vendredi 23 octobre 2009

Chips de topinambours, frites de courge, trempettes et Sazerac - VAM #18


Samedi dernier, la fièvre m'a pris. Celle du soccer. Moi qui gardait mes forces pour la Coupe du monde, je me suis retrouvée en train de vociférer devant la télé pour les bleus.

(Large parenthèse pour nos cousins des vieux pays : L'Impact est l'équipe de soccer représentant la ville de Montréal dans la USL « United Soccer league », et leur costume est bleu comme le drapeau du Québec). Et ils ont gagné la coupe des champions dans un stade plein à craquer. Ce qui relance l'espoir de voir le 11 montréalais entrer dans la MLS « Major League Soccer »... )




Mais pourquoi elle nous parle de soccer, bordel ? C'est que l'apéro du vendredi s'est déguisé en "munchies" du samedi, alors que votre bachelorette se transformait en hooligan disgracieux. Pas envie d'un snack de fille. Qu'est-ce que les gars bouffent devant une partie de hockey ? Des chips et de la bière. Bon on va quand même pas aller aussi bas que la bière... Alors on improvise une variante plus classe. Des chips, oui, mais fait maison, avec des topinambours.


Connaissez pas les topinambours ? J'ai découvert ça lors d'un souper mensuel chez Katia, je ne peux plus m'en passer. Wikipedia dit que Champlain, en découvrant le Québec, a aussi découvert les topinambours dont il a envoyé quelques échantillons en France en notant que le gout ressemblait à l'artichaut. En anglais, vous le trouverez sous le nom de « Jerusalem artichoke » ou « sunchoke ».



Et puis les frites. On est en automne, alors allons-y pour les courges au lieu des patates. Il ne vous reste qu'à concocter une trempette et voilà, une collation pour la sportive de salon.


Source des recettes : Totalement improvisées!
Préparation : 20 minutes
Cuisson : 25 minutes de friture et 45 minutes au four
Quantité obtenue : Autant que vous en faites (J'en ai fait pour 1 personne...)


Frites de courge au four




Ingrédients :
  • Une courge au choix! (Une butternut ou de la citrouille feraient l'affaire. Moi, j'avais une rondini vert foncée, de la taille d'un petit ballon. J'en ai utilisé la moitié)
  • Huile au choix, quelques cuillères à soupe (J'ai utilisé de l'huile d'olive)
  • Épices et herbes au choix (J'ai utilisé : Poivre moulu, poivre de cayenne, poudre d'ail, sel d'oignon, poudre de chili, cumin en poudre et fleur de sel. environ 1/2 c. à thé de chaque)

Préparation :

Préchauffez votre four à 375F.

Enlever les graines et les filaments de votre courgette, épluchez-là (attention, en regardant le match on peut se couper...), et taillez-là en morceaux pour de grosses frites.

Dans un grand contenant de plastique de type Tupperware, versez l'huile, ajoutez les épices (sauf la fleur de sel) et mélangez. Jetez-y la courge, fermez le couvercle et secouez quelques secondes pour bien enrober.


Déposez les morceaux sur une plaque de cuisson et enfournez pour 35 à 45 minutes, selon la taille de vos morceaux, jusqu'à tendres et légèrement dorés. Idéalement, tournez les morceaux à mi-cuisson.

Servez chaud, saupoudrés de fleur de sel.


Chips de topinambours frits



Ingrédients :

  • Topinambours (J'en ai utilisé 5 gros)
  • Huile pour friture
  • Sel, poivre, sucre, cannelle (Je me suis fait un pot d'épice avec 1 cuillère de poivre, 2 cuillères de sel, 3 cuillères de sucre et 1 cuillère de cannelle)


Préparation :

Chauffez votre huile.

Parez vos topinambours : enlevez les petits moignons et pelez les bouts rebutants. J'ai laissé un peu de pelure. À la mandoline (afin d'avoir des tranches d'épaisseurs égales) taillez vos rhizomes en tranches. C'est au goût : des tranches fines donneront des chips croustillants, des tranches plus épaisses donneront plus de chair et de saveurs dudit légume.

Et là... Je me casse la gueule pour que vous n'ayez pas à le faire… J'ai lancé mes tranches de topinambours dans l'huile chaude et mis le couvercle, puis j'ai couru devant l'écran car "C'est le buuuuuuuuuuuuuuuuuut!!!!!"

Bruits de pétarade, dis donc ça fête fort les fans de soccer! …voyons, il me semble que ça bruite pas mal... Mon chaudron était en train de se sauver!!! Le couvercle sautait en faisant des bruits d'explosions et l'huile giclait partout... Pas moyen de s'approcher pour éteindre le feu ou bouger le chaudron, sous peine de brûlure au 3eme degré!




Armée de gants et d'un masque pour la soudure, j'ai réussi à contrôler la chose... Je ne m'y connais pas en chimie ni en physique, mais l'explication serait que mes topinambours étaient mouillés...

Pour la "batch" suivante, j'ai épongé mes tranches dans du papier absorbant avant de les mettre dans l'huile, et tout s'est déroulé dans l'ordre. Maintenant vous le savez : BIEN éponger les topinambours avant de frire. Et allez-y une poignée à la fois. C'est quand même assez long avant de dorer, 8 à 10 minutes.

