Pastilla au poulet en chaussons


La pastilla, ou bastilla, est une spécialité culinaire marocaine sucrée-salée constituée d'une enveloppe feuilletée en pâte phyllo et garnie d'oignons, de poulet, d'amandes et d'épices.

Au premier abord, on pourrait croire que la pastilla est un dessert. C'est qu'elle est habituellement recouverte d'une couche de sucre et de cannelle. Pourtant, cet extérieur sucré est essentiel pour contrebalancer l'intérieur épicé et salé. Vous comprenez pourquoi j'ai eu envie de faire cette recette, n'est-ce-pas? ; )

Traditionnellement, la pastilla était préparée avec du pigeon, mais de nos jours, et avec la qualité douteuse du pigeon de ville au Québec, on préfère opter pour le poulet, pas vrai? La façon la plus commune de présenter le pastilla est sous forme de grosse pastille ronde enrobée de plusieurs couches de phyllo. Ici, pour des raisons pratiques (c'est plus rapide à manger le midi!), j'ai fais des petits chaussons. J'ai également utilisé du poulet cuit, car j'en avais une tonne au congélateur, et puis on cherche toujours de nouvelles recettes pour passer les restants de dinde ou de poulet, alors pourquoi pas?



Si vous le pouvez, utilisez du beurre clarifié pour faire griller les amandes. Le beurre régulier a tendance à bruler avant que les amandes soient prêtes. Le beurre clarifié empêchera également vos feuilles de pâte phyllo de prendre une apparence bosselée et mouillée si vous l'utilisez pour les badigeonner. On peut le trouver sous le nom de "ghee" dans les épiceries indiennes et moyen-orientales.

Si vous aimez les plats parfumés aux mille et une épices, jetez-vous sur cette recette! Vous ne le regretterez pas, c'est un vrai délice. Et n'oubliez pas de saupoudrer de sucre en poudre et de cannelle avant de servir! Moi qui trouvais cet aspect du repas tellement appétissant, j'ai complètement oublié de le faire pour mes photos! J'avais trop hâte d'en manger... hi hi hi.



Ingrédients :
  • 3 cuillères à table de beurre clarifié (ou de beurre régulier, à défaut)
  • 1 tasse d'amandes tranchées minces (avec la peau c'est meilleur!)
  • 2 cuillères à table de sucre
  • 2 cuillères à thé de cannelle moulue
  • 1 gros oignon, haché
  • 1/2 cuillère à thé de cardamome moulue
  • 2 cuillères à thé de curcuma
  • 1 1/2 cuillères à thé de sel
  • 1 cuillère à thé de gingembre moulu
  • 1 cuillère à thé de coriandre moulue
  • 1 cuillère à thé de cannelle moulue
  • 1/2 cuillère à thé de poivre noir moulu
  • 3/4 de tasse de lait de coco
  • 3 1/2 tasses de poulet cuit, en petits morceaux
  • 10 feuilles de pâte phyllo
  • 6 cuillères à table de beurre clarifié, fondu (ou de beurre régulier, à défaut)
  • Sucre en poudre et cannelle (pour saupoudrer)

Préparation :

Chauffer le beurre dans un poêlon sur feu moyen. Ajouter les amandes et sauter en remuant jusqu'à ce que les noix soient légèrement dorées (pas trop). Retirer du feu et verser dans un bol. Ajouter le sucre et la canelle et mélange pour bien enrober les amandes. Réserver.

Dans le même poêlon qui a servi pour la cuisson des amandes, déposé l'oignon haché et cuire sur feu moyen jusqu'à ce qu'il soit tendre. Ajouter les épices (curcuma, sel, gingembre, coriandre, cannelle et poivre) et continuer la cuisson encore une minute. Ajouter le poulet et le lait de coco et cuire doucement en remuant encore quelques minutes, ou jusqu'à ce que le lait de coco ait bien imprégné le poulet et qu'il n'y ait plus de liquide dans le poêlon. Retirer du feu et réserver.

Placer une feuille de phyllo, côté court devant vous. À l'aide d'un pinceau à pâtisserie, badigeonner la feuille de beurre fondu. Couvrir ensuite d'une deuxième feuille de pâte de phyllo. Couper ce paquet de feuilles en deux grandes languettes dans le sens de la longueur.

Déposer une bonne quantité de garniture au poulet dans le bas de la première languette, et saupoudrer d'une bonne cuillère d'amandes dorées sucrées. Plier ensuite en triangle de façon successive (voir méthode illustrée chez Katia).

Déposer le triangle sur une plaque recouverte d'un papier parchemin et badigeonner d'un peu de beurre. Faire la même chose avec la deuxième languette de pâte.

Répéter ces étapes jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de garniture au poulet.Cuire les chaussons au four à 375°F pendant 30 minutes, ou jusqu'à ce qu'il soient croustillants et légèrement dorés en surface. Déguster chaud ou tiède.

Conserver les chaussons non cuits bien envelopper dans une pellicule plastique 2 jours au réfrigérateur, ou jusqu'à 2 mois au congélateur. Pour déguster, inutile de décongeler, il suffit de les enfourner à 375°F pendant 30 à 40 minutes.



Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 15 minutes sur la cuisinière et 30 minutes au four
Quantité obtenue : 12 chaussons

7 commentaires:

Alazais du blog Sucré Salé et vice versa a dit...

J'adore les pastillas!
Les photos donnent envie!

Bises

Grain de Raisin a dit...

Hum ça a l'air très bon. Ça fait envie en tout cas ;)

yo a dit...

mmm, très belle ta pastilla!!

Claude-Olivier a dit...

salut, merci pour ton passage et ton commentaire de l'autre jour, je pourrais dire pareil de moi...je suis de loin et commente moins mais je suis tjrs ton blog ;) biz et a la prochaine

Philo a dit...

Je pars dans 10 jours au Maroc et je compte bien en manger

vibi a dit...

Je garde mes doigts croisés pour qu'un jour tu m'invites à souper! Sinon, t'es mieux de m'en avoir congelé! Sac' à papier!

Chef Cong-Bon, Le Poulet du Québec a dit...

Bonjour Jasmine !

Dans mon livre à moi, savez-vous qui seraient les meilleurs cuisiniers ? Réponse : les cuisiniers-graphistes ! :-)

Ils (ou elles) ont un sens de la dextérité, de l'organisation spaciale et une belle créativité qui font que leur cuisine sort de l'ordinaire et joliment présentée.

J'ai un doute que vous avez utilisé un exacto pour découper votre pâte filo, tellement elle est bien découpée. :-)

Vous me donnez une idée pour faire des pastillas salé-sucré. À essayer absolument ! Si ça vous tente de voir une de mes recettes avec du filo, voici un lien d'un vidéo :
http://www.ledindon.qc.ca/videos/chef-cong-bon-et-ses-invitees-%E2%80%93-la-jeunesse-qui-cuisine

Bonne cuisine !