Le Pique-nique cru!


Enfin la voilà! La thématique "cru"! Je ne sais pas pourquoi, on dirait que ça fait une éternité qu'on a pas fait de repas thématique. Le temps passe lentement depuis 1 mois, j'ai l'impression qu'on l'a ralenti!

Toujours est-il que j'avais bien hâte à ce repas pour expérimenter la cuisine crue, une cuisine pure et vivante pleine d'aliments bons pour la santé! Manger cru permet de conserver tous les nutriments des aliments sans qu'ils ne soient détruits par la cuisson. C'est une cuisine qui tente de garder la nourriture le plus proche possible de sa forme naturelle non transformée. C'est également très souvent une cuisine végétalienne et biologique. Par conséquent, pas de produits laitiers, pas d'oeufs, pas de viande ni de sous-produits animaliers. Manger cru, c'est une philosophie de vie!

Et quelle meilleure façon de manger nature que dans la nature même! C'est pourquoi nous avons fait un pique-nique en forêt pour l'occasion.



C'est somme toute un mode de vie dispendieux que de manger cru, car tout le monde sait que quand c'est bon pour vous, que c'est bio ou que ce n'est pas transformé, c'est forcément plus cher. Mais quand on veut bien traiter son corps, c'est un bon investissement que de payer un peu plus pour manger mieux. Il faut dire aussi que la cuisine crue demande des ingrédients qu'on utilise pas souvent, et qui sont difficiles à trouver.

Mais c'est une cuisine passionnante et très créative! J'ai découvert en cherchant des recettes "raw" sur internet une foule de sites et de blogues intéressants. C'est fou de voir comme on y rivalise d'inventivité pour créer des plats complexes et aussi riches en saveurs que ceux que la cuisine "cuite" peut nous offrir. Inutile de dire que j'ai noté une foule de recettes à tester.



Je ne crois pas que j'arrivais à me nourrir uniquement de cru, mais c'est quelque chose que je veux intégrer à mon alimentation de temps à autre, ne serait-ce que pour goûter les aliments auxquels on est tellement habitués d'un nouvelle façon.

Voici donc le résumé du diner cru!


APÉRO PAR KATIA

Jus frais pomme, fraise, melon



Pour faire santé et bon pour la santé, on oublie les cocktails! Katia nous a plutôt préparé un vivifiant jus de fruits maison à base de pommes, cantaloup, fraises, menthe et gingembre. Épais comme du nectar, je peux vous dire que ce jus s'est volontiers laissé boire!

J'en aurais pris un autre verre, mais il y a avait encore le diner à déguster et avec autant de fruits dans une seule gorgée, on se trouve rassasier rapidement! Un goût vraiment original avec la menthe et le gingembre, ça bonifie tellement le goût des fruits. Rien de tel qu'un bon jus frais pour éveiller le corps et l'esprit!

La recette originale ici, chez Katia.




ENTRÉE PAR KATIA

Tomates cerises farcies à la mousse de céleri


Une entrée comme je l'aime, sous forme de bouchée. J'adore quand on peut prendre avec les mains et qu'on a pas besoin de couper... juste à gober! Cette entrée fraiche et estival de Katia est toute simple mais parfaite comme amuse-gueule en début de repas.

Au niveau du goût, eh bien comme ça contient deux ingrédients, c'est ça que ça goûte! hi hi hi. Une petite tomate mûre à point et une mousse de céleri au goût juste assez prononcé et sans filaments en plus! Ça permet d'apprécier autrement le goût du céleri qu'en crudité toute effilochée. Et que dire de la couleur, c'est trop mignon dans une assiette!

La recette juste ici, chez Katia.




Tartare de saumon à l'avocat, à la coriandre et au pamplemousse rose



Une seconde entrée de Katia qui a bien calculé son coup pour nous arriver avec des plats de plus en plus consistant (wow, un crescendo de bouffe! hi hi hi) Le tartare de saumon est un classique, mais un classique dont on ne se lasse pas. Combiné aux saveurs estivales de l'avocat, de la coriandre et du pampemousse rose, c'est une entrée crue pleine de fraicheur.

Vous pourriez également le faire avec de la mangue, une version que Katia et Mylène se préparent régulièrement, pour une touche encore plus fruitée et colorée. C'est très doux et frais, et même si j'ai encore un peu de difficulté à apprécier la texture du saumon cru autre qu'en ceviche, j'ai réussis à en manger grâce au bon goût de l'ensemble.

