Thématique jaune


Une quatrième thématique pour notre groupe de joyeux gourmands...

Après avoir visité trois pays, on explore en choisissant comme thème non pas un endroit, mais bien une couleur... le jaune!

C'est Katia qui a eu cette joyeuse idée. Si le soleil nous a manqué cette été, il n'a certes pas été absent de nos plats à l'occasion de ce souper chaleureux. Au menu : tout ce qui est jaune, de l'entrée au dessert! Et un code vestimentaire stricte : Du jaune à profusion! Avec en plus, une joyeuse sélection de musique concoctée par l'homme avec pour thème cette même couleur, on peut dire qu'on lui a vraiment fait honneur!

Le jaune, ça représente quoi???
Dans la symbolique, en Occident, le jaune est associé à la richesse, au père. L'origine de cette symbolique réside dans le fait que le jaune est la couleur de l'or et du soleil, par extension il est associé à la joie, la bonne humeur, le ludique, l'idéalisme. L'autre côté de la médaille : le jaune désigne également les traîtres, les faussaires, les femmes adultères ou les fous. Ainsi dit-on que le jaune est « la couleur des cocus ». On désigne aussi comme jaune un ouvrier non-gréviste, un briseur de grève. C'était la couleur de l'étoile à 6 pointes que les nazis faisaient porter aux juifs en signe d'humiliation.

Le jaune, ça vous dit quoi???
Les taxis à New York, l'annuaire téléphonique, le curcuma, le citron, le canari, les jonquilles, les japonais, les abeilles, la fièvre, le chauffard pressé à un feu de circulation, les autobus scolaires, l'ananas sucré, les rayons de lumière et la chaleur du soleil d'été!

Vous croyez à l'aura???
Le jaune dans l'aura démontre que la personne est douce et joyeuse. Elle démontre aussi que la personne est très forte mentalement. Un beau jaune doré appartient aux êtres de très haute spiritualité. Plus grande est la spiritualité, plus éclatant est le jaune doré. Une personne qui possède dans son aura un jaune vif est parfaitement honnête, parfaitement franche et on peut avoir confiance en elle. Eh ben...

Assez d'en parler, il faut aussi en manger!


1er service : L'APÉRO



Facile de trouver des recettes de cocktails jaunes! Il n'y a qu'à fouiner côté tropical. Jus d'ananas, de fruits de la passion, d'agrumes... Avec une touche d'alcool pour se mettre dans l'ambiance, voilà votre soleil en verre!


Yellow cake



Un shooter qui a de la personnalité! Le "gâteau doré" a effectivement un petit goût de gâteau, dissimulé sous son goût d'alcool prononcé. Normal, c'est un shooter... Cul-sec!

Ingrédients :
  • 1/3 d'once de vodka
  • 1/3 d'once de Triple sec (ou autre liqueur à l'orange)
  • 1/3 d'once de jus d'ananas
  • 1/4 de cuillère à thé d'essence de vanille

Préparation :

Mettre tous les ingrédients dans un shaker et remuer pendant 8 à 10 secondes. Verser dans un verre à shooter et déguster.


Screwdriver



Simple et savoureux, un classique que vous connaissez mais dont vous ne saviez peut-être pas le nom. Il s'agit, ni plus ni moins, d'une vodka-jus d'orange! Rafraichissant!

Ingrédients :

  • 1 1/2 once (45 ml) de vodka
  • 4 onces (120 ml) de jus d’orange
  • 1 rondelle d’orange
  • 2 glaçons

Préparation:

Dans un shaker, déposer les glaçons, la vodka et le jus d’orange. Agiter vivement pendant 8 à 10 secondes. Verser dans un verre et garnir d’une rondelle d’orange.


Acapulco



Un voyage dans les tropiques, avec un gon goût d'ananas et un cocktail des plus exotiques. Son côté lacté permet à l'alcool, même s'il est assez présent, de bien passer. À votre santé!

Ingrédients :

  • 1 once de tequila dorée
  • 1 once de rhum blanc
  • 2 onces de jus d'ananas
  • 1 once de jus de pamplemousse
  • 1 once de lait de coco non sucré
  • 1 cuillère à thé de sucre
  • 2 glaçons
  • 1 morceau d'ananas
  • Parapluie, bâtonnet et déco au choix!

