mercredi 28 janvier 2015

Brownies fromagés à la menthe



Encore de la menthe! : )  Plus j'en cuisine, et plus j'aime ça... les desserts à la menthe montent en flèche dans mon palmarès des meilleurs gourmandises!  Je me découvre une passion pour cette fraîche saveur, d'abord en cupcakes, puis en bonbons, ensuite en tarte... et maintenant sous forme de brownies!

Vous les trouvez jolis, avec leur belle couleur verte radioactive? Hi hi hi. Je les ADORE! J'ai toujours tendance à abuser du colorant alimentaire dans mes recettes. Comme j'adore les couleurs vives et je trouve qu'on mange d'abord avec les yeux, les desserts aux teintes vibrantes m'attirent toujours, que ce soit naturel ou pas... Ainsi, pour créer un beau contraste entre la riche couche de brownie extra-chocolatée et l'étage de fromage à la crème parfumé à la menthe, j'ai mis juste une goutte de colorant en gel, pour un résultat éclatant!




Et le goût est tel qu'on pourrait se l'imaginer, un heureux mélange de chocolat et de menthe intense. Le fromage à la crème ajoute une belle texture douce à la garniture, et je suis fière de le dire, j'ai (pour une fois...) plutôt bien réussi mes marbrures! J'ai souvent tendance à trop mélanger la pâte, alors que quelques coups de couteau suffisent pour créer l'effet voulu. Et quel beau résultat lorsqu'on découpe les part!

Cette recette va me servir de base pour une autre que j'ai l'intention de faire très bientôt, où je combinerai le goût du chocolat à celui de la banane et du caramel... à suivre!




 Ingrédients :

Brownies
  • 1/2 tasse (115 grammes) de beurre salé 
  • 8 onces (240 grammes) de chocolat mi-amer, haché grossièrement
  • 1 1/4 tasses (250 grammes) de sucre
  • 3 gros oeufs
  • 1 cuillère à thé d'extrait de vanille pure
  • 3/4 de tasse (95 grammes) de farine tout usage
  • 1/4 de cuillère à thé de sel



Garniture fromagée à la menthe
  • 8 ounces (225 grammes) de fromage à la crème, à température ambiante 
  • 1/4 de tasse (50 grammes) de sucre
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1/2 cuillère à thé d'extrait de menthe poivrée
  • 2 gouttes de colorant alimentaire vert en gel


 

Préparation :

Préchauffer le four à 350F. Recouvrir un moule carré de 8 pouces de côté de papier parchemin. Beurrer légèrement le papier parchemin. Réserver.

Brownies

Dans une petite casserole, fondre le beurre et le chocolat ensemble sur feu doux en remuant, jusqu'à consistance lisse. Retirer du feu et laisser refroidir 15 minutes.

Ajouter ensuite dans la casserole le sucre et mélanger pour bien combiner. Ajouter les oeufs, un à la fois, en remuant bien au fouet à chaque addition. Ajouter la vanille et bien mélanger.

Incorporer la farine et le sel à la pâte en combinant doucement, sans trop remuer, jusqu'à ce que la farine soit complètement disparue dans la pâte.

Verser les deux-tiers de la pâte à brownies au fond du moule préparé, et réserver un tiers pour plus tard.






Garniture fromagée à la menthe
Dans un grand bol, battre au batteur électrique le fromage à la crème, le sucre, le jaune d'oeuf, l'extrait de menthe et le colorant alimentaire à vitesse moyenne jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse et crémeux.

Étendre cette garniture fromagée sur le fond de brownies, puis recouvrir du reste de la pâte chocolatée en laissant tomber des cuillères de pâte, ça et là, sur la garniture à la menthe. À l'aide d'un coûteau, créer des marbrures sur le dessus des brownies en mélangent, très légèrement, les deux pâtes par endroit.

Enfourner pour environ 30 minutes, ou jusqu'à ce que le brownies soit légèrement pris, et encore un peu humides au milieu.

Retirer du feu et laisser refroidir à température ambiante sur une grille. Couper en carrés et déguster!