La recette juste ici, chez Katia.



ENTRÉE PAR MYLÈNE

Croustilles de kale



Avant de se lancer dans les plats consistants, Mylène voulait nous faire découvrir sa nouvelle collation préférée : les chips de kale!

Le chou frisé est considéré comme l'une des plantes les plus nutritives, avec des propriétés antioxydantes et anti-inflamatoires puissantes. Il est aussi très riche en betacarotene, vitamine K, vitamine A, vitamine C, lutéine ainsi qu'en zéaxanthine. Il est en outre riche en calcium. Il est un peu raide en bouche, alors il faut le hacher menu lorsqu'on le déguste en salade, et c'est peut-être aussi pour cela qu'on ne le consomme pas suffisamment. Raison de plus pour découvrir cette façon de l'apprêter.



Ces croustilles, qu'on ferait à la déshydrateuse pour être en accord avec la philosophie crue, peuvent aussi être préparés au petit four. Cuit longuement, le chou se désèche et de vient croustillant. Avec un peu de sel et d'assaisonnement, ça devient aussi adictif que des chips, mais en bien meilleur pour la santé. Quand on tombe dans le bol, on ne peut plus s'arrêter!

Essayez cette collation santé la prochaine fois que vous aurez une fringale. C'est un délice!



Ingrédients :

  • 1 grosse botte de Kale (chou frisé)
  • 1 cuillère à table d'huile d'olive
  • Sel, poivre et autres épices au gout

Préparation :

Préchauffer un petit four grille-pain à 200 F ou une déshydrateuse à 150 F.

Préparez le Kale : enlevez la rainure du centre et coupez les feuilles en morceaux environ 1 1/2 pouces de diamètre. Mettez dans un plat de plastique avec couvercle, ajoutez environ 1 cuillère à table d'huile d'olive, sel et poivre et épices au gout.

Fermez le pot et secouez pour bien enrober les feuilles. Puis "massez" un peu les feuilles avec les mains pour bien les enrober.



Chaussez une plaque de cuisson avec du papier aluminium, y déposer les feuilles. Idéalement si vous avez une petite grille, déposez les feuilles dessus pour bien sécher toute la surface. Sinon, une à deux fois durant le processus, bougez doucement les feuilles pour les retourner.

Mettez 3 heures au petit four, ou 6 à 8 heures à la déshydrateuse.

Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 3 heures, ou 6 à 8 heures
Quantité obtenue : 4 portions en entrée


PLAT PRINCIPAL PAR MYLÈNE

YUKHOE - Tartare de boeuf corééen


Même si les adeptes du cru ne mangent que peu ou pas de viandes et de poissons, ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas essayer la chose! Après tout, ça demeure du cru. Mylène, qui s'intéresse beaucoup à la Corée ces jours-ci, nous a préparé un joli tartare de boeuf coréen en forme de fleur comme plat principal.

Il parait que dans les années 70, le tartare de boeuf était très à la mode. Par la suite, avec la folie des bactéries et suite à certains incidents, les gens ont cessé d'en manger. Aujourd'hui, on sait que si on utilise de la viande fraiche et qu'on fait attention, aucun risque de contamination. Le mieux est de prendre la viande chez un boucher pour s'assurer de sa fraicheur, de la conserver au réfrigérateur et de la consommer dans la journée.



C'était la première fois que je goûtais du boeuf cru. J'étais très réticente, car je n'aime pas le boeuf, mais je me suis dis que ça valait la peine que j'y goûte au moinsune fois dans ma vie. Sauf qu'une bouchée, c'était assez pour moi, car je ne suis pas très carnivore. Le goût était bon avec le sésame et l'assaisonement, mais la texture... c'est autre chose! Faut avoir les nerfs solides... hi hi hi. Remarquez, je crois que la plupart des gens auraient aimé, mais moi je suis difficile, je sais... Mylène, qui a tout dévoré le plat, est prête pour la Corée!

Source : Cette recette.

