Mille-feuilles


Tout d'abord, un peu d'histoire...

Un mille-feuille est une pièce de pâtisserie faite de trois couches de pâte feuilletée et de deux couches de crème pâtissière. Le dessus est glacé avec du sucre à glacer ou du fondant et décoré de chocolat, si désiré.
Le nom français de cette pâtisserie fait référence au nombre élevé de feuillets de pâte qui le compose. Compte-tenu la méthode traditionnelle de préparation de la pâte feuilletée, en six étapes de pliages en trois, le mille-feuille comporte en réalité 729 paires de feuillets.

Et maintenant, le mille-feuilles en question...


Si je n'avais pas raté ma crème pâtissière, ce mille-feuilles aurait été génial. En fait, il était quand même génial au goût, c'est juste qu'en apparence, il l'était moins. J'ai mal calculé mes quantités et j'ai mis trop de fécule de maïs. J'ai peut-être aussi trop faire cuire ma crème.



Je me suis donc retrouvée avec une belle crème prise et poudigneuse
. Essayez donc d'étaler ça sur une pâte feuilletée fragile comme du papier, et vous m'en redonnerez des nouvelles! Pourtant, je ne rate jamais ça de la crème pâtissière, c'est tellement facile! Faut croire que j'étais vraiment distraite...


Ceci dit, faut pas vous fier à moi, car le mille-feuilles est une pâtisserie facile à réussir, suffit d'y mettre le temps. La pâte feuilletée demande de la patience et du doigté, mais vous pouvez prendre de la pâte feuilletée surgelée, on y verra que du feu! Le reste est facile et rapide à faire et si vous suivez bien les quantités, vous n'aurez pas mon problème...


Et puis, je n'ai eu que de bons commentaires sur son goût délicieux. C'est un classique après tout!



Source
: Cette recette des Gourmandises d'Isa.


Ingrédients :


Pâte feuilletée

  • 3 tasses (400 grammes) de farine
  • 1/4 tasse (50 grammes) de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 200 ml d'eau
  • 300 grammes de beurre pour le pliage, à température de la pièce
Crème pâtissière
  • 2 tasses (500 ml) de lait
  • 4 jaunes d'oeufs
  • 2/3 tasse (130 grammes) de sucre
  • 2 cuillère à table de sucre vanillé
  • 6 cuillères à table de fécule de maïs
  • 1/4 de tasse (4 cuillères à table) de beurre
Glaçage
  • 1 tasse (100 grammes) de sucre à glacer
  • 2 cuillères à table de lait
  • 1 oz (30 grammes) de chocolat fondu


Préparation :


Pâte feuilletée


Dans le bol du robot culinaire, mélanger la farine, le sucre et le sel. Ajouter l'eau et mélanger jusqu'à ce que la préparation forme une boule.
Couvrir le bol d'un linge et laisser reposer 20 minutes.

Après le temps de pause, fariner le plan de travail et abaisser la pâte en lui donnant la forme d'un rectangle légèrement plus épais au centre.
Placer le beurre en une seule masse aplatie au milieu de la pâte. Rabattre celle-ci par dessus et souder les bords pour enfermer la matière grasse.

Étaler ensuite la pâte en un rectangle de 1/2 pouce (1 cm) d'épaisseur 3 fois plus long que large. Plier le rectangle en 3, en rabattant le 1er tiers vers vous et le 3ème par dessus en remontant. Tourner la pâte d'1/4 de tour vers la droite.


Donner tout de suite un deuxième tour : abaisser à nouveau la pâte en rectangle, pliez la en 3 et tourner de 1/4 de tour vers la droite. Laisser reposer 20 minutes au réfrigérateur.


La pâte feuilletée classique est à 6 tours (3 séries de 2 tours avec un repos tous les 2 tours). Après 6 tours, la pâte est prête à l'emploi. Si vous préparez la pâte la veille, donner les 2 derniers tours au moment de l'emploi.




Préchauffer le four à 400 F (200 C).


Abaisser la pâte en rectangle de 9" x 13 " (23 cm x 33 cm) sur 1/4" (0,5 cm). Déposer la pâte sur ne plaque de cuisson beurrée, l'humecter rapidement avec un pinceau, puis la piquer avec une fourchette.

Enfourner pendant 20 minutes. Laisser ensuite refroidir complètement sur une grille.


Crème pâtissière

Mettre le lait à chauffer dans une casserole sur feu moyen-vif.


Dans un bol, mélanger les jaunes d'oeufs, les sucres et la fécule de maïs.
Y verser doucement le lait chaud en remuant au fouet et remettre le tout dans la casserole.

Porter à ébullition sur feu doux-moyen sans cesser de remuer au fouet, jusqu'à épaississement. Retirer du feu, ajouter le beurre et bien mélanger.

Couvrir la casserole de pellicule plastique en contact direct avec la crème et laisser refroidir un peu jusqu'à ce que la crème soit tiède mais encore tartinable.




Montage


Diviser la pâte feuilletée cuite en 3 bandes égales.
Déposer une bande de pâte sur une plaque, puis tartiner de la moitié de crème pâtissière. Recouvrir d'une deuxième bande de pâte et tartiner de l'autre moitié de crème pâtissière. Terminer en couvrant de la dernière bande de pâte feuilletée.

Glaçage


Mélanger le sucre à glacer et le lait ensemble à la fourchette, puis napper le dessus de la dernière bande de pâte de ce mélange.


Verser le chocolat fondu dans un sac avec un coin coupé ou une poche à douille et tracer des lignes de chocolat sur le glaçage. Passer la pointe d'un couteau à travers le glaçage et le chocolat dans le sens contraire des lignes pour former un beau design.


Réfrigérer jusqu'à ce que le glaçage soit pris, puis couper en parts.



Temps de préparation
: 1 heure

Temps de pause
: 2 à 3 heures
Temps de cuisson : 20 minutes au four et quelques minutes sur la cuisinière
Quantité obtenue : 6 à 8 portions

6 commentaires:

Karine a dit...

Bravo pour tes mille-feuilles! Moi, je ne suis pas douée pour découper d'aussi jolie part sans qu'il s'écrase sur lui même. Bonne journée!

Katia a dit...

Moi aussi je me demande comment tu as fait pour couper des parts sans tout écraser !!!! On veut savoir le truc !!!

Kim a dit...

Super le mille-feuilles. Moi aussi j'ai déjà raté de la crème pâtissière... C'est quand même hallucinant de réussir la pâte et pas la crème... Des fois, on se demande ce qui ne va pas. Il a l'air trop bon ce mille-feuilles, tu me donnes envie d'en manger!

marina a dit...

J'adore les mille-feuilles mais je n'ai jamais eu le courage de m'attaquer à ce classique...je vais peut-être changer d'avis du coup....

Sonya a dit...

Il est SUPERBE ton mille-feuilles...et pour la découpe BRAVO!!

Isabelle a dit...

si la pâte est trop épaisse Jasmine, j'hésite pas à faire rechauffer du lait pour détendre la crème pâtissière, tu fais ça au batteur électrique pour éviter les mottons.
le plus dur, dans cette recette, c'est de couper de belles portions...au couteau électrique, c'est impeccable :)