Conserver les restes au frigo, et pour de meilleurs résultats, sortir un peu d'avance à température ambiante avant d'engouffrer les brownies...






Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes
Quantité obtenue : 16 gros carré



dimanche 25 janvier 2015

Muffins canneberges et amande



Une recette de muffins faciles et rapide, puisque j'ai encore un gros sac de canneberges à passer et que mon imagination à ses limites... 

Des muffins, on en a toujours besoin dans une maison. Que ce soit pour combler une fringale en après-midi, pour terminer un repas avec une petite douceur ou pour se rassasier lors de matins pressés, j'aime bien en avoir sous la main, et en conserver d'autres au congélo.




Ces muffins ont la particularité d'avoir une belle pâte au goût d'amande prononcé parsemée de canneberges fraîches. Ils sont très peu sucrés, légers et savoureux, si bien que malgré le côté moelleux de la pâte, on n'a pas l'impression de tricher quand on les déguste. Les amandes sur le dessus ajoute un petit côté croquant et complètent bien l'ensemble. Une recette simple, mais toujours bonne, qu'on peut modifier à sa guise selon les fruits qu'on a à notre disposition.
 



Source : Adaptation de cette recette des Gourmandises d'Isa.

Ingrédients :
  • 1 1/2 tasses (225 grammes) de farine 
  • 1 cuillère à table (15 ml) de poudre à pâte (levure chimique)
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 tasse (100 grammes) de sucre
  • 1/2 tasse (60 grammes) de poudre d'amande
  • 1 1/2 tasses (375 ml) de canneberges fraîches 9 (j'en ai sûrement mis un peu plus...)
  • 2 gros oeufs
  • 1 tasse (250 ml) de lait
  • 6 cuillères à table (90 grammes) de beurre fondu
  • 1 cuillère à thé (5 ml) d'extrait d'amande
  • 1/3 de tasse d'amandes tranchées
  • 3 cuillères à table (40 grammes) de sucre



Préparation :

Préchauffer le four à 400°F. Chemiser 12 empreintes de moules à muffins de coupes de papier. Réserver.

Dans un grand bol, combiner la farine, la poudre à pâte, la pincée de sel, le sucre et la poudre d'amande.
Ajouter les canneberges mélanger délicatement afin que les fruits soient justes enrobés.

Dans un autre bol, mélanger le babeurre, les oeufs, l'extrait d'amande et le beurre fondu jusqu'à ce que le mélange soit bien homogène.

Verser la préparation dans le précédent mélange et mélanger délicatement, jusqu'à ce qu'on ne voit plus d'ingrédients secs.






Séparer la pâte dans les coupes de papier préparées. La pâte remplira bien les moules, mais ne coulera pas lors de la cuisson.

Parsemer le dessus des muffins d'amandes tranchées, puis saupoudrer de sucre.

Cuire environ 20 minutes, ou jusqu'à ce qu'un couteau inséré au centre des muffins en ressorte propre.


Laisser refroidir durant 5 minutes, puis retirer les muffins du moule et laisser refroidir complètement sur une grille
.



Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes
Quantité obtenue : 12 muffins



mercredi 21 janvier 2015

Tarte chocorange



Une autre tarte? Pourquoi pas! J'en ai tellement cuisiné durant le temps des fêtes que j'en suis encore à vous les présenter! Pour terminer un souper de Noël, je trouve qu'une belle tarte bien décorée fait toujours bonne impression sur la table. J'ai d'ailleurs réussi à sauvegarder la moitié de celle-ci pour en prendre quelques photos avant qu'elle ne finisse dans l'estomac affamé de "vous-savez-qui"... On parle de moi, là... :p





Cette tarte délicieuse combine la douceur d'une crème parfumée à l'orange avec la richesse d'une ganache au chocolat mi-amer, le tout sur un fond de pâte sucrée au cacao. Difficile de se tromper avec cette combinaison de saveurs classique! Je l'ai préparée dans un long moule rectangulaire pour lui donner un beau style, et puis ça permet de couper de jolies part toutes en longueur.

