Apple strudel - Daring Bakers


Un délicieux défi printanier pour ce mois-ci, un dessert bourré de fruits... un strudel! Heureusement que le "Chopping Ninja" était là pour m'aider à couper toutes ces pommes, car il y en avait des tonnes!

Le strudel est une pâtisserie consistant en une pâte feuilleté sucrée remplie de garniture. Elle s'est fait connaître surtout au 18ième siècle à travers l'empire autrichien et hongrois. La plus vieille recette manuscrite de strudel daterait de 1696 et aurait été écrite à Vienne, mais on la soupçonne de s'être inspirée des pâtisseries du Moyen-Orient et de l'empire Byzantin. C'est pourquoi les origines réelles de la recette sont difficiles à identifier.

Cependant, j'ai eu accès à diverses sources qui m'ont fournies des informations top secrètes, ce qui me permet de vous présenter en grande primeur aujourd'hui une image qui avait été jusqu'à ce jour cachée au grand public et conservée dans le plus grand mystère... la photo de l'inventeur du strudel!



Hi hi hi! J'étais obligée de faire la blague, parce que depuis le moment où j'ai pris cette photo, je n'arrive pas à m'empêcher d'y voir un visage. Vous savez, comme quand on ferme le poing et on le regarde de côté, et avec l'autre main on fait des oreilles derrière et ça fait un chien? Bon, y'a peut-être que moi qui fais ça, hi hi hi. N'empêche que l'extrémité de mon strudel a quelque chose de très "vivant", vous trouvez pas? ; )

C'est un défi que j'ai trouvé assez facile au bout du compte, et pas trop long non plus. De quoi me faire regretter les milliers d'heures de travail passées sur un gâteau aux avelines ou un gâteau Opéra? Oh que non! Je suis plutôt contente de voir que les récentes recettes des Daring Bakers prennent beaucoup moins de temps qu'avant, et que malgré tout, elles sont toujours aussi spéciales et délicieuses.

La difficulté de celle-ci, vous vous en doutez, était de réaliser la pâte à strudel. Une pâte qu'il faut pétrir, puis étendre jusqu'à ce qu'elle soit mince comme un mouchoir de papier pour ensuite la remplir de garniture, la rouler et la cuire. L'étape où on étire la pâte me faisait un peu peur, mais j'ai réussis très facilement et très rapidement (à mon grand étonnement!) à étirer la pâte en un immense rectangle presque sans trous. La pâte à strudel peut faire penser un peu à la pâte phylo par sa texture et la technique utilisée pour le montage avec le beurre fondu et les couches de pâte empilées. Par contre, une fois cuite, elle est beaucoup plus tendre et bien moins cassante, tout en demeurant assez feuilletée.



Et la garniture mérite aussi une belle mention! J'aurais pu y aller avec des pêches ou des poires, essayer les petits fruits ou ajouter du chocolat, mais entre vous et moi, un bon strudel pomme-cannelle avec des noix, peut-on faire meilleur que ça? C'est bien ce que je me suis dis... En plus, il y a des raisins secs imbibés de rhum... Mouah!!! C'est tellement bon une petite touche d'alcool, ça rehausse toute la saveur des pommes. J'en ai mis un peu plus que suggéré, ainsi que davantage de noix, j'aime tellement ça! J'avais donc du croquant et du moelleux dans chaque bouchée, du vrai "comfort food" sucré...

L'ingrédient qui m'a davantage étonné, ce sont les miettes de pain. Miettes de pain? C'est bien vrai. 3 tranches de pain dont on fait griller les miettes dans le beurre pour les ajouter à la garniture. Je me suis longuement interrogée sur la présence de cet étrange ingrédient dans la recette jusqu'à ce que je goûte le strudel tiède et que je sente, à travers le goût délicieux de la garniture, cet arôme de "grillé" subtil chatouillant mon palais et ajoutant encore plus de dimension aux saveurs de l'immense saucisson. Quelle idée géniale, il fallait y penser!



