Vatrouchka - tarte russe au fromage, au miel et au pavot


En l'honneur de mon souper thématique russe, je voulais préparer un dessert simple mais goûteux. Pas de charlotte russe, s'il-vous-plait! C'est même pas russe pour vrai... Non, quelque chose d'authentique et typiquement traditionnel.

Après quelques recherches, j'ai déniché cette étonnante "Vatrouchka" chez Céline. Pour reprendre ses mots, "la Vatrouchka est un célèbre dessert russe à base de fromage blanc assez épais type faisselle ou cream cheese, à mi chemin entre cheesecake crémeux et gâteau au fromage blanc tout léger. La Vatrouchka peut se déguster nature, aggrémentée ou non de raisins secs, parfois de zestes de citron ou comme ici, semblable au gâteau au fromage blanc garni d'une préparation croquante au pavot et au miel. Un contraste fabuleux avec le côté fondant et un brin crémeux de la préparation au fromage blanc..."

Une telle description, ça ne vous met pas en appétit, ça? Moi, j'étais totalement conquise! Comme j'adore le pavot et que j'ai trop peu souvent l'occasion de l'utiliser, j'ai sauté sur ce dessert avec enthousiasme. Et c'est une bonne défaite pour préparer un bon cheesecake aussi, un autre petit plaisir que je ne me permets que trop peu souvent.

Ce petit crunch sucré et ce fromage fondant... C'est vraiment délicieux!




Ingrédients :

Tarte
  • 250 grammes de fromage blanc lisse
  • 250 grammes de fromage à la crème
  • 50 ml de crème fraîche
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 oeufs, les blancs et les jaunes séparés
  • 80 grammes de sucre
  • 2 cuillères à table de farine
  • 15 grammes de beurre fondu
  • 50 grammes de raisins secs

Garniture au pavot

  • 80 ml de lait
  • 75 grammes de graines de pavot
  • 1 cuillère à table de miel liquide
  • 1 cuillère à thé d'extrait de vanille pure
  • 1 jaune d'oeuf

Préparation :

Garniture au pavot

Mettre le lait avec le pavot, le miel et la vanille dans une petite casserole. Amener à ébullition sur feu moyen-vif (la pavot doit s'attendrir un peu et gonfler un peu). Retirer ensuite du feu et ajouter le jaune d'oeuf. Mélanger et réserver.

Gâteau

Préchauffer le four à 150°C. Beurrer généreusement un moule rond d'environ 20 cm de diamètre. Réserver.

Faire tremper les raisins dans un bol avec un peu d'eau tiède. Réserver.

Dans un grand bol, mélanger les deux sortes de fromages, la crème fraîche, les jaune d'œufs, le sucre et le sucre vanillé au batteur électrique. Ajouter le beurre fondu et battre jusqu'à ce que la préparation soit bien lisse. Réserver.

Égoutter les raisins secs.

Monter les blancs d'oeufs en neige ferme dans un second bol. Incorporer ensuite la farine, les raisins secs et les blancs dans la préparation au fromage, en mélangeant au batteur électrique à basse vitesse.

Verser la pâte dans le moule préparé et lisser à la spatule. Napper de la préparation au pavot et lisser à nouveau.

Cuire au four durant 50 à 60 minutes (vérifier la cuisson avec une lame de couteau : celle-ci doit ressortir à peine sèche).

Laisser refroidir complètement avant de démouler. Laisser reposer le gâteau durant deux heures au réfrigérateur avant de servir.

* Note : La préparation au pavot pourrait également être coulée entre deux couches de masse au fromage blanc. Elle se trouverait ainsi au centre du gâteau.




Temps de préparation : 30 minutes
Temps de pause : 2 heures
Temps de cuisson : 50 à 60 minutes
Quantité obtenue : 6 à 8 portions



16 commentaires:

Katia a dit...

J'ai vraiment adoré cette tarte, avec les millions de petites graines de pavot qui craquent sous la dent à chaque bouchée :)

Philo a dit...

Je ne connaissais pas du tout mais tu donnes encore envie de découvrir. J'en connais une qui va être heureuse en passant ici après ses examents (Lisanka).
Bises

Rosa's Yummy Yums a dit...

Une tarte bien plaisante! J'en mangerais volontiers une part!

Bises,

Rosa

mayacook a dit...

Je fond totalement pour ce genre de recette!

Lisanka a dit...

quelle coïncidence, je sors de l'ambassade russe pour faire un visa (je mets la première fois les pieds dans ce pays dont j'ai le nom, les yeux et l'âme mais que je ne connais pas). Ta thématique est une belle idée et cette vatrouchka a tout pour me plaire! j'en avais fait une sans pâte avec ce qu'il me restait dans le rigo il y a peu de temps :-). Je vais tester la tienne! je ne sais pas si tu connais les pierogis mais je te conseille de tester :-)

Flo a dit...

Quelle découverte ! J'aime beaucoup tous les ingrédients alors je note :-)

cathy a dit...

Je connaissais le nom mais sans en connaitre les ingrédients, finalement c'est une bien belle découverte et tous ses ingrédients me plaisent énormément..et la photo donne vraiment envie...

Jasmine a dit...

Chanceuse, Lisanka! Tu auras bientôt la chance de connaître toutes ces bonnes choses.

Celine a dit...

Ah Jasmine, je suis heureuse de retrouver la Vatrouchka sur ton blog ! Tu l'as sincèrement réussie à merveille, grand bravo !

Lucie a dit...

Bonjour Jasmine!
juste pour te dire qu'il y a un mot sur ta Vatrouchka ici:
http://delicesdelulu.canalblog.com/archives/2008/10/03/10693156.html

Merci!

Lucie

Lauryn H. a dit...

hello, cette recette à l'air délicieuse, j'adore la nourriture "slave" !

Question idiote : Quand tu dit réservez cela veut dire quoi exactement? Laisser reposer ?

Lauryn H.

Jasmine a dit...

Bonjour Lauryn H. !

En fait, "réserver" veut juste dire : mettre de côté et continuer le reste de la reste, parce qu'on va y revenir un peu plus tard...

C'est tout ; )

Anonyme a dit...

bonjour
question idiote :
qu'appelez vous fromage lisse et fromage à la crème ?
merci d'avance

Jasmine a dit...

Pour le fromage blanc lisse, c'est du fromage frais à consistance crémeuse (vendu en pot dans les étalages réfrigérés).

Lucie a dit...

Bonjour,

Je n'ai pas très bien compris la différence entre fromage blanc lisse et fromage à la crème.
Le fromage blanc lisse: est-ce du fromage blanc classique?
Le fromage à la crème: Je ne vois pas ce que c'est.
Merci d'avance pour la réponse.

Jasmine a dit...

Oui, le fromage blanc classique. Pour le fromage à la crème, on peut en trouver de marque Philadelphia, en épicerie.