Pour un maximum de saveur, vaut mieux sortir la tarte du réfrigérateur 1 heure avant de la manger, afin de l'apprécier à température pièce. La ganache n'en sera que plus fondante, et le "Orange Curd", plus goûteux. Si vous connaissez bien le Lemon Curd, vous apprécierez cette version douce à l'orange sans l'acidité de la crème au citron. Pour la Saint-Valentin qui s'en vient ou pour Pâques, cette tarte séduira votre entourage!




Source : Adaptation de cette recette de My Friend's Bakery.


Ingrédients :

Pâte sucrée au cacao
  • 1 1/4 tasses de farine tout usage
  • 1/4 de tasse de poudre de cacao non sucré
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 tasse de beurre froid, coupé en cubes
  • 1 gros œuf, légèrement battu
  • 1 cuillère à table de crème 35%



Ganache au chocolat
  • 275 grammes de chocolat mi-amer, haché grossièrement
  • 3/4 de tasse de crème 35%
  • 1/2 cuillère à thé d'extrait d'orange
  • 2 cuillères à table de beurre
Crème à l'orange

  • 5 jaunes d'œufs 
  • 3/4 de tasse de sucre
  • 1/2 tasse de jus d'orange fraîchement pressé
  • le zeste de 2 oranges moyennes
  • 1/4 de tasse de beurre, coupé en petits cubes
  • Quelques gouttes de colorant alimentaire orange (si désiré)


Préparation :

Pâte sucrée au cacao

Dans un bol moyen, mélanger ensemble la farine, la poudre de cacao et le sel. Déposer le beurre froid dans le mélange de farine et l'aide d'un coupe-pâte ou de vos doigts, intégrer le beurre dans la pâte jusqu'à ce qu'elle prenne l'apparence de gros sable humide. Ajouter l'oeuf et la crème et mélanger et combiner en pétrissant à la main jusqu'à formation d'une pâte lisse et homogène.  

Former un disque avec la pâte, envelopper de pellicule plastique et réfrigérer pendant 30 minutes.

Après le temps de pause, abaisser la pâte sur une surface légèrement farinée et déposer au fond d'un moule à tarte à fond amovible. Couper l'excédent avec un couteau bien affuté. Remettre la croûte 15 minutes au réfrigérateur.

Pendant ce temps, préchauffer le four à 375F.

Enfourner la croûte pendant 12 minutes. Retirer du four et laisser refroidir complètement sur une grille.
 



Ganache au chocolat

Mettre le chocolat dans un bol. Réserver.
 
Dans une petite casserole, porter la crème à ébullition sur feu moyen-vif, en la retirant juste au moment ou des bulles se forment. Verser la crème chaude sur le chocolat et remuer doucement jusqu'à ce que le chocolat soit fondu et la ganache soit lisse. Ajouter l'extrait d'orange et le beurre et remuer jusqu'à homogénéité.
 
Verser la ganache au chocolat dans le fond de tarte précuit. Réserver 2 cuillères à table de ganache dans un petit bol pour garnir la tarte plus tard.  

Réfrigérer environ 2 heures, ou jusqu'à ce que la ganache soit bien prise.

 


Crème à l'orange

Placer un peu d'eau à bouillir dans une casserole pour faire un bain-marie. Réduire le feu et laisser mijoter.

Dans un bol en acier inoxydable, mélanger les jaunes d'oeufs, le sucre, le jus d'orange et le zeste d'orange. Fouetter bien pour faire mousser. Placer le bol sur la casserole d'eau bouillante (il ne doit pas toucher l'eau) et remuer doucement au fouet à main pendant 7 à 8 minutes, ou jusqu'à ce que le mélange épaississe.

Retirer du feu et incorporer délicatement le beurre et le colorant alimentaire, si désiré. Continuer à remuer jusqu'à ce que le beurre soit fondu et complètement intégré. Laisser refroidir à température ambiante.


Lorsque la crème à l'orange est tiède, verser sur la ganache et lisser la surface.

