est que je devrais les manger toute seule, Prince détestant ça... ;)

Zolasoleil a dit...

Est-ce toutes ces épices qui ont fait disparaître le rhume de ton homme? ;-)

Philo a dit...

Une bombe calorique que je ne refuserai pas de goûter !

Néo a dit...

Watchaaaa!!!! J'adorrre aussi :))

Mais celles que j'ai l'honneur de gouter en Inde, étaient plus petite, de quoi en manger deux... Avec le palais, qui suplie d'arrêter le suplice! Ainsi que les cuisses ;)

Merciii pour la recette... Vivement vendredi :)

As-tu utiliser du beurre ou du ghee?

A bientôt!

Néo

Jasmine a dit...

c'est effectivement délicieux Néo! J'ai utilisé du beurre, car je n'ai pas pu trouver de ghee. C'était quand même trop bon!

Katia a dit...

WOW ! Ça a l'air vraiment très réussi !!!!! Je sais que j'ai un buzz de sucre quand je mange ce dessert, mais je t'en prendrais bien un :)

Pankaj a dit...

Bonjour,

J'ai commencé un blog de recettes de cuisine indienne végétarienne en vidéo :
http://vegetarienne.over-blog.com

Qu'en pensez-vous ?
Merci

Pankaj