Thématique raclette


Nous en sommes déjà à notre cinquième souper gourmand!

Après être sorti des sentiers battus avec la thématique de couleur (le jaune, en l'occurence), nous explorons maintenant le monde des objets. Ça peut paraître bizarre, mais attendez de voir!

Mylène a choisi comme thème "La raclette". Non pas l'aliment ou le plat, mais bien la machine à raclette... Oui, oui, celle qui permet de faire de la raclette maison, le bidule électrique muni d'un grill et d'un élément chauffant. Tout le repas, de l'entrée au dessert, doit être réalisé sur la machine à raclette. Quelle chouette idée!

À l'origine, LE raclette (au masculin) est un fromage d'origine suisse du canton du Valais, à base de lait cru et répondant à un cahier des charges précis. C'est un fromage à base de lait de vache, à pâte pressée non cuite, dont la meule a un poids moyen de 6 kg.

C'est ensuite devenue LA raclette (au féminin), plat valaisan typique obtenu en raclant une demi-meule de fromage fondue à sa surface par la proximité d'une source de chaleur. Dans les restaurants français, le four à raclette est souvent installé à même la table et le raclage est à la charge des convives. En Suisse, un "racleur" professionnel sert en permanence tout le restaurant, et son four est installé sur une table séparée ou près d'un feu de bois.

Le raclette, c'est le fromage convivial par excellence et la meilleure façon de le consommer, c'est avec des amis, autour du four à raclette, servi fondu avec des pommes de terre ou de la charcuterie de montagne. En Suisse la raclette se mange accompagnée d'une boisson chaude ou d'un vin blanc léger.

Aujourd'hui, grâce à la technologie, on peut se procurer des petits fours à raclette maison et préparer le tout chez soi. Ça n'a sûrement rien à voir avec le goût et l'expérience de la raclette originale, mais au moins, ça nous permet de déguster un bon repas entre amis. Loins de demeurer dans les règles, on s'est permis d'actualiser le classique suisse pour y intégrer tout ce qui nous est passé par la tête. Voyez par vous-mêmes!


1er service : L'APÉRO



On laisse tomber les cocktails pour cette fois et on opte pour un vin blanc sec de Savoie, le Château de Ripaille, excellent en appéritif et avec les fromages, donc parfait pour déguster avec la raclette.

Verdict : Très bon, tout simplement! Bon rapport qualité prix, un vin abordable à découvrir.




2eme service : L'ENTRÉE

Salade d'avocat à l'orange, vinaigrette miel et balsamique



J'aurais pu faire une entrée grillée, mais comme je savais que tout le repas se ferait sur la machine à raclette, j'ai eu envie d'une entrée différente. Le fromage, c'est plutôt lourd sur l'estomac alors pourquoi ne pas s'ouvrir l'appétit avec une petite salade? Quelque chose de léger et de frais pour bien commencer le souper.

J'avais toutes les possibilités du monde, car au niveau salade on peu presque tout se permettre, mais j'ai opté pour des ingrédients qui me plaisaient tout particulièrement et qui, à mon goût personnel, se marient parfaitement.

Les épinards, nourrissants et passe-partout, constituent la base de cette salade. L'avocat, riche et goûteux, rehausse le mélange de sa touche crémeuse tandis que l'orange apporte unpetit zeste vivifiant. Une touche salée avec le prosciutto et le croquant des noix, et on obtient une salade complète et bien équilibrée. Et juste pour faire plaisir à Katia qui n'en revenait pas que je ne connaisse pas le vinaigre balsamique, je suis passée en acheter et j'ai fais une vinaigrette miel et balsamique... que j'ai bien aimée d'ailleurs, alors ce ne sera pas la dernière fois!

Voici la recette pour 4 bonnes portions, que j'ai divisée en deux pour l'occasion car je savais que nous avions un gros repas à manger et je ne voulais pas que nous soyons trop vite rassasiés...