Chauffer les 2 cuillères à table de ganache réservée au micro-ondes pendant une vingtaine de secondes, pour la faire fondre.

Remuer pour obtenir une belle consistance lisse, puis décorer la tarte de filets de chocolat fondu.


Réfrigérer ensuite la tarte pour au moins 3 heures avant de déguster. Pour un résultat optimal, sortir la tarte du réfrigérateur 1 heure à température ambiante avant de déguster.




Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 12 minutes au four et 10 minutes sur la cuisinière
Temps de pause : 6 heures en tout
Quantité obtenue : 10 portions


dimanche 18 janvier 2015

Tarte frangipane à la cerise



Ah, comme j'aime ce genre de dessert! Une tarte très goûteuse, un peu riche, mais qui passe bien après un gros repas. En tant qu'amateur de pâte d'amande, d'Amaretto et de tout ce qui est fait à base d'amande, je ne peux pas résister à une tarte de ce genre! Je mangerais même la pâte sans garniture si je pouvais... tout est tellement bon dans cette recette!




Pour que cette tarte soit vraiment réussie, il faut utiliser une confiture de qualité. J'ai opté pour la confiture de cerise sauvage de Simon Turcotte, confiturier, et je n'ai pas été déçue. Si vous ne connaissez pas encore cet As de la confiote, c'est à découvrir! Des produits de qualité où le fruit tient toute la vedette. Cette confiture de cerise a vraiment une saveur intense parfaite pour accompagner la garniture à l'amande fondante.

J'ai souvent décliné cette base de tarte frangipane avec divers fruits et confitures, et à chaque fois, c'est un vrai délice. Je vous la conseille fortement!




Ingrédients :

Pâte sucrée

  • 250 grammes de farine 
  • 1 pincée de sel
  • 100 grammes de beurre
  • 125 grammes de sucre
  • 1 oeuf
Garniture amande et cerise
  • 1 1/4 tasses de poudre d'amandes 
  • 2/3 de tasse de beurre
  • 1 oeuf
  • 1/2 tasse de sucre
  • 1 cuillère à thé d'extrait d'amande 
  • 3/4 de tasse de confiture de cerise de qualité
  • 3 cuillères à table d'amandes tranchées



Préparation :

Pâte sucrée

Beurrer une assiette à tarte d'environ 9 pouces de côté à fond amovible. Réserver.

Dans un très grand bol, tamiser la farine avec le sel. Faire un puits au centre du mélange. Dans un bol à part, brasser le beurre à la cuillère pour l'assouplir. Placer le beurre au centre du puits. Verser le sucre sur le beurre. Mélanger avec patience le beurre et le sucre ensemble, sans la farine pour obtenir une boule ferme. Casser l'oeuf sur la boule de beurre et mélanger, toujours sans la farine. La pâte sera très molle.


 



Commencer ensuite à ramasser la farine, un peu à la fois, en poussant et en aplatissant la boule de pâte. Appuyer et pousser devant vous en écrasant la pâte, sans la mélanger (une pâte trop travaillée deviendra élastique). Former une boule lisse et homogène.

Envelopper la pâte obtenue dans une pellicule plastique et placer au réfrigérateur pour 30 minutes.

Après le temps de pause, préchauffer le four à 375F.

Abaisser la pâte au rouleau en la plaçant entre deux feuilles de papier ciré, et déposer la pâte dans le moule préparé (on peut rapiécer facilement si la pâte se défait). Réserver.





Garniture amande et cerise

Dans un grand bol, mélanger ensemble la poudre d'amande, le beurre, l'oeuf, la vanille et le sucre au batteur électrique à vitesse moyenne, jusqu'à ce que la préparation soit homogène.

Verser dans le fond de tarte et lisser la surface.


Verser la confiture sur la garniture à l'amande et l'étendre doucement avec le dos d'une cuillère sur toute la surface de la tarte. Saupoudrer d'amandes tranchées. 





Enfourner pour 25 à 30 minutes, ou jusqu'à ce que la pâte soit dorée et le dessus de la tarte commence à se colorer.