Préparation :

Mettre la glace pilée dans un shaker à cocktail. Ajouter les deux alcools, les jus d'ananas et de pamplemousse, le lait de coco et le sucre et mélanger. Verser dans une coupe à cocktail tropical et décorer d'un morceau d'ananas. Servir avec une paille ou bien décoré de toutes sortes de petits objets!


2eme service :
L'ENTRÉE

Coupes de phyllo au poulet, mangue et cerise de terre



Alors là, j'ai été comblée! Katia a choisi de nous présenter comme entrée une version revampée de ses délicates
bouchées au crabe et à la mangue préparées l'an passé pour le pique-nique des blogueuses (décidément, c'est dans l'air...). Mon homme et moi avions bien dû en manger une dizaine chaque... c'était trop bon!



Pour cette fois-ci, la petite entrée crousti-fondante revet ses habits jaunes et se présente sous forme de coupe de poulet à la mangue et aux physalis en sauce curcuma. Miam! Léger, goûteux, fruité, crousillant, crémeux... est-ce qu'il y a quelque chose que je n'ai pas nommé? De parfaites petites bouchées pour débuter! On en aurait bien manger dix encore...

La
recette juste ici, chez Katia.





3eme service : LE PLAT PRINCIPAL

Un trio de jaune!



Un repas sous le signe de l'originalité, c'est le moins qu'on puisse dire! Mylène a choisi de nous concocter trois délices jaunes qui ont fait suffisamment notre bonheur pour qu'on s'en resserve une autre assiette en fin de soirée...


Pâtisson fourré



De mignons petits pâtissons qui auraient bien pu servir d'entrée, mais qui ici accompagnent joyeusement le repas en nous garantissant, en plus d'un goût délicieux, une bonne dose de vitamines! Les pâtissons (de la famille des courges) sont ici vidés d'un peu de leur chair et remplis d'un mélange de saucisse, de maïs et de poivron vert.

J'ai beaucoup aimé cette entrée, qui en plus d'être très jolie au coup d'oeil, m'a fait découvrir les pâtissons, merveilleux et moelleux cucurbitacés qu'il me tarde de déguster à nouveau. C'était tendre et vraiment bon, et le mélange des différentes saveurs était parfaitement équilibré. Un avant-goût des saveurs réconfortantes de l'automne!

Recette originale
juste ici.

Ingrédients :

  • 4 gros patissons jaunes
  • 1/2 poivron vert, rôti, avec la peau enlevée et coupé en cubes
  • Les grains d'un épi de mais cuit
  • 1 saucisse italienne, peau enlevée
  • 1 oignon, coupé en petits cubes
  • Un peu d'huile végétale
  • 1/2 tasse de fromage râpé
  • Sel, poivre et épices au choix

Préparation :

Préchauffer le four à 375 F (180 C).

Dans un petit chaudron, faire bouillir les patissons entiers dans l'eau sur feu moyen-vif jusqu'à ce que la chair se perce facilement avec un couteau, mais qu'ils soient encore ferme (15 à 20 minutes).

Laisser refroidir un peu, puis couper le dessous du légume afin de forme une surface plate pour qu'il se tienne debout. Tailler le dessus en forme de cône vers l'intérieur, retirer le cône et jeter les pépins. Vider l'intérieur du pâtissons, hacher la chair en cubes et déposer dans un bol à mélanger. Ajouter le poivron, le mais et mélanger.

Faire chauffer de l'huile végétale dans un poelon sur feu moyen. Ajouter l'oignon et cuire 3 minutes. Déchiqueter la saucisse à la main et jeter des petites boules de viande dans le poelon. Faire revenir avec l'oignon. Ajouter le mélange patisson-mais-poivron.

Cuire jusqu'à ce que la saucisses soit prête. Retirer du feu, ajouter le fromage, le sel et poivre et autres épices s'il y a lieu (j'ai mis du chili). Fourrer les patissons.

Placer les patissons dans des moules à muffins pour les garder debout puis enfourner durant 20 à 25 minutes ou jusqu'à ce que les courges soit dorées. Servir chaud.



Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes sur la cuisinière et 25 minutes au four
Quantité obtenue : 4 portions



Riz aux épices et aux fruits



Ma partie préférée du repas fut cet accompagnement simple en apparence mais plein de goût! Le riz est cuit dans un mélange d'épices bien parfumé. On y ajoute ensuite des raisins, de la mangue, des noix d'acajou... tout pour le rendre gourmand. On déguste bien chaud pour sentir tous les arômes de fruits et d'épices se mélanger dans la bouche, mais on pourrait tout aussi bien le déguster froid en pique-nique. Un autre plat réconfortant qui donne envie de se blottir devant la télé, bol et cuillère en main, et de manger sans penser au lendemain...

Une recette entièrement inventée par Mylène, qui franchement devrait ouvrir son propre blogue! Toutes ses recettes sont fabuleuses! Ce riz éclipsera n'importe qu'elle viande avec laquelle il sera servi, vous êtes avertis...

Ingrédients :

  • 2 cuillères à table d'huile d'olive
  • 1 cuillère à table de beurre
  • 1 oignon moyen, coupé en petits cubes
  • 1 gousse d'ail

Épices

  • 1 cuillère à thé curcuma moulu
  • l'équivalent de 5 gousses de cardamome en grains, légèrements cassées
  • 1 bâton de cannelle
  • 2 clous de girofle
  • Sel et poivre au goût
  • 1 feuille de laurier
  • 1 tasse de riz non cuit
  • 3 tasses d'eau ou de bouillon de poulet (1 tasse de bouillon et 2 tasse d'eau pour moi)
  • 1/2 tasse de raisins verts, coupés en 4
  • 3/4 de tasse d'ananas, coupé en petits morceaux (ou en boite - réserver le jus pour la vinaigrette)
  • 1/4 de tasse de mangue, coupée en petits cubes
  • 1/2 tasse de noix d'acajou non salées

Vinaigrette

  • 2 cuillères à table de jus de citron
  • 2 cuillères à table de jus de lime
  • 3 cuillères à table de miel
  • 2 cuillères à table de jus d'ananas
  • Sel et poivre au goût

Préparation :

Chauffer l'huile et le beurre sur feu moyen dans un grand chaudron antiadhésif. Y faire revenir l'oignon quelques minutes, jusqu'à ce qu'il soit mou. Ajouter l'ail et les épices et cuire 2 minutes, ou jusqu'à ce que les épices dégagent leur odeur.

Ajouter le riz et brasser pour bien enrober les grains du mélange. Ajouter l'eau et le bouillon de poulet. Cuire sur feu moyen en brassant de temps en temps durant environ une demi-heure. À mi cuisson (environ 15 minutes), ajouter les raisins. 5 minutes plus tard, ajouter l'ananas, la mangue, les noix. Cuire encore 5 minutes et laisser refroidir un peu.

Mélanger tous les ingrédients de la vinaigrette. Si on mange le riz chaud : Ajouter la vinaigrette en fin de cuisson. Si on le mange froid : Attendre que le riz soit froid et ajouter la vinaigrette.




Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 35 minutes
Quantité obtenue : 6 portions


Tortellinis, sauce au poivron jaune



Le plat de résistance, moins jaune en couleur mais tout-de-même riche en texture et en saveur. Il fallait que la sauce soit vachement bonne pour que j'apprécie ces tortellinis, moi qui d'ordinaire ne raffole pas des pâtes et n'en mange jamais. Et je vous le dis, elle était très très bonne!

Les pâtes fraiches ont été achetées déjà préparées, mais la sauce, mijotée par Mylène, fut préparée avec amour! Le goût du poivron jaune est léger (on pourrait en mettre trois au lieu de deux pour un goût plus prononcé), appuyé par des effluves d'ail et de fromage. La sauce est veloutée et enrobe bien les petits croissants, mais pour une sauce encore plus crémeuse (et plus riche...), utilisez de la crème 35%.

Adapté de cette recette.

Ingrédients :

  • 2 gousses d'ail
  • 2 poivrons jaunes
  • 3 cuillères à table d'huile d'olive
  • 1 tasse de crème (15% pour moi)
  • 1/4 de tasse de crème sure
  • 1/4 de tasse de parmesan râpé
  • Sel et poivre, au goût
  • 600 grammes de tortellinis à la viande, frais
  • 1 cuillère à table de beurre

Préparation :

Pour l'ail rôti

Préchauffer le four à 350F.

Couper le dessus de la tête des gousses d'ail. Placer sur une feuille de papier d'aluminium, badigeonner d'huile d'olive et sceller. Rôtir au four pour environ 1 heure et 30 minutes. Laisser refroidir un peu, puis extraire les gousses de leur peau. Réserver.