Ingrédients :

  • 300 grammes de bœuf filet mignon
  • 1 poire asiatique
  • 2 tasses d’eau
  • 1 cuillère à table de sucre
  • 6 à 12 gousses d'ail (au goût! J'en ai mis 4)

Sauce

  • 2 cuillère à table de sauce soya
  • 2 cuillères à table de miel (ou cassonade)
  • Pincée de sel, pincée de poivre noir moulu
  • 2 cuillères à table d’huile de sésame

Facultatif, pour la garniture

  • Endive ou laitue
  • Noix de pin
  • Graines de sésame


Préparation :


Rincez le boeuf à l'eau froide et épongez avec un essui-tout. Enrobez serré dans un linge propre et mettez au congélo pour environ 1 heure… Du moins, c'est ce que la recette disait. Pour aider à la coupe, pour tuer les bactéries?

Donc quand mon boucher m'a offert de trancher au couteau ma pièce de viande, je lui ai mentionné ceci. "Inutile" qu'il a dit. "Ça ne va que geler les bactéries qui vont se ré-activer à la température de la pièce. La seule chose qui peut tuer les bactéries, c'est de bien cuire la viande." Vous avez donc la version officielle. L'Idée c'est de manger la viande le plus rapidement possible une fois hachée. Et de grâce, hachez au couteau, pas au robot, on veut une belle texture, pas une “plottée”.

Pendant ce temps, dans un bol, mettez 2 tasses d'eau et 1 cuillère à table de sucre. Remuer pour dissoudre. Pelez la poire asiatique et taillez en allumettes. Mettez dans l'eau sucrée pour 5 minutes, puis égouttez et réservez.



Sauce

Émincez les gousses d'ail. Mettez dans un cul-de-poule avec la sauce soya, le miel, le sel et poivre et l'huile de sésame. Bien mélanger.

Mélangez ensuite votre viande avec la sauce.

Déposez sur un lit de poire asiatique et "coupes" d'endives ou feuilles de laitue. Garnir de noix de pin et graines de sésame.


Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : -
Quantité obtenue : 4 portions



Spaghetti sauce tomate cru



C'est vers ce plat que je me suis tournée après que ma fine bouche n'ait pas réussi à manger du tartare. Bien contente que Mylène ait pensé à nous, les difficiles, en prévoyant un second plat principal. Ce repas était d'ailleurs vraiment génial! Un spaghetti cru!

Les pâtes sont remplacées par des zuchinis tranchés en longues juliennes. La texture est parfaite car les zuchinis sont des courges assez molles à l'intérieur, et donc ça remplace efficacement (et même mieux selon moi) les pâtes.



Et pour la garniture, suffit de connaître le secret pour obtenir une belle sauce consistance sans cuisson : les tomates séchées! Grâce à elles, on obtient une sauce épaisse et satisfaisante, avec une belle couleur vive. Je ne me suis pas ennuyée 2 secondes de la sauce cuite, je peux vous le dire. Avec l'origan et le basilic, elle goûtait exactement comme la traditionnelle, mais en version froide. C'était moins lourd sur l'estomac qu'un plat chaud, si bien que j'aurais pu en manger sans fin!

Une belle façon de de déguster le zuchinis aussi. Je vais m'en refaire, c'est certain!


Source pour la sauce : Cette recette.

Ingrédients :


  • 2 à 3 gros zuchinis (courgettes)

Sauce tomate

  • 4 tomates italiennes
  • 1 poivron rouge
  • 1 tasse de tomates séchées
  • 2 cuillères à table d’huile olive extra vierge pressée à froid
  • 1 gousse d'ail
  • Pincée de sel et de poivre
  • 1 cuillère à thé de basilic séché
  • 1 cuillère à thé d’origan séché


Préparation :


Sauce tomate

Faites tremper les tomates séchées dans l'eau environ 1 heure. Égoutez mais gardez l'eau de trempage. Mettez ensuite tous les ingrédients au mélangeur et pulsez jusqu'à obtention d'une sauce lisse (J’ai ajouté plusieurs cuillères à soupe d'eau de trempage car ma sauce était trop épaisse).

Passez les zuchinis à la mandoline pour obtenir des languettes qui feront vos pâtes.

Déposer les spaghettis de zucchinis dans une assiette et napper de sauce.