Retirer du four et laisser refroidir complètement sur une grille.

Réfrigérer ensuite au moins 2 heures avant de servir. Déguster tiède ou froid.





Temps de préparation : 20 minutes
Temps de pause : 30 minutes
Temps de cuisson
: 25-30 minutes
Quantité obtenue : 8 portions



jeudi 15 janvier 2015

Tarte Grasshopper



La "Grasshopper Pie" fut inventée dans les années 1950 aux États-Unis. Son goût s'inspire du fameux cocktail Grasshopper, une boisson verte à base de crème de menthe verte, de crème de cacao blanche et de crème épaisse 35%. Elle connut un regain de popularité dans les années 1970 (vous avez sûrement connu une tante éloignée qui en apportait dans les partys de Noël...), puis elle sombra peu à peu dans l'oubli.

Aujourd'hui, je vous ressors donc ce classique rétro, car il mérite d'être redécouvert. En plus d'être incroyablement rafraichissante, cette tarte fait l'effet d'un digestif calmant en fin de repas et se laisse manger comme un doux nuage soyeux et mentholé. Faite de crème fouettée aromatisée à l'alcool qu'on fait prendre avec de la gélatine, vous pouvez facilement imaginer à quel point cette tarte est douce et fondante en bouche.




Comme la garniture de cette tarte n'est pas cuite, l'alcool n'a aucun moyen de s'en évaporer. Soyez donc averti que le 2/3 de tasse d'alcool contenu dans cette recette à des chances de monter à la tête des touts-petits! Pour les adultes, on le sent un peu quand on avale la bouchée, mais à peine. Le goût caractéristique de cette tarte lui vient définitivement de la crème de menthe, que je déteste à l'état brut, mais qui confère à la garniture une saveur fraiche et addictive.

À servir dans un sous-sol aux mûrs capitonnés avec un aspic au jambon et à l'ananas et des petits sandwichs "pas de croûte"... :p




Ingrédients :
 
Croûte
  • 1 1/2 tasses de miettes de biscuits Oreo (ou autre biscuit au chocolat)
  • 1/4 de tasse de beurre, fondu et refroidi (et plus si nécessaire)
Garniture
  • 3 jaunes d'oeufs 
  • 1 1/2 enveloppes (10,5 grammes) de gélatine en poudre (de type Knox)
  • 1/2 tasse de sucre
  • 2 tasses de crème 35%
  • 1 pincée de sel
  • Quelques gouttes de colorant alimentaire vert (si désiré)
  • 1/3 de tasse de crème de menthe verte 
  • 1/3 de tasse de crème de cacao blanche
  • 1/4 de tasse de miettes de biscuits Oreo (pour décorer)



Préparation :


Préchauffer le four à 350F. Recouvrir le fond et les côtés d'un moule à tarte de 9 pouces de diamètre de beurre. Réserver.

Croûte

Déposer les miettes de biscuits Oreo dans un bol. Ajouter ensuite le beurre fondu, puis mélanger à la fourchette jusqu'à obtention d'une texture de sable mouillé. Si le mélange est encore trop sec, ajouter un peu plus de beurre fondu.

Répartir ce mélange au fond et sur les côtés du moule et étendre en une couche uniforme en pressant bien avec les doigts. 


Enfourner la croûte pour 10 minutes, ou jusqu'à ce qu'elle soit à peine cuite. Laisser refroidir complètement sur une grille, puis réfrigérer.





Garniture

Dans un bol moyen, fouetter les jaunes d'oeufs vigoureusement pendant 30 secondes, jusqu'à consistance mousseuse. Réserver.


Mélanger le sucre, 1/2 tasse de crème 35% et le sel dans un chaudron moyen. Saupoudrer la gélatine sur ce liquide, mélanger doucement, puis laisser reposer 5 minutes pour faire gonfler la gélatine.

