Gâteau au chocolat à la Guinness


Un gâteau au chocolat, c'est tellement bon! Dire que je n'en fais jamais. Dans ma tête, c'est trop simple, trop commun. Et pourtant, dès la première bouchée, on se rappele comment les classiques sont devenus des classiques, et pourquoi un vrai bon gâteau au chocolat, c'est imbattable!

Et un gâteau au chocolat irlandais, ce n'est pas n'importe quoi car on y met... de la bière! eh oui, encore! La Guinness, la bière noire irlandaise par excellence, connue mondialement pour sa saveur et son aspect si particuliers. La Guinness est fortement liée à l'Histoire de l'Irlande, elle en est un des symboles à l'international. Pas le choix de l'inclure dans la nourriture, donc...

Et je sais maintenant que cette bière est une stout, c'est-à-dire une bière foncée hautement torréfiée coiffée d'une mousse blanche. Tiens donc, j'en apprends des choses en cuisinant irlandais! Mais comme je n'aime pas la bière, pas question d'y goûter! En cuisine oui, mais au pichet, on oublie! Donc, vous pouvez vous fier à moi quand je vous dis que ce gâteau est délicieux et qu'il ne goûte pas du tout la bière. Ce qui ressort, c'est le bon goût du chocolat avec un petit quelque chose d'intriguant qui fera chercher vos invités durant tout le repas...

Une recette orginale de Ricardo dénichée sur Les gourmandises d'Isa. Je l'a divisé en trois car ça faisait vraiment un gros gâteau, et j'ai divisé la ganache en deux. J'ai préparé le tout dans 2 petits moules de 5 pouces et j'ai empilé les étages pour faire un petit gâteau tout en hauteur. Visitez le site d'Isa pour la recette originale.

Ingrédients :


Gâteau

  • 1 tasse de farine tout usage
  • 1 cuillère à thé de bicarbonate de soude
  • 1/3 de tasse + 2 cuillères à table de beurre non salé, ramolli
  • 1/3 de tasse + 2 cuillères à table de bière Guinness
  • 1/3 de tasse de cacao en poudre non sucré
  • 1/2 tasse de cassonade
  • 1/4 de tasse de sucre1 pincée de sel
  • 1 oeuf, légèrement battu
  • 1/4 de tasse de crème sure

Ganache

  • 225 grammes de chocolat mi-sucré, haché
  • 1/4 de tasse de bière Guinness
  • 1/3 de tasse de crème 35%
  • 1/8 de tasse de sirop de maïs blanc
  • 1/4 de tasse de beurre non salé, froid et coupé en dés


Préparation :

Gâteau

Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 180˚C (350˚F). Beurrer et enfariner le fond et les côtés de deux moules à charnière de 5 pouces de diamètre par 2 pouces de hauteur. Réserver.

Dans un bol, mélanger la farine et le bicarbonate de soude. Réserver.

Dans une casserole, chauffer le beurre, la bière et le cacao sur feu moyen en mélangeant avec un fouet jusqu’à ce que le beurre soit fondu. Retirer du feu et laisser tiédir.

Dans un grand bol, mélanger la cassonade, le sucre et le sel. À l’aide d’un fouet, incorporer le mélange de beurre tiédi en alternance avec les ingrédients secs et l'oeuf. Ajouter la crème sure à la toute fin et fouetter jusqu’à ce que le mélange devienne lisse et homogène.

Répartir la pâte dans les moules réservés et cuire au four entre 45 et 50 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser refroidir quelques minutes, puis démouler et laisser refroidir complètement avant de glacer.

Ganache

Placer le chocolat haché dans un bol. Réserver.

Dans une casserole, porter à ébullition la bière, la crème et le sirop sur feu moyen-vif. Retirer du feu et verser sur le chocolat. Laisser reposer 1 minute.

À l’aide d’un fouet, fouetter doucement le mélange jusqu’à ce le chocolat soit fondu. Ajouter le beurre et bien mélanger. Réfrigérer environ 1 heure, ou jusqu’à ce que la ganache soit tartinable mais pas trop solide (si nécessaire, faire fondre légèrement au micro-ondes et bien mélanger).

Couper chaque gâteau en deux étages. Retirer la calotte d’un des gâteau pour l’égaliser, et tartiner le dessus de ce gâteau avec un peu de ganache. Empiler ainsi les 4 étages de gâteau en tartinant toujours chaque étage avec un peu de ganache. À la toute fin, glacer le gâteau en entier avec le reste de la ganache. Réfrigérer pour faire figer, puis servir.


Verdict :

Moi :
"Un gâteau à la texture parfaite! Vraiment moelleux, c'est ce que je retiens le plus. Le goût du chocolat est très présent, mais j'aurais dû utiliser un chocolat moins amer. Ma Bibitte à sucre aurait en effet préféré que le gâteau soit un peu plus sucré. Mais tout est question de goût. C'est tout-de-même un gâteau très gourmand, et le petit goût spécial dû à l'ajout de la bière est vraiment original."

L'homme :
"Je me suis nonchalamment redirigé vers le frigidaire pour en prendre une deuxième portion. Toute question à savoir si ce gâteau est bon ou pas est inutile!"




Temps de préparation : 40 minutes
Temps de pause : 45 à 50 minutes
Quantité obtenue : 8 bonnes portions


11 commentaires:

Katia a dit...

Trop mignon ton gâteau ! J'aime comment tu l'as glacé :)

Rosa's Yummy Yums a dit...

oh, j'adore ce gâteau et son goût de Guinness! Très beau!

Bises,

Rosa

Flo a dit...

On oublie trop souvent que la bière se décline facilement en salé comme en sucré !

Eryn a dit...

Whaow il est sublime ! Il a l'air d'avoir une texture super douce, bravo !

Bises :)

labas a dit...

olala comme c'est superbe! j'ai intérêt à être à la hauteur pour le pay it forward!!!

tini a dit...

Oui il est pas tout simple celui la...On en prendrait bien une part!!

Barbara a dit...

Il est super joli ton gâteau.

Sympa ta thématique irlandaise. J'avais testé une recette de poulet à la bière une fois. Je n'avais pas trop aimé moi non plus le petit goût amer.

Claire a dit...

Qe'est-ce qu'il est beau ton gâteau ! Et quelle belle thématique, moi qui adore l'Irlande et la cuisine irlandaise !

blogueencore a dit...

Magnifique ce "Gâteau au chocolat à la Guinness" de quoi festoyer avec les Irlandais!

Celine a dit...

Maaaagnifique, Jasmine !!! Tres belle thématique irlandaise d'ailleurs ! Un belle hommage à ce merveilleux pays ! Ce gâteau a l'air absolument fabuleux, bien haut, bien généreux ... je craque ! Bravo !

Jasmine a dit...

C'était un bon gâteau, malgré ma répulsion pour la bière! Au final, à force d'en manger, je l'aimais encore plus!