Carrés Rugelach



Les desserts de Mylène - part 3
(parte tri...)

Le meilleur dessert de Mylène, je vous le gardais pour la fin! Ce sont de délicieux carrés, le genre auxquels on ne peut pas dire non même quand on vient d'engloutir un immense repas de Noël et deux desserts... il faut vraiment qu'ils soient irrésistibles!

Vous vous souvenez de mes biscuits Rugelach? Et vous vous souvenez que je les avais mis dans mon Top 10? C'est pas pour rien, ce sont les meilleurs biscuits du monde! La pâte à elle seule aurait mérité un prix d'excellence, c'est tout dire. Et c'est cette même pâte que l'on retrouve dans ces délicieux Rugelach version carrée garnis de noix de grenoble, de chocolat blanc, canneberges séchées et de zeste d'orange. Peut-on faire plus gourmand? Je ne pense pas! Ces carrés contiennent tout ce qu'il y a de meilleur au monde!

Mordre là-dedans, c'est du pur bonheur... C'est tout moelleux sous la dent. J'aime tout particulièrement le goût de l'orange mélangé à celui de la canneberge et, à mon grand plaisir, on le goûte beaucoup dans ces barres. C'est aussi lui qui contrebalance tout le sucré du chocolat et qui rend ce carré, somme toute assez gourmand, beaucoup plus léger. Enfin... façon de parler! Léger au goût, je veux dire... Une future addition au Top 10 de l'année prochaine?

Source : Inspiré de
http://www.joyofbaking.com/barsandsquares/RugalachBars.html



Ingrédients :

Pâte
  • 12 cuillères à table (3/4 de tasse ou 160 grammes) de beurre non salé, très froid, coupé en petits cubes
  • 8 onces (227 grammes) de fromage à la crème nature, à la température de la pièce
  • 2 tasses (280 grammes) de farine tout usage
  • 1/2 cuillère à thé de sel

Garniture

  • 1 tasse (110 grammes) de noix de grenoble hachées (on pourrait aussi mettre des pacanes)
  • 6 onces (170 grammes) de pépites de chocolat blanc
  • 1/2 tasse (100 grammes) de sucre
  • 1 1/2 cuillère à thé de canelle moulue
  • 3/4 de tasse de canneberges séchées
  • Le zeste d'une orange
  • 3 cuillères à table de sirop de canne
  • 3 cuillères à table (42 grammes) de beurre non salé, fondu

Dorure

  • 1 jaune d'oeuf1 cuillère à table d'eau
  • 2 cuillères à thé de sucre brut style turbinado (à gros grains)

Préparation :

Pâte

Mettre le fromage à la crème dans un grand bol et le battre au batteur électrique pour bien le ramollir. Ajouter le beurre et mélanger à basse vitesse pour combiner (il doit rester des petits morceaux de beurre).

Ajouter la farine et le sel et battre toujours à basse vitesse jusqu'à ce que l'appareil commence à prendre forme, avec encore des petits morceaux de beurre visibles. Terminer en pétrissant un peu à la main (pas trop pour ne pas réchauffer le beurre).

Diviser la pâte en 2 parties égales. Applatir chaque boule du plat de la main pour en faire un petit carré, rapidement pour ne pas que le beurre se réchauffe. Envelopper chaque carré de pellicule plastique et réfrigérer toute une nuit.

Garniture

Le lendemain, préparer la garniture.

Préchauffer le four à 350 F, avec la grille au centre. Placer une feuille de papier parchemin au fond d'un moule carré de 8 pouces de côté. Réserver.

Placez les noix sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin et cuire quelques minutes, ou jusqu'à ce qu'elles soient dorées de qu'elles embaument. Retirer du four et laisser refroidir. Réserver.

Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients de la garniture : noix, pépites de chocolat, sucre, cannelle moulue, canneberges séchées, zeste d'orange, sirop de canne, et beurre. Réserver.

Prendre un des carrés de pâte réservé au réfrigérateur et rouler entre deux feuilles de papier parchemin jusqu'à ce qu'il atteigne 8 pouces de côté, soit la grandeur du moule.

Déposer la pâte au fond du moule (couper si nécessaire pour avoir un beau carré exactement de la grandeur du fond). Étendre le mélange de garniture sur toute la surface de la pâte.

Abaisser le deuxième carré de pâte froid de la même façon et déposer sur le dessus de la garniture.

Mélanger le jaune d'oeuf et l'eau à la fourchette dans un petit bol. Avec un pinceau, badigeonner généreusement la pâte et saupoudrer ensuite de sucre brut à gros grain.

Cuire au four durant 35 minutes, ou jusqu'à ce que la pâte soit dorée. Retirer du four et laisser refroidir complètement à la température de la pièce, puis mettre au réfrigérateur un peu pour que la garniture durcisse avant de couper en carrés.

Découper les morceaux et conserver dans un plat hermétique à la température de la pièce.




Temps de préparation : 30 minutes
Temps de pause : Une nuit
Temps de cuisson : 35 minutes
Quantité obtenue : 16 carrés


9 commentaires:

verof31 a dit...

Ils ont l'air irrésistibles ces bouchées, peut être pas très light, mais sûrement délicieuses...

Rosa's Yummy Yums a dit...

Très sympas ces carrés! Une vraie gourmandise!

Bises,

Rosa

palaisdeslys a dit...

Oh la la mais qu'as tu fait là, c'est de la bombe de balle, tes photos me font baver...j'ai largement dépassé le stade de la salive....

Katia a dit...

Ils étaient délicieux, mais très riches !! :) C'est vrai qu'on sentait bien l'orange, je pensais même qu'il y avait de la fleur d'oranger dedans. Et puis le gros sucre sur le dessus, un pur plaisir !

Mylene Bruneau a dit...

Comme ca mes carrés sont decdents ?

Alice a dit...

ça me tente beaucoup ces carrés ..les saveurs me plaisent: l'orange , les cannerberges... une pure gourmandise !!

marie a dit...

super j'adore ce genre de pâte en plus qui doit fondre dans la bouche!!

Anonyme a dit...

Je viens de tenter cette recette mais la garniture n'était pas homogène comme celle de la photo, Zut !!
Quant à la pate(qui était bonne), j'y ai mis moitié moins de farine que ce qui était indiqué. C'est normal ?

Jasmine a dit...

Bonjour Anonyme,

En fait, avec la quantité de beurre et de fromage à la crème de cette recette, tu aurais normalement dû avoir besoin de toute la farine pour que la pâte se tienne bien. Enfin, l'important c'est que ça ait fonctionné quand même!

Pour ce qui est de la garniture, si elle était bien mélangée et bien répartie sur la croûte (il faut la tasser un peu), ça aurait dû bien sortir.