Cuire ensuite sur feu moyen jusqu'à ce que la gélatine soit fondue et que le mélange soit chaud, mais pas bouillant (il ne faut jamais faire bouillir de la gélatine). Verser ensuite doucement le mélange de crème et gélatine en mince filet dans les jaunes d'oeufs en fouettant constamment, jusqu'à ce qu'il soit tout ajouté. Verser ensuite le mélange dans le chaudron et remettre sur feu moyen. Cuire en remuant jusqu'à ce que le mélange épassisse, pendant environ 2 minutes, toujours sans faire bouillir. 

Retire du feu et ajouter le colorant alimentaire (si désiré) et la crème de menthe. Bien mélanger. Verser la garniture dans un grand bol et réfrigérer durant 20 minutes, en remuant de temps à autre, jusqu'à ce que le mélange commence à prendre.

 


Battre le reste de la crème (1 1/2 tasses) à vitesse moyenne-élevée jusqu'à formation de pics fermes. Ajouter une tasse de cette crème fouettée dans le mélange de gélatine frais et mélanger jusqu'à ce que tout soit bien homogène. Ensuite, utiliser une spatule pour incorporer le reste de la crème fouettée dans le mélange de gélatine en pliant et en soulevant la masse, très doucement, pour ne pas dégonfler la crème, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de trace blanche à travers le mélange.

Verser dans la croûte à tarte et lisser la surface. Réfrigérer 6 heures, ou toute une nuit, pour faire prendre.

Servir bien froid en saupoudrant d'un peu de miettes de biscuits, ou en décorant de copeaux de chocolat et de crème fouettée.




Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 10 minutes
Temps de pause : 7 heures en tout
Quantité obtenue : 8 à 10 portions


vendredi 9 janvier 2015

Ginger "Softs"



Gros coup de coeur pour cette recette! Ce sont des Gingersnaps, ou biscuits au gingembre, mais contrairement à la version habituelle qui croque sous la dent, celle-ci est tellement tendre et moelleuse qu'il est difficile de ne pas tomber amoureux de ce cookie réconfortant.

Ce Ginger ''Soft'' possède le bon goût de pain d'épice typique à ce genre de biscuit, auquel j'ai ajouté une bonne quantité de gingembre confit pour donner de l'intensité à la saveur. Les biscuits sont également roulés dans le sucre avant d'être cuits, ce qui leur donne la belle texture extérieur qu'ils ont, avec une enveloppe légèrement craquante, et un intérieur tout moelleux. Ce sont probablement les biscuits du genre les plus tendres que j'aie mangé.





Et pour les garder tendres encore plus longtemps (si jamais ils durent plus de 3 jours dans votre garde-manger...), vous pouvez placer dans le contenant hermétique qui les contient une tranche de pain et refermer le tout. Si vous ne connaissiez pas ce truc, sachez qu'il permet aussi de ramollir à peu près tout! J'utilise ce truc dans mes pots de cassonade lorsqu'elle a durcit, et ça fonctionne comme un charme!




Ingrédients :
  • 2 et 1/3 tasses de farine tout usage
  • 2 cuillères à thé de gingembre moulu
  • 1/2 cuillère à thé de piment de la Jamaïque moulu (ou baie tout-épices)
  • 1 cuillère à thé de cannelle moulue
  • 1/4 de cuillère à thé de clou de girofle moulu
  • 1 cuillère à thé de bicarbonate de soude
  • 1/4 de cuillère à thé de sel
  • 1 pincée de poivre noir, moulu
  • 1 tasse de sucre, divisée en 2 parties
  • 1/2 tasse de cassonade blonde, tassée
  • 1 tasse de beurre non salé, à température ambiante
  • 1 gros oeuf
  • 1/3 de tasse de mélasse
  • 1/2 tasse de gingembre confit, haché finement



Préparation :

Dans un bol moyen, mélanger la farine, le gingembre, le piment de Jamaique, la cannelle, le clou de girofle, le bicarbonate de soude, le sel et le poivre. Réserver.

À l'aide d'un batteur électrique, battre le beurre avec 1/2 tasse de sucre, la cassonade et le beurre jusqu'à consistance légère et crémeuse, durant environ 3 minutes. 