Parlant d'énormité, cette recette pourrait facilement nourrir une armée! Mon strudel était tellement gros que j'ai eu peine à le placer sur sa plaque de cuisson. L'immense fer à cheval devait bien peser 3 kg! hi hi hi. Mais comme c'est tellement bon qu'on en mangerait en toute occasion, nous l'avons dévoré en deux jours. J'ai quand même eu l'aide de quelques amis, je tiens à le préciser ; ) Si vous êtes amateurs de pâtisseries, c'est un classique à connaître et à goûter!

Hôtesses : Courtney de Coco Cooks et Linda de Make life sweeter!).
Source de la recette : “Kaffeehaus – Exquisite Desserts from the Classic Cafés of Vienna, Budapest and Prague” by Rick Rodgers

(The May Daring Bakers’ challenge was hosted by Linda of make life sweeter! and Courtney of Coco Cooks. They chose Apple Strudel from the recipe book Kaffeehaus: Exquisite Desserts from the Classic Cafés of Vienna, Budapest and Prague by Rick Rodgers)



Ingrédients :

Pâte à strudel
  • 1 1/3 tasses (200 grammes) de farine non blanchie
  • 1/8 de cuillère à thé de sel
  • 7 cuillères à table (105 ml) d'eau
  • 2 cuillères à table (30 ml) d'huile végétale (et un peu plus badigeonner la pâte)
  • 1/2 cuillère à thé de vinaigre de cidre

Garniture aux pommes

  • 3 cuillères à table (45 ml) de rhum brun
  • 4 cuillères à table (60 ml) de raisins secs
  • 3/4 de cuillère à thé de cannelle moulue
  • 1/3 de tasse + 1 cuillère à table (80 grammes) de sucre
  • 1/2 tasse (115 grammes) de beurre non salé, fondu et divisé
  • 1 1/2 tasses (350 ml) de miettes de pain fraiches
  • 3/4 tasses (180 ml ou environ 90 grammes) de noix de grenoble hachées
  • 2 lbs (900 grammes) de pommes, pelées, évidées et coupées en tranches d'environ 1/4 de pouce d'épaisseur (une variété qui conserve sa forme en cuisant - Granny Smith pour moi)



Préparation :


Pâte à strudel

Combiner la farine et le sel ensemble dans un bol. Réserver.

Mélanger l'eau, l'huile et le vinaigre dans un autre bol. Battre ensuite les ingrédients secs au batteur électrique à basse vitesse en ajoutant le mélange humide peu à peu (la pâte sera molle. Ajouter un peu plus d'eau si nécessaire, la pâte ne doit pas être sèche.

Pétrir ensuite la pâte à la main sur le plan de travail jusqu'à obtention d'une texture lisse et légèrement rugueuse en surface (environ 10 minutes).



Continuer à pétrir durant encore 2 minutes en levant la pâte et en la frappant contre le plan de travail de temps à autre. Former une boule avec la pâte et la placer sur une assiette. Huiler légèrement la boule de pâte et couvrir de pellicule plastique.

Laisser reposer la pâte durant 30 à 90 minutes (le plus long, le mieux).

Garniture aux pommes

Mélanger le rhum et les raisins ensemble dans un bol. Réserver.

Mélanger la cannelle et le sucre dans un autre bol. Réserver.

Chauffer environ 3 cuillères à table de beurre dans un grand poêlon sur feu moyen-vif. Ajouter les miettes de pain et cuire sans remuer jusqu'à ce qu'elles soient brunes et bien grillées (environ 3 minutes). Retirer ensuite du feu, verser dans un bol et laisser refroidir complètement.



Montage


Sur une suface de travail assez grande (préférablement une table autour de laquelle on peut tourner), étendre un linge de table assez grand (en coton, en polyester, ou un coton fromage) et le fariner en frottant la farine sur le tissus pour qu'elle y adhère.