Temps de préparation : 15 minutes
Temps de pause : 1 heure
Quantité obtenue : 4 portions



DESSERT PAR JASMINE

"Cheesecake" cru à la pomme grenade



Ce dessert a piqué ma curiosité dès que j'ai vu la belle photo de Raw Epicurean. Avouez que la texture ressemble vraiment a du cheesecake! Pourtant, aucun fromage dans cette recette, ni aucun produit laitier.

La texture du gâteau est recréée grâce à l'utilisation de noix d'acajou qu'on fait tremper quelques heures pour les ramollir avant de les passer au robot culinaire. On obtient ainsi une texture légèrement granuleuse et douce comme du beurre de noix. Ajoutez à cela le jus de pomme grenade, du nectar d'agave pour sucrer tout naturellement la préparation et l'ingrédient secret pour que ça se tienne... le beurre de coco!



De plus en plus adopté par les hippies modernes et les gens qui veulent bien manger, le beurre de coco remplace efficace tous les corps gras habituels (beurre, huile et margarine) dans les recettes. Il leur donne en plus une bonne saveur de noix de coco. À la température de la pièce, il a la consistance du beurre. Mais comme il fond à basse température, c'est facile d'en mettre un peu dans un poêlon pour obtenir une huile et y sauter des légumes ou y faire cuire des crêpes.

Dans cette recette, on le fait fondre pour pouvoir mieux l'intégrer aux ingrédients, puis on le congèle pour le faire figer. C'est comme ça qu'on obtient un cheesecake qui se tient sans cuisson ni gélatine. Magique, non? Je trouve ça génial! Bon, c'est certain qu'en pique-nique au soleil, c'est pas évident, et j'ai juste eu le temps de prendre la photo de mon gâteau qui commençait à fondre sur le pourtour.



Le goût du cheesecake? Bon, c'est certain que ça ne goûte pas le fromage, mais c'est étonnant! Il y a quelque chose d'adictif là-dedans, on ne peut pas s'empêcher d'en manger! C'est légèrement sucré et acide en même temps à cause de la pomme-grenade, et la croûte aux noix ajoute un délicieux croquant. Je ne saurais vous le décrire mieux, car ça ne ressemble à rien. C'est juste très très bon!

Source :
Cette recette de Raw Epicurean



Ingrédients :

Croûte aux amandes

  • 2 tasses d'amandes naturelles
  • 90 grammes de pate de dattes
  • 1/4 de cuillère à thé d'extrait de vanille pure
  • 1/8 de cuillère à thé de sel

Garniture à la pomme grenade

  • 3 tasses de noix d'acajous (cachous) naturels et crus, trempés
  • 4 heures et bien égouttés
  • 2 1/4 tasses de jus de pomme grenade
  • 1/4 de tasse de jus de citron
  • 3/4 de tasse de nectar d'agave
  • 1 cuillère à table d'extrait de vanille pure
  • 1/4 de cuillère à thé de sel
  • 3/4 de tasse de beurre de coco, fondu (au micro-ondes ou à la casserole)

Coulis de pomme grenade

  • 2 tasses de jus de pomme grenade
  • 2 cuillères à table de nectar d'agave
  • 1 cuillère à thé de jus de citron


Préparation :

Croûte aux amandes

Combiner ensemble dans un robot culinaire les noix, le sel, la vanille et la moitié de la pate de dattes. Mélanger par pulsations jusqu'à ce que la croûte forme des paquets. Racler ensuite les parois du bol à la spatule et broyer à nouveau. Répéter quelques fois, jusqu'à ce que les noix sont bien broyées. Ajouter le reste de la pate de dattes et mélanger jusqu'à homogénéité. La pâte doit se tenir quand on colle les morceaux ensemble.

Enduire les parois et le fond un moule à charnière d'environ 10 pouces de diamètre de beurre de coco. Presser la croûte sur le fond du moule en appuyant bien pour faire adhérer. Réserver la croûte pendant la préparation de la garniture.

Garniture à la pomme grenade

Mélanger ensemble au robot culinaire tous les ingrédients sauf le beurre de coco, jusqu'à consistance lisse et crémeuse. Ajouter ensuite le beurre de coco fondu et mélanger à nouveau jusqu'à homogénéité.

Verser la garniture dans le moule à charnière sur la croûte. Couvrir le moule d'une feuille de papier d'aluminium et congeler pour 1 à 2 heures, ou jusqu'à ce que la garniture au centre du gâteau soit ferme au toucher.