Ajouter l'oeuf, battre encore 30 secondes, puis racler les parois du bol, ajouter la mélasse et le gingembre confit, et mélanger encore un peu pour bien combiner. Ajouter les ingrédients secs à basse vitesse et mélanger juste assez pour combiner, sans plus. La pâte sera molle.

Former une boule avec la pâte et envelopper de pellicule plastique. Réfrigérer durant 1 heure.




Après le temps de pause, préchauffer le four à 350F.  Recouvrir 2 plaques à pâtisserie de papier parchemin.

Verser la 1/2 tasse de sucre restant dans un bol. Sortir la pâte et former des boules d'environ 1 pouce de diamètre en roulant la pâte dans la paume des mains. Enrober chaque boule de sucre et les déposer sur les plaques préparées, à environ 2 pouces d'intervalle. Aplatir un peu avec la main, mais pas trop.

Enfourner pour 10 à 12 minutes, ou jusqu'à ce que les biscuits soient légèrement dorés, et ferme en apparence (il ne faut pas trop cuire si on veut qu'ils soient moelleux!).

Placer les biscuits sur une grille et laisser refroidir complètement.

Conserver dans un contenant hermétique à température ambiante.




Temps de préparation : 10 minutes
Temps de pause : 1 heure
Temps de cuisson : 10-12 minutes
Quantité obtenue : 30 biscuits


mercredi 7 janvier 2015

Boules de neige vanillées



Ces biscuits ont l'air de rien, mais ils en ont dedans! Pas pour rien que les russes les adorent et que les mexicains en ont fait leur traditionnel biscuit de mariage. Dans mon Top 3 des gourmandises de Noël préparées cette année, ces biscuits tous simples à la vanille sont absolument magiques!

Avez-vous déjà mangé des biscuits qui fondent dans la bouche? Des biscuits à la texture délicatement friable au bon goût de beurre et de pure vanille, à peine sucrés, qui craquent sous la dent puis se défont doucement sur la langue en une douce pâte parfumée? Eh bien ça manque à votre vie. Je vous le dis.





Cette texture magique est créée par l'utilisation de fécule de maïs dans la pâte. Le bon goût, quant à lui, vient du beurre, mais surtout de la vanille. Comme c'est la saveur qu'on veut mettre en valeur ici, ne lésinez pas sur la qualité et employez de la pure vanille, pour l'extrait, comme pour la gousse, qui est essentielle ici. Elle créé les petits picots noirs que vous pouvez voir dans les biscuits mais surtout, leur goût parfumé unique. 

Si vous aimez la vanille, mais que vous n'avez jamais essayé la vanille en gousse, c'est le bon moment de tester! Pour extraire les grains et la pâte de la gousse, il suffit de couper la gousse d'un trait sur toute sa longueur pour l'ouvrir, puis de gratter l'intérieur à l'aide d'un petit coûteau pointu pour en récolter toute la pâte foncée et odorante. N'en laissez pas un grain, il faut tout prendre!

Mais le plus beau dans tout ça, c'est qu'avec leur look de "boule de neige", ils sont parfait comme cadeau des fêtes ou pour déguster avec un bon thé par un froid après-midi d'hiver. Le biscuit parfait quoi!




Ingrédients :
  • 1 1/2 tasses de farine tout usage
  • 1/2 tasse de fécule de maïs (ou maïzena)
  • 1 tasse de beurre non salé, à température ambiante
  • 1/4 de tasse de sucre en poudre (sucre à glacer)
  • 1 cuillère à thé d'extrait de vanille pure
  • Les grains et la pâte d'une gousse de vanille
  • 1/4 de cuillère à thé de sel
  • 1 tasse de sucre en poudre (pour l'enrobage)



    Préparation :

    Mélanger ensemble la farine, la fécule de maïs et le sel dans un bol. Réserver.

    Dans un plus grand bol, combiner le beurre et le sucre en poudre et battre au batteur électrique jusqu'à consistance crémeuse et lisse. Ajouter l'extrait de vanille et les grains de la gousse de vanille, puis mélanger. Ajouter le mélange d'ingrédients secs et battre encore un peu, juste assez pour le combiner à la pâte.