Ingrédients :

Salade d'avocat à l'orange

  • 2 avocats moyens, coupés en dés
  • 2 oranges, séparées en suprêmes (segments sans l'enveloppe blancheâtre)
  • 1 sac d'épinards (300 grammes)
  • 6 tranches de prosciutto, coupées en morceaux
  • 1/4 de tasse de petits oignons rouges, coupés en minces lanières
  • 1/3 de tasse de noix de grenoble, hachées

Vinaigrette miel et balsamique

  • 1/2 tasse d'huile d'olive
  • 1/4 de tasse de vinaigre balsamique (si vous en trouvez du blanc, c'est encore plus joli)
  • 1 cuillère à table de miel
  • 1/2 cuillère à thé de sel
  • 1/4 de cuillère à thé de poivre

Préparation :

Vinaigrette miel et balsamique

Mélanger ensemble l'huile d'olive, le vinaigre balsamique et le miel au fouet dans un petit bol. Ajouter le sel et le poivre et bien remuer. Réserver.

Salade d'avocat à l'orange

Déchiquetter les épinards et les déposer dans un grand bol. Ajouter les dés d'avocats et les suprêmes d'orange et remuer doucement. Ajouter les morceaux de prosciutto, les oignons émincés et les noix de grenoble.

Répartir la salade dans 4 bols et servir immédiatement, avec un peu de vinaigrette miel et balsamique.




Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : Aucun
Quantité obtenue : 4 grosses portions


Dégustation de saucisses en brochette



Pour respecter la thématique, j'ai aussi apporté quelques saucisses aux saveurs originales dénichées chez le saucissier pour cuire sur le grill. Voici les saveurs que nous avons pu déguster :

  • Fromage de chèvre et mangue
  • Porto et truffes
  • Pacane et sirop d'érable
  • Orange et gingembre
  • Fromage et champignons
  • Mexiaine (bien épicée)

Elles étaient toutes bonnes, mais j'ai préféré plus particulièrement pacane et sirop d'érable (pour son arôme d'érable prononcé), orange et gingembre (pour le mélange original des saveurs) et mexicaine (pour son côté piquant bien affirmé). Les saucisses proviennent de chez William J. Walter, saucissier du Marché Jean-Talon. Si vous désirez vous en procurer, il y a des succursales partout au Québec! Cliquez ici pour la liste des détaillants.

Préparation :

Déposer les saucisses dans un chaudron d'eau et porter à ébullition sur feu vif. Baisser le feu et laisser bouillonner 10 minutes pour précuire la viande. Égoutter et couper les saucisses en morceaux. Enfiler les morceaux sur des brochettes de bois et servir une brochette à chaque convive pour permettre à tout le monde de goûter chaque variété.

Suffit ensuite de dorer sur le grill et de déguster avec des moutardes fines et du chutney.




3eme service : LE PLAT PRINCIPAL

La raclette



Du classique, mais aussi du nouveau! Katia a prévu pour nous tout ce qu'on peut espérer pour faire une raclette mémorable! En plus des saucisses et du prosciutto que j'avais amené, elle nous a offert des fromages délicieux (gouda de chèvre, raclette et Halloum), de la viande des grisons, un joli assortiment de pommes de terre jaunes, bleues et rouges, des légumes tendres, de l'ail confit, des moutardes fines, de la béchamel et du délicieux chutney...

Que demandez de mieux?




Nous avons tout particulièrement apprécié :

  • Le fromage Halloum, un fromage bien salé à pâte ferme qu'on fait dorer sur le grill pour ensuite le déguster bien chaud et fondant...
  • Le chutney pommes et canneberges, délicieusement fruité et sucré, merveilleux accompagnement pour les fromages et les viandes grillées.

La recette de la raclette et celle du chutney juste ici, chez Katia.




4eme service : LE DESSERT

Smores deluxe



Comptez sur Mylène pour vous pondre un dessert qui sort de l'ordinaire! Afin d'exploiter la machine à raclette à son plein potentiel, elle nous a offert de délicieux smores sous la forme d'une croûte graham croquante remplie de ganache chocolatée et garnie de guimauve grillée. Avouez qu'il fallait y penser! Elle a franchement le don de transformer les plats les plus communs en version deluxe gourmet (voir juste ici...)