Garnir de grains de pomme grenade ou de coulis de pomme grenade et servir.

On peut réaliser ce gâteau à l'avance et le conserver au congélateur jusqu'au moment de servir. Le laisser 30 minutes à la température de la pièce, s'il est trop ferme, avant de déguster. Arroser de coulis de pomme grenade.



Coulis de pomme grenade

Combiner ensemble tous les ingrédients dans un pot avec couvercle et agiter pour mélanger. Réfrigérer jusqu'au moment de servir.

Temps de préparation : 10 minutes
Temps de pause : 2 heures
Quantité obtenue : 8 à 10 portions


Tarte aux pommes crues



Comme l'homme n'est pas friand de pomme-grenade, j'ai décidé de faire un second dessert qui risquait davantage de lui plaire. J'ai choisi un grand classique, la tarte aux pommes, revisitée à la mode crue.

Comme pour le cheesecake cru, on réalise la croûte de ce dessert avec des noix et des dattes. Ça semble d'ailleurs être un constante dans les tartes crues, les croûtes sont toujours faites de noix broyées et de fruits séchés collants pour les tenir ensemble. Ça fait des croûtes qui goûtent aussi bon que la garniture qu'elles contiennent, et ça les rend très nourrissantes. On pourrait les utiliser dans des desserts "non crus" aussi tellement elles sont bonnes.



Pour la garniture, on ne se "casse pas le bicycle", comme on dit. Cette texture à la tenue parfaite est obtenue en réduisant des dattes fraiches, des raisins secs et des pommes en purée au mélangeur. On ajoute ensuite des pommes coupées en dés, on verse dans la croûte et place au frais durant quelques heures, le temps que les saveurs se mélangent.

C'est super simple, et pourtant quel délice! Ça goûte la croustade aux pommes! Jamais on ne croirait que ce n'est pas cuit et surtout, qu'il n'y a pas de sucre ajouté. Les cubes de pommes ramolissent durant la réfrigération et le tout se tient en une belle masse moelleuse qui goûte la pomme fraiche. Sérieusement, ce truc est à mon avis encore meilleur qu'une tarte aux pommes traditionnelle. Je vous défi de l'essayer, vous ne le regretterez pas!

Source : Adaptation de cette recette de Sunny Raw Kitchen.



Ingrédients :

Croûte aux noix


  • 2 tasses de pacanes, au naturel
  • 1/2 tasse de noix de grenoble, au naturel
  • 1/2 tasse de pate de dattes

Garniture aux pommes

  • 6 pommes moyennes, pelées, le coeur enlevé
  • 2/3 de tasse de dattes fraiches, dénoyautées
  • 1/4 de tasse de raisins secs
  • 1 1/2 cuillères à thé de cannelle

Préparation :

Croûte aux noix

Placer tous les ingrédients ensemble dans un robot culinaire et mélanger jusqu'à consistance grumeleuse.

Presser ce mélange sur les côtés et le fond d'une assiette à tarte d'environ 9 pouces de diamètre. Réserver.

Garniture aux pommes

Mélanger la chair de 2 pommes, les dattes fraiches, les raisins secs et la cannelle ensemble dans un robot culinaire jusqu'à homogéniété. Il ne doit rester aucun morceau et la garniture doit être lisse.

Couper ensuite les 4 pommes restantes en petits dés et combiner à la garniture lisse. Étendre ce mélange au fond de la croûte préparée.

Réfrigérer jusqu'au moment de servir.



Temps de préparation : 5 minutes
Temps de pause : 3 heures
Quantité obtenue : 8 à 10 portions


Et c'est tout!

Nous avons continué la journée en randonnée en forêt et recherche de géocaches. Une belle journée chaude d'été! Il était temps qu'il arrive celui-là...


Prochaine thématique en juin, chez Katia... On va voir ce qu'elle choisira comme thème!


20 commentaires:

mayacook a dit...

Tout est superbe, le cadre, les mets...chouette pique nique!

Alazais a dit...

De jolies photos, un joli thème et des recettes appétissantes et originales, tu nous gâtes!!!

Bises

Nathalie a dit...

Super comme post!! C'est une gastronomie que j'adore.

J'en profite pour souligner qu'il y a maintenant quelques québécoises qui ont des blogs de cru! ''Tout cru dans le bec'' et ''Croqué Cru'' pour ne nommer que celles-là!