Pour les poivrons rôtis

Préchauffer l'élément du four à BROIL avec la grille très haute.

Couper les poivrons en 4 verticalement, vider et parer. Enduire légèrement les morceaux d'huile d'olive, placer à plat sur une grille ou un papier d'aluminium (peau vers le haut) et enfourné très près de l'élément. Griller les poivrons 5 à 7 minutes, ou jusqu'à ce que la peau soit presque entièrement noircie (ça fume et ça brûle, mais c'est normal!).

Retirer du four. Placer les poivrons dans un petit contenant scellé et laisser refroidir 15 à 20 minutes (leur propre vapeur aidera à séparer la peau). Ensuite, peler le poivron et réserver la chair.

Pour la sauce

Dans un mélangeur ou un robot culinaire, mettre l'ail rôti, 1 cuillère à table d'huile d'olive et 1/4 de tasse de crème et mélanger jusqu'à ce que l'ail soit pulvérisé. Ajouter la chair de poivrons, le reste de la crème, la crème sûre, le fromage parmesan, le sel et le poivre. Mélanger. Réserver.

Pour les tortellinis

Cuire les tortellinis frais dans l'eau bouillante salée jusqu'à al dente. Égoutter.

Faire fondre un peu de beurre dans un grand poelon sur feu moyen, y mettre les pâtes et remuer pour enrober. Ajouter la sauce et laisser mijoter une dizaine de minutes (la sauce va se délayer). Servir chaud.

* On pourrait ajouter en fin de cuisson des légumes surgelés, comme des petits pois.




Temps de préparation : 30 minutes
Temps de pause : 20 minutes
Temps de cuisson : 1 heure 40 minutes au four et 30 minutes sur la cuisinière
Quantité obtenue : 4 portions


4eme service : LE DESSERT

Gâteau roulé au lemoncurd



Où trouver du jaune, côté sucré? Il y a l'ananas, il y a la banane, et il y a... le citron.

J'ai bien sûr choisi ce dernier, car je l'adore! Et puis son petit côté acidulé est parfait pour faire passer le sucré... Mon choix s'est arrêté sur un mignon petit gâteau roulé... Enfin, encore heureuse qu'il soit présentable, j'ai eu toutes les misères du monde à le rouler et à y faire tenir la crème citronnée qui s'échappait de tous les côtés! On pourrait même dire qu'à défaut d'être un gâteau roulé, c'est plutôt un gâteau écrasé... Enfin, c'est l'intention qui compte! Et le goût, il va s'en dire.

Cette "tentative de roulé" se veut un ultime hommage au citron dans toute sa splendeur. Un fruit dont le goût est la représentation même de sa couleur : vif, surprenant, titillant! Amateurs de lemoncurd, vous serez servis! Cet "écrapou de génoise" en est rempli. Et il faut dire que j'ai tendance à faire mon lemoncurd TRÈS concentré... Oui, encore cette sensation qui "pogne aux ouïes"... On aime ça comme ça!

Vous trouverez la recette originale de cette "buchette applatie", bien plus jolie que la mienne (et réalisée avec du Matcha, que j'ai omis pour cause de thème à respecter) chez Beau à la louche.



Ingrédients :

La génoise

  • 4 oeufs, les blancs et les jaunes séparés
  • 120 grammes de sucre
  • 140 grammes de farine
  • 1 pincée de sel
  • Un peu de colorant alimentaire jaune

La crème au citron

  • 100 grammes de beurre, à la température de la pièce
  • 350 grammes de lemon curd (ma recette juste ici)

Préparation :

Préchauffez le four à 350F. Tapisser une grande plaque à pâtisserie rectangulaire de papier parchemin. Réserver.

La génoise

Dans un grand bol, battre les jaunes avec le sucre au batteur électrique jusqu'à obtention d'un mélange pâle et mousseux. Ajouter progressivement la farine (le mélange sera très épais) et réserver.

Dans un autre bol, battre les blancs d'oeufs avec une pincée de sel jusqu'à formation de pics fermes. Incorporer ce mélange en deux fois à la préparation oeufs-sucre-farine (Si le mélange est trop épais, incorporer quelques cuillerées de blancs et brasser bien pour détendre la pâte, puis incorporer le reste des blancs de façons plus délicate pour ne pas les casser). Incorporer un peu de colorant alimentaire jaune pour une jolie couleur.