Mettre la boule pâte an centre du linge et l'abaisser au rouleau à pâte pour l'étendre le plus possible. Pour bien étirer la pâte, la lever en la tenant pas les côtés (la gravité et le poids de la pâte l'aideront à s'étirer) et étirer doucement la partie pendante avec le dos de la main. Répéter le processus tout autour du disque de pâte.

Quand la pâte est trop large pour être ainsi manipulée, déposer sur le plan de travail. Laisser pendre les bords plus épais de la pâte sur le bord de la table. Placer les mains sous les bords et étirer la pâte vers le bas en utilisant le dos des mains (pour ne pas la déchirer). Étirer la pâte de tous les côtés jusqu'à ce qu'elle ait environ 2 pieds X 3 pieds et qu'elle soit aussi mince qu'un mouchoir de papier (si quelques trous se forment pas endroits, ce n'est pas grave car une fois la pâte roulée en plusieurs épaisseurs, il n'y paraitra pas). Couper les bords plus épais de la pâte au ciseau.

La pâte est maintenant prête à être remplie.



Préchauffer le four à 400°F (200°C) avec la grille au centre. Recouvrir une grande plaque à pâtisserie de papier parchemin. Réserver.

Verser environ 3 cuillères à table de beurre fondu sur la pâte et étendre avec les mains (une brosse pourrait déchirer la pâte) sur toute la surface. Saupoudrer ensuite de miettes de pain dorées, puis de noix de grenole à environ 3 pouces de l'extrémité la plus courte, en une bande d'environ 6 pouces de large.

Dans un petit bol, mélanger les pommes, les raisins dans le rhum et le sucre à la canelle, puis étendre le mélange sur la bande de noix de grenoble.

Refermer l'extrémité la plus courte sur la garniture, puis lever le linge de table de la surface de travail de façon à ce que le strudel se roule de lui-même. Transférer ensuite le strudel sur la plaque à pâtisserie préparée et le place en forme de fer à cheval en le courbant doucement. Replier les extrémités de pâte sous le strudel, puis brosser la surface avec les 2 cuillères à table de beurre fondu restante.

Cuire le strudel durant environ 30 minutes, ou jusqu'à ce qu'il soit bien doré. Laisser ensuite refroidir 30 minutes à la température de la pièce avec de découper en tranches avec un coûteau bien aiguisé. Déguster tiède, ou à la température de la pièce.

Le strudel est meilleur le jour même, mais il peut-être conservé à la température de la pièce bien enveloppé durant quelques jours.



Temps de préparation : 1 heure
Temps de pause : 90 minutes pour la pâte
Temps de cuisson : 30 minutes
Quantité obtenue : 1 gros strudel (12 portions et plus!)



6 commentaires:

Isabelle a dit...

C'est absolument génial Jasmine ! on dirait Kermit la grenouille qui a été écrapoutée par je ne sais pas quoi ! lol !
tu as raison, rien ne vaut la version classique, mais j'en avais fait un, y a pas longtemps !
c'est très réussi :)

Rosa's Yummy Yums a dit...

Ton strudel est très beau! J'adore la figure que tu lui a donné ;-P! Une vraie réussite!

Bises,

Rosa

awoz a dit...

Tu m'a bien fait rigoler avec ton inventeur du strudel:)
Il al'air délicieux!!!!!!!

awoz a dit...

J'ai oublié de te dire que selon moi les miettes de pain ou chapelure sert aussi pour absorber l'éxcédent de liquide qui pourrait se produire lors de la cuisson.
J'en utilise dans quelque recette polonaise,,,
Bonne journée JAmsine!

TeaLady a dit...

Very Pretty strudel.

Palaisdeslys a dit...

Ohh comme il est beau ton strudel, il est gigantesque et ses gros yeux qui nous regardent et nous disent : "mangez moi!".