Tiuscha - Saveur Passion a dit...

Assez génial ce pique nique! J'ai déjà testé des tartes crues mais la garniture pomme me plaît bien, le cheesecake est étonnant mais trop d'ingrédients spéciaux introuvables. Le tartare coréen aussi me dit.
J'avais testé cette base de tarte crue, excellente
http://saveurpassion.over-blog.com/article-journees-gourmandes-de-vaison-atelier-cacao-rasteau-et-recettes--38628346.html
Et d'autres idées sur l'autre blog comme cette fausse tarte toute crue
http://troispetitstours.over-blog.com/article-28098568.html

Mylene Bruneau a dit...

La tarte aux pommes crues : une découverte je vais m'en faire tout l'été! Et Katia m'a mis l'eau à la bouche avec son jus... Me faut une juteuse, m'enfin l'affaire qui extrait le jus...

Katia a dit...

Entk, ça m'a permis de savoir que je ne suis pas faite pour le mouvement Rawfood ! J'aime beaucoup trop le fromage, le poisson et le BBQ !!! :)

Mes plats préférés : les chips de kale (c'est une vraie drogue...) et la tarte aux pommes (quoique la croûte serait meilleure si les amandes étaient grillées) !

Julie a dit...

WOW!!! Super pique-nique!!!

Anonyme a dit...

Vraiment intéressante toute ces recettes crues! Je vais devoir essayer! C'est moi qui ait mal vu ou la recette de tartare de saumon n'y est pas, j'aurais bien aimé la faire!!

Jasmine a dit...

Bonjour anonyme!

La recette de tartare de saumon est une déclinaison de celle-ci chez Katia : http://katiaaupaysdesmerveilles.blogspot.com/2010/05/tartare-de-saumon-la-mangue-et-la.html
Comme elle est pas mal semblable (mais avec les avocats en plus et la mangue remplacée par du pamplemousse rose), je ne crois pas qu'elle la publiera.

Karine a dit...

Moi, je pense que j'aurais préféré le tartare de boeuf au spaghetti à la sauce tomate... Il faut dire que je n'aime pas les tomates quand elles ne sont pas réduites en purée lisse. Maintenant, il va falloir que je trouve du beurre de coco et c'est pas gagner à mon avis, mais cette tarte toute crue aux pommes est trop appétissante.

Jasmine a dit...

Bonjour Karine,

Le beurre de coco se trouve souvent dans les boutiques d'aliments bio ou santé. On le nomme aussi huile de coco, c'est la même chose!

Madame Anne a dit...

Mais vraiment....vouv vouv êtes donnés!! Vous n'étiez pas que trois dis-moi?...tout a l'air parfait......cool les photos, j,aime beaucoup xxx :)

Gaëlle a dit...

OUla! J'aime bien tes pique-niques! Tu m'invites la prochaine fois? :-)

Jasmine a dit...

Nous étions 4 avec Mylène qui prenait la photo qui apparait au tout début. Mais nous avons, comme d'habitude, fait à manger pour 10! hi hi hi.

Vanessa a dit...

De fabuleuses recettes, merci du partage!

Philo a dit...

Bravo pour toutes vos idées sympathiques !
Le cheesecake a l'air vraiment délicieux

Libellule a dit...

La tarte aux pomme me tente drôlement! J'attends les pommes fraîches du Québec et j'essaie!

p'tites bulles a dit...

Mhhh! Toutes ces belles recettes! Ca donne vraiment envie de faire un pique nique!

esperance31 a dit...

bonjour Jasmine. je viens souvent sur ton blog, bien que ne laisse pas de commentaires. mais cette fois ci je me lance: j'aimerai bien savoir avec quoi tu fais des lanières de courgettes si parfaites, avec quel appareil si tu en a une photos ? je recherche ce genre de produit en france depuis plusieurs mois deja, sans succes, cela ne me derange pas de'en commander un ailleurs. ! merci pour on aide.

Jasmine a dit...

Bonjour esperance31,

La mandoline utilisée est exactement celle-ci :
http://www.amazon.com/Swissmar-Borner-V-Slicer-Mandoline-V-1001/dp/B0000632QE
(en vente chez Amazon)
Mylène a utilisé la lame "julienne" et a tranché ses courges sur la longueur.