Gingembre mariné pour sushi


Vous aimez les sushis? Vous venez juste d'apprendre à les préparer vous-mêmes et vous êtes tous fiers de vous? Ben bravo, moi j'ai encore de la dificulté à rouler le rouleau... c'est jamais assez serré, et ça tombe en morceaux quand je prends ma bouchée! Bref, si vous êtes expert du sushi maison, ne manque plus que votre propre gingembre mariné pour compléter le tableau...

Quoi, il est pas rose mon gingembre? Ben non, il est naturel! Vous croyez vraiment que le gingembre rose pousse comme ça dans la terre, avec sa belle couleur vive? Qu'on a qu'à le récolter et à le peler pour avoir notre beau gingembre "girly" tout cuit dans le bec? C'est quand même pas si facile... On peut obtenir une belle teinte en colorant le gingembre avec du jus de betterave ou du miso rouge, mais moi je préfère ne pas en mettre, question de faire mon originale et de changer un peu du look "bubblegum" rose fi-fille. Les gars vont moins sentir leur masculinité affectée en tous cas... Est-ce moi, ou est-ce que le sushi, c'est surtout une affaire de fille? Ça doit être parce que c'est raffiné et de bon goût, c'est surement ça ; ) hi hi hi.

Bon, trève de plaisanteries, voici la recette du gingembre à sushi. Le mien est un peu épais, à cause de mon méchant couteau de cuisine qui n'arrive pas à couper fin. Si vous arrivez à faire des tranches aussi fines qu'une feuille de riz, gloire à vous, oh habile samurai, je ne vous défierai point... Voyez-vous même la différence avec le gingembre commercial :



Il faut dire aussi que celui que je montre en photo n'avait pas mariné 30 jours, et que cette étape contribue certainement à ramollir les tranches. Bref, avec un peu de chance, il ressemblera au gingembre professionnel dans un mois... Et sinon, ben il sera quand même super bon!

Source : Cette recette de Vincent le canneux.


Ingrédients :
  • 1 1/2 tasses (340 grammes) de racine de gingembre, pelée et tranchée en lanières (dans le sens des fibres) d'environ 2 pouces (5 cm) par 1/8 de pouce (3 mm)
  • 1 1/4 tasses (300 mL) de vinaigre de riz
  • 1 cuillère à thé de miel pâle
  • 1 cuillère à thé de miso rouge (pour la couleur je suppose, mais je n'en ai pas mis)
  • 1/8 de cuillère à thé de sel à marinades


Préparation :


Faire tremper les lanières de gingembre dans l'eau glacée et réfrigérer à couvert pour 12 heures, puis égoutter. Cela fera absorber de l'eau au gingembre, et le rendra plus tendre, en plus d'atténuer la force du piquant.

Après le temps de pause, mélanger le vinaigre de riz, le sel, le miel et le miso (si désiré) dans une casserole en inox. Porter à ébullition sur feu moyen-vif.

Pendant ce temps, mettre le gingembre en pots stérélisés sans trop le tasser et en laissant 1 pouce de libre sous le goulot.

Verser la marinade bouillante par dessus en laissant 1/2 pouce (1 cm) sous le goulot.

Stériliser ensuite à l'eau bouillante pendant 10 minutes. Pour la technique, vous pouvez suivre la méthode décrite ici sur le site de Vincent le canneux.

Attendre au moins un mois avant de consommer, le gingembre sera meilleur.




Temps de préparation :
15 minutes
Temps de pause : 12 heures
Temps de cuisson : 2 minutes
Quantité obtenue : 4 petits pots de 125 ml

7 commentaires:

Vincent le canneux a dit...

Tu as demandé un sabre de samouraï pour Nouelle ?

Katia a dit...

Est-ce que ça reste très piquant après 30 jours ? (tu connais ma tolérance légendaire au piquant, hum...)

melodream a dit...

je me demande bien comment faire des tranches fines… peut-être avec une râpe à fromage - mais ça doit être dur - ou une machine à jambon ?
Ta recette est très intéressante, je n'aurais jamais pensé à le faire maison, je la passe à une amie qui raffole du gingembre !

pixel. a dit...

Je prend note, j'adore le gingembre à sushi, tellement que je le mange seul avec un peu de sauce soya, oui, je suis étrange comme ça.. lol

Bonne journée !

sebastien a dit...

à l'origine, le vinaigre de riz utilisé pour mariné le gingembre (riz gluant + ferments marinés plusieurs mois au soleil) à une teinte rouge marquée allant vers le noir... D'où la couleur du gingembre "buble gum comme vous le dites...
Après, bien évidement l'industrialisation de ce produit entraine colorants etc... mais la couleur première du gingembre confit pour suchi est bien le rose

Anonyme a dit...

Le gingembre bien frais lors de l'oxydation devient rose de lui-même.
Le vinaigre de riz lui étant blanc et non coloré.