Étendre la pâte sur la plaque réservée. Cuire au four de 12 à 15 minutes, ou jusqu'à ce que la génoise soit dorée.
Préparer un torchon humide et un autre papier parchemin de la même taille que la plaque utilisée.À la sortie du four, déposer la génoise avec son papier de cuisson sur le torchon humide. Couvrir la pâte avec l'autre feuille de papier parchemin.

Enrouler le biscuit sur lui-même, le papier et le torchon. Laisser la pâte s'humidifier pendant 5 secondes, puis dérouler. Enrouler de nouveau la génoise en décollant le papier de cuisson du dessous.Dérouler sur une grille pour laisser refroidir le biscuit.

La crème au citron

Placer le beurre dans un grand bol. À l’aide d'un batteur électrique, battre le beurre jusqu'à ce qu'il devienne blanc et crémeux, de 5 à 10 minutes (il doit avoir l'aspect d'une crème chantilly). Incorporer le lemon curd dans le beurre battu, et continuer de battre jusqu'à ce que la crème soit lisse. Incorporer un peu de colorant alimentaire jaune pour une jolie couleur.

Étaler la crème au citron sur la génoise et rouler le gâteau sans trop appuyer pour ne pas faire sortir la crème.

Envelopper le gâteau roulé dans une pellicule plastique en serrant bien. Laisser prendre au réfrigérateur durant 3 heures.

Couper les extrémités au moment de servir afin d'avoir une apparence plus jolie.





Temps de préparation : 25 minutes
Temps de cuisson : 12 à 15 minutes
Temps de pause : 4 heures
Quantité obtenue : 8 portions


Citrons givrés au gingembre confit



Parce qu'un dessert au citron c'est bien, mais que deux, c'est bien mieux... Une finale fraiche pour faire passer le repas, le citron givré!

Bien plus pour le look que pour le goût (il faut l'avouer...), le citron givré a le don de faire sensation auprès des invités. Un sorbet glacé bien acidulée présenté dans son fruit d'origine, c'est encore plusssse mignon qu'un gâteau roulé, ça! (mais le mien n'est pas trop difficile à battre... hi hi hi). On a envie d'y plonger la cuillère, vous ne trouvez pas? Et on a bien raison, car malgré le fait que c'est assez simple, c'est vraiment rafraischissant!

Pour faire changement du traditionnel sorbet citron, l'ajout de gingembre confit amène un petit côté piquant à l'agrume et se combine comme un charme à son acidité. Et puis, le gingembre possède des propriétés connues pour faciliter la digestion. Raison de plus pour s'offrir ce petit plaisir en fin de repas! Léger, frais, et juste assez sucré.

Mais on mange lentement, hein? Il ne faudrait pas se geler le cerveau et devenir encore plus givré que le citron... Si vous avez déjà mangé de la barbotine (slush puppie, pour les intimes...), vous savez de quoi je parle... Hi hi hi.

Une recette trouvée chez Tartelette.



Ingrédients :

  • 4 citrons
  • 150 ml de jus de citron (le jus obtenu en vidant les 4 citrons et le jus d'un autre citron, si nécessaire)
  • 150 grammes (2/3 de tasse) de sucre
  • 150 ml de lait entier (un lait moins gras de fonctionnera pas!)
  • 150 ml d'eau
  • 1/3 de tasse de gingembre confit, haché finement

Préparation :

Découper une très petite partie sous chaque citron (pelure seulement, sans toucher à la chair) afin qu'ils puissent se tenir debout une fois remplis. Découper la partie supérieure et conserver ce "chapeau".

À l'aide d'une cuillère, vider chaque citron en prenant soin de recueillir le plus de chair possible. Déposer la chair dans un tamis afin d'en recueillir le jus. Avec le dos d'une cuillère, presser la pulpe pour obtenir le plus de jus possible. Conserver 150 ml de ce jus (s'il n'y en a pas assez, ajouter le jus d'un citron supplémentaire).

Dans une petite casserole sur feu vif, amener l'eau et le sucre à ébullition. Ajouter le gingembre et laisser refroidir complètement. Ajouter le lait et le jus de citron et mélanger.