    Former une boule avec la pâte, puis la réfrigérer pour une heure ou deux, ou jusqu'à ce qu'elle soit ferme.

    Après le temps de pause, recouvrir une grande plaque à pâtisserie de papier parchemin. Réserver.

    Retirer la pâte du réfrigérateur et en former des boules d'environ 1 pouce de diamètre en roulant la pâte dans la paume des mains. Déposer sur la plaque.

    Placer la plaque au réfrigérateur pour 30 minutes, afin de raffermir à nouveau la pâte.

    Après le temps de pause, préchauffer le four à 350F. Enfourner les biscuits pour 12 à 15 minutes, ou jusqu'à ce qu'ils soient fermes au toucher (ils doivent demeurer pâles, il ne faut pas les dorer).


    Déposer la moitié du sucre en poudre pour l'enrobage dans un bol. Pendant que les biscuits sont encore tièdes, rouler chaque boule dans le sucre en poudre pour bien les enrober, puis les placer sur une grille et laisser refroidir complètement durant au moins 1 heure.

    Une fois que les biscuits sont refroidis, déposer le reste du sucre en poudre dans un bol et les enrober une seconde fois de sucre.

    Conserver les biscuits dans un contenant hermétique à température ambiante.





    Temps de préparation : 20 minutes
    Temps de pause : 3 à 4 heures au total
    Temps de cuisson : 12 à 15 minutes
    Quantité obtenue : 24 biscuits


    mardi 6 janvier 2015

    Fudge Forêt noire



    Une autre recette de panier gourmand (oui, il m'en reste encore!!!) qui se prépare en 5 minutes, et se dévore en moins de temps encore. Je voulais inclure un fudge dans mes paniers car c'est pour moi un classique des fêtes. Je voulais aussi qu'il soit gourmand, mais avec une saveur spéciale. J'avais tout d'abord pensé à un simple fudge aux amandes avec un peu d'Amaretto pour rehausser les saveurs, mais c'était trop simple... il fallait ajouter quelque chose!




    Et donc, pour faire plaisir aux amateurs de cerise au marasquin autour de moi (de mon côté, je ne suis pas très fan, ça goûte trop sucré!), j'en ai ajouté à mon fudge. Et puis, j'ai toujours trouvé que l'Amaretto avait un petit goût de cerise... pas vous? Ça va si bien ensemble.

    On pourrait également replacer les cerises au marasquin par des canneberges séchées, ou des cerises séchées si vous en trouvez, pour rendre le goût un peu moins sucré, l'utilisation de chocolat mi-amer y contribuant déjà. Allez y au goût!




    Ingrédients :
    • 3 tasses de chocolat mi-amer, haché 
    • 1 boite (14 onces) de lait condensé sucré
    • 2 cuillères à table d'Amaretto (liqueur d'amande)
    • 1 cuillère à thé d'extrait de vanille pure
    • 3/4 de tasse de cerises au marasquin, hachées
    • 3/4 de tasse d'amandes entières, hachées grossièrement





     Préparation :

    Tapisser un moule carré de 8 pouces (20 cm) de côté de papier parchemin. Réserver.

    Chauffer à feu moyen le chocolat mi-amer pour le faire fondre en remuant. Ajouter le lait condensé sucré et remuer jusqu'à homogénéité. Retirer du feu (ne pas trop cuire, chauffer juste pour que tout soit fondu, sans plus).


    Ajouter l'Amaretto, la vanille, les cerises et les amandes et mélanger rapidement.

    Verser dans le moule préparé et placer au réfrigérateur pour 4 heures, ou toute une nuit.
     
    Après le temps de pause, démouler et couper en cubes. Conserver au réfrigérateur, mais laisser un peu à température ambiante avant de déguster, c'est meilleur!




    Temps de préparation : 5 minutes  Temps de cuisson : 5 minutes sur la cuisinière Quantité obtenue : 36 carrés