En plus, c'est facile à préparer à l'avance. Suffit de faire la croûte et la ganache dans les petits récipients à raclette à l'avance et de conserver les "tartelettes" au frigo jusqu'au moment de servir. On garnit de guimauves, on passe rapidement sous le grille... et voilà! Un dessert hyper gourmand et fondant qui épatera vos invités à tous les coups.

Après un repas aussi lourd, il nous a tout-de-même fallu une petite pause avant de pouvoir engouffrer ce dessert sucré dans nos bedons bien remplis... mais ça en valait la peine!

Ingrédients :

Croute graham

  • 3/4 de tasse de biscuits graham, réduits en poudre
  • 1/4 de tasse d'amandes moulues
  • 3 cuillère à table de sucre
  • 1/4 de tasse + 1 cuillère à table de beurre, ramolli
  • 1 cuillère à thé d'essence d'amande

Ganache au chocolat

  • 250 ml de crème 35% à cuisson
  • 1/4 de tasse de lait
  • 12 onces ou 340 grammes de chocolat mi-sucré, haché
  • 2 cuillères à table de beurre
  • 2 cuillères à table de Brandy

Garniture

  • 120 guimauves miniatures (blanches ou colorées)



Préparation :

Prendre 6 récipients à raclette et envelopper les poignées de papier d'aluminium. Réserver.

Préchauffer le four à 375F.

Croute graham

Dans un grand bol, mélanger les miettes de biscuits graham avec les amandes moulues et le sucre. Tamiser ensuite la préparation pour enlever les plus grosses miettes de biscuit graham qui restent. Ajouter le beurre et l'essence d'amande et mélanger.

Étendre la croute dans les récipients en pressant avec les doigts pour bien tasser la préparation sur le fond et les côtés.

Enfourner les fonds de graham pour 6 minutes. Retirer.

Pendant que c'est encore chaud, appuyer sur le fond de la croute avec le dos d'une cuillère et tasser un peu la croute vers les côtés. Laisser refroidir.



Ganache au chocolat

Mettre le chocolat haché dans un grand bol. Réserver.

Chauffer la crème et le lait ensemble dans une petite casserole sur feu moyen jusqu'au point d'ébullition, sans faire bouillir. Retirer alors du feu et verser sur le chocolat.

Remuer doucement en essayant de ne pas intégrer d'air jusqu'à ce que le chocolat soit fondu. Ajouter ensuite le beurre et le brandy et brasser jusqu'à consistance homogène.

Verser la ganache dans les croutes précuites. Réfrigérer 2 heures, ou jusqu'au moment de servir

Garniture

Disposer une vingtaine de petites guimauves sur chaque tartelette de ganache.

Mettre sous le grill chaud de la machine à raclette durant environ 1 minute, ou jusqu'à ce que les guimauves soient bien dorées. Déguster immédiatement.




Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 6 minutes au four et 5 minutes sur la cuisinière
Temps de pause : 2 heures
Quantité obtenue : 6 tartelettes Smores


Salade de fruits tropicaux



Et quoi de mieux pour se nettoyer l'estomac qu'une bonne salade de fruits fraîche et mentholée?

On a débuté en légumes, et on termine en fruits! Mais pas n'importe quels fruits, car Mylène a choisi de nous offrir un alléchant mélange tropical de mangue, ananas, papaye et litchis. Un mélange aussi agréable pour les papilles que pour les yeux, avec ces jolies couleurs dans l'assiette. Et avec la menthe fraiche, le goût des fruits est rehaussé.

Je n'ai pas pu en manger autant que je l'aurais voulu, alors j'en ai ramené un peu chez moi pour la déguster au petit déjeuner le lendemain. Les saveurs s'étant mélangées, elle était encore meilleure! Et c'est franchement plus parfumé qu'une traditionnelle salade de fruits pommes, bananes et raisins verts...

Ingrédients :

  • 1 mangue, pelée et coupée en gros dés
  • 1 petit ananas, pelé et coupée en gros dés
  • Une demi-papaye, pelée et coupée en gros dés
  • 1 boite de litchis en conserve, coupés en morceaux
  • 1 grosse poignée de menthe fraîche, hachée
  • 2 cuillères à table de sirop de canne
  • 2 cuillères à table de rhum brun

Préparation :

Déposer les fruits préparés (mangue, ananas, papaye et litchis) dans un grand récipient avec couvercle. Ajouter la menthe, le sirop de canne et le rhum brun et couvrir.