Retirez les chips, déposez sur du papier absorbant et saupoudrez avec votre mélange d'épices.




Trempettes

Ingrédients :

Trempette à la crème sûre
  • 75 ml de crème sûre 14%
  • 25 ml de mayonnaise
  • 1 cuillère à thé de jus de lime
  • Sel, poivre au goût


Tempette « n'importe quoi » aux 3 fromages

  • 50 ml de fromage à la crème
  • 25 ml de fromage de chèvre
  • 20 ml de parmesan râpé
  • 15 ml de yogourt nature
  • 2 ml de raifort
  • 2 ml de moutarde de Dijon
  • Quelques gouttes de Worcestershire
  • Quelques gouttes de Tabasco

Préparation :

Mélangez les ingrédients de chaque trempette et servir!

P.S. Les petites rondelles sur la photos, se sont des tranches de chorizo. Je me suis dit que de la charcuterie ça ajouterait au délire de gras, un coup parti...




Le cocktail à servir avec des chips et les trempettes :


Sazerac



J'avais entendu parler de ce drink sur la blogosphère, mais je ne savais pas qu'il y avait autant de décorum, de puristes et d'histoire à son propos! Je résume ici, mais il ya des encyclopédies sur ce truc, je vous jure.

D'abord, c'est le premier "cocktail" inventé et répertorié en Amérique. Monsieur Antoine Amédée Peychaud était un droguiste qui mélangeait des herbes pour en faire une potion au goût amer pour guérir différents maux, le "bitters". En 1830, en Louisiane, il convainc les gens d'en prendre en le mélangeant avec du Cognac, servant la portion dans un petit coquetier qui, avec la déformation de nos amis américains, est devenu cocktail. En 1859, John Schiller ouvre le Sazerac Coffee House à la Nouvelle-Orléans et sert ce mélange en drink signature, en ajoutant de l'absinthe.



Aujourd'hui, le Sazerac a été nommé "drink officiel de la Louisiane" et conserve son rituel de préparation ancestral, à savoir :

1) Dans un verre old fashioned, mettez de la glace pour refroidir le verre. Ce verre est important, car il laisse respirer le mélanger et on peut mieux sentir l'arôme.

2) Dans un autre verre, idéalement un verre à mélange, mettez un cube de sucre et 3 à 4 traits de bitters, vous pouvez ajouter un trait d'eau pour bien dissoudre le sucre. Ajoutez le whisky rye, puis ajoutez de gros glaçons.

3) Remuez à la cuillère pour refroidir (ne PAS shaker).

4) Retirez la glace du verre old fashioned (ce cocktail est servi "straight" sans glace, aussi très important) et versez l'absinthe. Tournez le verre pour que toute la paroi soit recouverte d'une fine couche de cette liqueur, puis videz le surplus d'alcool.

5) Filtrez le mélange de whisky rye dans le verre old fashioned.

6) Prendre un gros zeste de citron et tordre au dessus du verre. On veut que les micro gouttes d'huile de la pelure se déposent sur le cocktail. Regardez bien, on les voit. Puis, frottez les rebords du verre avec le zeste.

Les puristes vous diront ne pas insulter le Sazerac en y déposant le zeste, mais vous pouvez le mettre dans le drink.



Les ingrédients, donc :

  • 1 cube de sucre, ou l'équivalent en sucre granulé
  • 3 à 4 trait de Peychaud’s bitters (la police des cocktails vous dira que seul le bitter de M. Peychaud fait l'affaire, mais bon…)
  • 2 à 2.5 onces de Whisky Rye
  • 1 trait d'absinthe (Bien sûr, ici, il n'y en a pas. Vous pouvez remplacer par du Herbsaint, une copie américaine de l'absinthe, ou alors par de l’Absente, ou comme moi, par de la chartreuse verte)

C'est à la fois un drink "de gars" costaud et fort, et un cocktail plein de subtilités et de finesse…




Bon vendredi!


Mylène


8 commentaires:

frichtidelasouri a dit...

quelle superbe idée: j'adore!

Philo a dit...

Quelle belle idée en plus je n'en cuisine jamais

Katia a dit...

Mmmm j'adore les chips de légumes, la courge et tout le reste !!

mamie caillou a dit...

top chic!

Nata a dit...

Ahhh! Ben en voilà une affaire!
Je viens d'acheter une courge, je vais essayer dés demain.
Pour ce qui est du Sazerac, en effet il y a toute une littérature à son sujet, et les puristes se retourneraient dans leur tombe s'il venaient à lire que vous avez substitué à l'absinthe de la ... chartreuse!?!verte en plus!...
Non, c'est juste pour taquiner, j'adore le Sazerac que je connais depuis une petite année seulement. Je suis curieuse de goûter ce que cela donne avec de la chartreuse.
Merci, comme chaque semaine, de ce VAM, qui m'a bien fait rire.

laurenceel a dit...

j'avais fait avec courgettes et tomates à tester avec des courges et topinambours!

Sakya a dit...

J'ai plusieurs topinambours qui sont encore en terre, je n'ai pas tellement de recettes pour l'apprêter.

Merci je vais essayer tes chips qui ont l'air succulents et tes trempettes


Sakya

Claude-Olivier a dit...

quoi pour les bleus ??????????? ca rigole? tu soutiens cette équipe?!? non mais ;-) sinon le reste est top!