Crème brûlée pour deux


Étiez-vous passez par ici dans l'espoir de voir mon délicieux dessert des Mardis avec Dorie? Alors là, désolée mais cette semaine, je ne participe pas! Pourquoi ça? Parce que c'était encore un gâteau au chocolat! Un gâteau aux pruneaux à l'armagnac au chocolat, pour être plus exacte. Oui, le nom est tentant, mais j'en ai marre de gaspiller et de jeter les restants. J'en ai eu assez avec le gâteau au chocolat du diable, je passe au suivant! Si ça vous intéresse, passez vous rincez l'oeil chez Isa et Vibi.

Non, cette semaine je vous présente plutôt un autre essai culinaire réussi, celui de mes premières crème brûlées! J'étais contente quand j'ai découvert cette recette à travers le blogue d'Anna, car comme les quantités sont juste assez grandes pour 2 portions, cela me permettait de tester la crème brûlée sans peur et sans pression. Au pire, si je la ratais, je n'aurais pas perdu 6 jaunes d'oeufs! J'ai conservée la classique saveur vanillée, mais au font, j'aurais bien pu essayer mes avec mes Arômes de Saba (la prochaine fois, c'est certain!).

Et il faut dire que j'ai attendu longtemps pour essayer parce que je n'avais pas de torche à caraméliser. Et de ce côté, les opinions sont vraiment partagées. Il y en a pour dire qu'il est essentiel de brûler les crèmes à la torche pour obtenir un effet doré bien égal, et d'autres qui disent que le grill du four, c'est bien assez. Mais bon, pas le choix d'utiliser le four puisque je ne possède pas l'ultime instrument à brûler. N'empêche, je n'ai éprouvé aucune difficulté avec la méthode sous le grill. Cette recette est si facile à faire, avoir su je n'aurais pas hésité!

Et les moules que j'ai utilisés y sont sûrement pour quelque chose (merci, Isa!). Grâce à leur forme très large et peu élevée, on obtient une plus grande surface de croûte caramélisée, ce qui n'est pas pour me déplaire car c'est la meilleure partie de la crème! Maintenant, je comprends le plaisir que ressent Amélie Poulain quand elle déguste sa crème brûlée... miam... Onctueux et fondant, intérieur frais et extérieur craquant... peut-on rêver mieux? Mon copain et moi avons adoré!



Ingrédients :
  • 225 ml de crème 35%
  • 1 gousse de vanille
  • 25 grammes de sucre
  • 2 jaunes d'oeufs

Garniture

  • 4 cuillères à thé de cassonade

Préparation :

Préchauffer le four à 170C.

Couper la gousse de vanille en deux et gratter les graines. Déposer les graines de vanille dans une petite casserole et ajouter la crème.

Chauffer sur feu moyen jusqu'à ébullition puis baisser le feu et laisser bouillonner 1 minute sur feu doux. Retirer ensuite du feu et laisser infuser 10 minutes.

Battre les jaunes d'oeufs avec le sucre jusqu'à ce qu'ils soient pâles et mousseux. Ajouter la crème infusée et verser dans 2 petits ramequins. Placer les ramquins dans un plat plus grand et remplir celui-ci d'eau jusqu'à la mi-hauteur des ramequins.



Cuire durant 30 minutes, ou jusqu'à ce que le tour soit pris et le milieu encore légèrement tremblotant. Retirer les ramequins du plat d'eau et laisser refroidir à la température de la pièce.

Lorsque les crème sont tièdes, réfrigérer pour au moins 4 heures, ou jusqu'au moment de servir.

Au moment de servir, saupoudrer les ramequins de cassonade. Secouer doucement les moules pour répartir également le sucre sur toute la surface des crèmes.

Caraméliser les crèmes :

1. À la torche : Travailler rapidement en bougeant la torche constamment pour éviter que le sucre en brûle, jusqu'à obtention d'une belle couleur dorée.
2. Sous le grill du four : Placer sous le grill durant quelques minutes en surveillant constamment l'état des crèmes afin qu'elles ne brûlent pas et en gardant la porte du four ouverte, jusqu'à obtention d'une belle couleur dorée.

Déguster!




Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : 2 minutes sur la cuisinière et 30 minutes au four
Temps de pause : 10 minutes + 4 heures
Quantité obtenue : 2 portions


8 commentaires:

awoz a dit...

Oh, tu me donne vraiment envie de recommencer...miam elle a l'air parfaite en tout point:)
Tes moules sont vraiment chouettes,il va falloir que je fasse un peu de magasinage pour en trouver.L,autre solution serait d'acheter 2 crèmes brûlés chez première moisson et garder le moule, lol!
Bonne journée!

Cricri a dit...

hummm ça me donne envie d'en faire

Tellou a dit...

Hummm, c'est à l'heure du déjeuner que je tombe sur ces crèmes brûlées...et il y a comme une envie irrésistible qui monte en moi...

Isabelle a dit...

lol ! lol ! lol jasmine ! j'ai hésité à faire le gâteau de cette semaine pour les mêmes raisons que toi, mais c'était Lyb qui proposait alors je me suis lancée tout de même...et, je t'assure que c'était ce gâteau qu'il fallait faire...et pas les autres ( je te dis ça juste pour que tu regrettes ! lol ! lol ! )
etk, rien à dire sur tes crèmes brûlées...elles sont parfaites...j'en mangerais tous les jours, si c'était possible :)

vibi a dit...

Moi je dis pareil comme Isa! LOL

Et si tu décides de le faire éventuellement, parce que c'est un "killer" de gâteau... ne change pas les prunes pour un autre fruit, c'est trop débile!

T'as manqué quelque chose! Mais bon, des crèmes brûlées aussi... lol ça remplace très bien! bravo.

Katia a dit...

Il semblerait qu'il faut que quelqu'un prenne ta défense, hihihi !! :) N'étant pas fan de gâteau au chocolat non plus, je suis complètement pour l'idée de la crème brûlée ! :) La tienne a l'air vraiment super onctueuse et cochonne... Mmmm...

Pour la comparaison entre la torche et le four, je te dirais que la torche permet mieux que le four de garder la crème froide pendant que le dessus caramélise. Et personnellement, je trouve que c'est plus facile de maîtriser la torche que le broil, mais ça ne semble pas te causer de problème :)

Muriel a dit...

Bonjour, cette crème brûlée est une vraie réussite...et les photos superbes...on en mangerai!!

Philo a dit...

J'ai justement eu un chalumeau pour crème brûlée à Noël et je ne m'en suis pas encore servie. Tu me fais envie ... Bises