Verser le liquide dans un plat assez creux avec couvercle et congeler jusqu'à obtention d'une texture légèrement figée mais molle. Mélanger à l'aide d'un mixeur plongeant ou en raclant et en remuant à la fourchette. Remettre au congélateur.

Répéter l'opération 2 ou 3 fois en laissant le temps à la crème glacée de bien geler entre chaque fois (si vous avez une sorbetière, turbinner selon les instructions du manufacturier).

Une fois le sorbet prêt, remplir les cavités des citrons et remettre le chapeau en place. S'assurer de bien remplir les citrons afin qu'un peu de crème glacée soit visible entre le fruit et son chapeau (c'est plus joli...).

Garder congelé jusqu'au moment de servir afin que les citrons soient bien givrés.




Temps de préparation : 2 heures
Temps de cuisson : 5 minutes
Temps de pause : 4 heures
Quantité obtenue : 4 portions


Vous croyez bien qu'avec toute cette acidité, nous joues commençaient à "rentrer par en dedans"...

Voyez nos tronches d'idiots qui ont trop mangé de citron. Étrangement, chaque "bec de poisson" peut-être associé à un animal...



Faut savoir rire de soi... hi hi hi.


Et en plus, il y a l'homme qui remet ça en s'envoyant à la fin du repas un "shooter" de tequila. Vous voulez voir le visage d'un homme mordant dans un citron capté sur le vif ? C'est vraiment marrant!



Et voilà! À défaut de nous avoir fait découvrir un pays, nous avons exploré une couleur jusque dans ses moindres recoins! Et nous nous sommes bien amusés! Qui eut cru qu'autant d'aliments jaunes pouvaient être combinés pour former un bon si bon repas?

À bientôt pour la prochaine thématique...

15 commentaires:

sam a dit...

voilà une couleur que j'adore avec des recettes qui ont l'air aussi appétissante l'une que l'autre.

Flo a dit...

Quelle chouette soirée !!! Une belle thémathique, tout avait l'air succulent :-)

gourmandelise a dit...

Très sympa ce menu tout jaune, très appétissant!!

Katia a dit...

Même si j'avais déjà vu les photos, j'ai quand même ri à en pleurer ! (Encore une fois, hahaha !!) Nos faces sont écoeurantes !!!!!! :)

Honnêtement, je ne pourrais pas dire ce que j'ai le plus aimé de ce souper... Tout était vraiment très bon ! J'avoue quand même être tombée en amour avec la sauce au poivron jaune... Mmmm...

Flo Bretzel a dit...

Très sympa cette thématique monochrome!

Isabelle a dit...

c'est franchement géniale votre thématique ! je suis morte de rire à voir les photos !
en plus, les recettes sont vraiment sympas ! quelle ambiance :)

Pompelpot a dit...

Oh oui, c'est vraiment fun cette thématique. Félicitations pour ces recettes et ces photos!

Vincent le canneux a dit...

Vous êtes tous une jolie petite gang de jolis jaunes gens qui célèbrent la joie de vivre !

Bibitte à sucre n'était pas dans le coup ? Elle n'a pas l'air si serin.

Katia a dit...

Quel jeu de mot aviaire burlesque mon cher Vincent !! Hahaha !! :)

Vincent le canneux a dit...

Jasmine m'a fait remarquer que Bibitte est bien là, perchée sur le drink Acapulco.

Si bon qu'à n'a ri ?

Désolé...

Botacook a dit...

Un joli repas tout jaune ; j'adore tes/vos thématiques régulières, quelle imagination!

Zolasoleil a dit...

Vous êtes trop mignons!! Vive le jaune! Je craque pour les citrons. Les photos ont été prises après combien de téquila ;-) ? hihihi

Philo a dit...

Je suis pétée de rire en voyant la tête de ton homme.
En tous les cas je trouve cette idée de thématique sur la couleur vraiment extra.
J'aurai aimé faire partie de la bande !
En tous les cas je vois que niveau cocktail vous vous êtes bien éclatés ...
J'aurai vraiment aimé goûté à tous vos plats !!!!
Vivement la prochaine couleur

Esther B a dit...

Très original comme thématique:)
Ça sentait le soleil:)

Jasmine a dit...

C'est vrai qu'on s'amuse bien à ces soirées thématiques. Mais malgré les apparences, nous n'avons pas bu plein de téquila avant de prendre les photos! Même que nous avons été très sages...