Confiture gourmande aux bleuets et au chocolat noir


Encore une confiture! Mes proches vont être choyés cette année, je vous le jure! Surtout avec cette confiture qui surpasse de loin toutes les autres que j'ai fais récemment, du moins en gourmandise.

Cette confiture a le bon goût irrésistible des bleuets trempés dans le chocolat. Si vous n'avez jamais goûté ce délice, honte sur vous! Remarquez, c'est le temps de vous rattraper en faisant cette tartinade gourmande. Non seulement vous me remercierez à genoux de vous avoir partagé cette recette, mais vos proches vous louangerons jusqu'à la fin des temps. Prévoyez qu'ils vous en redemanderont, et pensez à doubler et tripler la recette. Et aussi à vous en garder quelques pots pour vous, il va sans dire... De mon côté, je dois remercier Vincent, car c'est à lui qu'on doit ce péché décadent...

On peut facilement utiliser des bleuets surgelés pour cette recette. C'est ce que j'ai fais, et le résultat était parfait! J'ai aussi omis le Brandy, et je l'ai un peu regretté car je suppose que ça aurait ajouté une petite touche et rehaussé le goût du chocolat. Même si à mon avis, on le goûte déjà bien assez comme ça. Le dosage est parfait entre le goût des bleuets et celui du cacao. Adieu nutella gras et huileux! Aurevoir confiture de bleuets du commerce pleine de pectine gélatineuse et de sucre qui masque le goût des fruits au naturel! Avec cette confiture, vous aurez le meilleur des deux mondes, la meilleure crème chocolatée fruitée que vous n'aurez jamais mangée...

Source :
Cette recette de notre Canneux national.



Ingrédients :
  • 8 tasses (1160 grammes) de petits bleuets sauvages ou myrtilles
  • 1 tasse (236 ml) d'eau
  • 7 tasses (1342 grammes) de sucre (pas moins! Vous verrez, c'est même pas si sucré... enfin...)
  • 2 tasses (360 grammes) de bon chocolat noir non sucré (70 % de cacao), grossièrement haché
  • 2 cuillères à table de jus de citron en bouteille (pour contrôler le taux d'acidité)
  • 2 sachets de pectine liquide commerciale
  • 1/4 de tasse (60 ml) de brandy (facultatif, mais conseillé)


Préparation :

Laver et égoutter les bleuets.

Écraser grossièrement les bleuets dans une grande casserole en inox à fond épais (elle doit faire au moins 8 litres).
Ajouter la tasse d'eau et porter à ébullition sur feu moyen-vif. Baisser le feu et laisser mijoter à découvert environ 10 minutes en brassant de temps à autre.

Ajouter ensuite le sucre et bien brasser pour tout dissoudre. Ajouter le chocolat et le jus de citron et remuer à nouveau pour tout dissoudre.

Cuire jusqu'à 104 C sur le thermomètre à bonbons en remuant de temps à autre. Ajouter alors la pectine et ramener à forte ébullition pour exactement 1 minute en remuant bien.

Retirer du feu. Ajouter le brandy si désiré et bien brasser pour mélanger uniformément.

Quand la sauce est prête, mettre en pots stérilisés en laissant 1/4 de pouce d'espace sous le goulot. Stériliser ensuite à l'eau bouillante pendant 10 minutes. Pour la technique, vous pouvez suivre la méthode décrite ici sur le site de Vincent le canneux.



Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : 45 minutes environ
Quantité obtenue : 10 pots Mason de 250 ml

11 commentaires:

Marie Charrier a dit...

Hummmm !!! Encore un délice ! Et une récompense pour toi sur mon blog !
http://mariecharrier.canalblog.com/archives/2009/11/21/15864513.html

Sakya a dit...

Mon doux que çà doit-être bon

Merci de la partager

Sakya

mamie caillou a dit...

je crois que je vais craquer, de plus j'ai des voisins canadiens et j'ai bien envie de leur faire une surprise !

vibi a dit...

Mmmm... du bonheur en pot, comme tu dis! SI je me fie aux bleuets dans le chocolat... ça doit en effet être exquis!

Isabelle a dit...

J'ai essayé confitures de fraises et chocolat noir, et c'était extra, alors j'imagine aisément avec des bleuets, ça doit être extra cochon :)

Vincent le canneux a dit...

Ayoïlle !

Trop tard elle en a fait...

Santé Canada vient de m'envoyer un avis sur le danger de cette recette.

Il faut qu'elle passe une batterie de tests comme pour le produits pharmaceutiques potentiellement addictifs.

Désolé...

:(

Katia a dit...

Eh ben, je vis dangereusement ! Je suis en train d'en manger pour déjeuner en même temps que je lis le commentaire de Vincent... mais c'est trop bon !!!

Stéphanie a dit...

Bonjour Jasmine,

J'ai découvert votre site il y a quelques mois et j'en suis maintenant accro.

Je me marie en octobre et j'avais pensé offrir des petits pots de 45ml de cette délicieuse recette comme cadeaux à mes invités.

Mes petits pots ont des couvercles standar (pour conserves), mais pas des couvercles avec bagues comme des pots Masson. J'apprécierais beaucoup que vous me conseilliez la méthode de mise en pots, car je n'ai jamais travaillé avec ce genre de couvercles.

Sinon avez-vous une méthode alternative afin de les conserver?

Merci beaucoup

Stéphanie

Jasmine a dit...

Bonjour Stéphanie,

Excellent choix! Cette confiture est l'une des meilleures que j'aie goûtées. Tes invités vont se régaler!

Pour les couvercles standards (qui n'ont pas de bague hermétique comme les pots Mason), la conservation est plus risquée car l'air peut y entrer. Cependant, je pense que si tu fais tes confitures dans les prochains mois et que tu es prudente lors de la stérilisation, ça devrait bien aller et survivre jusqu'en octobre.

Je te réfère au blogue de M. L'Expert en conserve, Vincent le canneux, car il s'y connait beaucoup mieux que moi et je suis certaine que tu y trouveras réponse à tes questions. C'est d'ailleurs sur son blogue que j'ai déniché cette recette de confiture!

http://www.conserves.blogspot.com/

Sa section Conserves 101 est un incontournable : http://conserves.blogspot.com/2005/08/questions-et-rponses-au-sujet-des.html

Anonyme a dit...

En cette saison des bleuets, je viens de tester ta confiture et...waouw!^^ Un gros merci de l'avoir partagée.

Dominique Roy a dit...

Du cognac peut être? :-)