Laisser macérer la salade de fruits durant 4 heures au réfrigérateur. Servir bien frais.




Temps de préparation : 30 minutes
Temps de pause : 4 heures
Quantité obtenue : 6 bonnes portions


Quel bon repas! Il y avait beaucoup trop de nourriture et nous avons franchement mangé plus qu'à notre faim, mais une fois n'est pas coutume. Et puis, comment se retenir quand tout est si bon? Ce fut un excellent souper.

À bientôt pour la prochaine thématique...

Un indice? Ça sent l'Halloween...


13 commentaires:

nadine a dit...

Et bien dis donc, quel repas, je n'en reviens pas. Tout avait l'air succulent et bien original!!!

Celine a dit...

J'en veuuuux, je rafolle de ça : la raclette ! La saison est là en plus avec le froid qui arrive, youpi !!! :))

Philo a dit...

Superbe déclinaison de l'appareil à raclette, j'adore ...

Rosa's Yummy Yums a dit...

Une thématique merveilleuse! J'adore ce fromage et tes recettes sont toutes très appétissantes!

Bises,

Rosa

Clémence a dit...

c'est génial ! j'adore l'idée et j'ai un petit faible pour les tartelettes...

Isabelle a dit...

c'est ce qu'on appelle un repas gargantuesque ! c'est vraiment génial comme idée ! je t'en ai piquées quelques unes..j'ai une raclette mais avec une pierre dessus...et je fais toujours les mêmes affaires !

Sonya a dit...

Vous êtes géniales!!!

ais-je déjà dit que j'adore vos thématique...bravo!!

Katia a dit...

Je dois avouer avoir eu un gros coup de coeur pour la salade !! :)

Je suis un peu déçue que tu n'aies pas décrit nos péripéties avec les saucisses, hahaha !! :)

Taliashka a dit...

L'année dernière nous avions fais une soirée semblable avec des copains ^^ par contre pas d'entrée, mais 6 fromages différents à faire fondre, des beurres aromatisés et des charcuteries ultra fines pour des effets moelleux/croquant/croustillant... et de la patate douce pour changer un peu et apporter du sucré :D°°°
ET pour le dessert c'était saladier de fruits coupés en morceaux et bols de petits ingrédients divers et variés... ainsi on prenait le p'tit machin à raclette, et hop quelques fruits, des pépites de chocolat, du pralin, des amandes effilées, de la poudre de coco, un trait de sirop d'érable, de la meringue écrasée, ou encore des shamallow... et zou sous le grill de l'appareil.................

Cet instrument est un objet de torture en fait mdr :p (et j'en deviendrais maso presque hihihihi ^^)
En tout cas c'est toujours le plus grand plaisir de te lire. Et malgré les distances ^^ j'espère sincèrement apprendre à mieux te connaître :)

Bonne soirée à toi ;)

Jasmine a dit...

Et je rajouterai pour votre info que j'ai pris les saucisses chez
William J. Walter saucissier. Il y a des succursales partout au Québec. Voyez vous-mêmes :
http://www.williamjwalter.com/all.asp

Fabi a dit...

Il faut absolument que je réalise les "Smores Deluxe" je vais bluffer mes enfants pour le "Youpi Day" mais peux-tu me dire ce que sont les biscuits Graham ? pour que je trouve un biscuit un peu similaire en France. Merci de ton aide, je m'en régale d'avance.

Jasmine a dit...

Bonjour Fabi,

Les biscuits graham sont des biscuits secs avec un petit goût de miel. Tu pourrais sûrement utiliser des petits beurres écrasés ou alors des speculoos tiens, pourquoi pas!

Fabi a dit...

Merci Jasmine. En cherchant sur la toile, j'ai vu en effet que les Speculos pourraient remplacer les Graham, j'ai compris qu'il faut un biscuit "granuleux", tout en écrivant je pense aussi aux palets bretons, je tiens au courant de mes essais. Demain c'est dimanche et pour un goûter gourmand, je crois que ta recette s'impose ;-)