samedi 20 septembre 2014

Barres déjeuners



Une belle idée pour les collations et les déjeuners, c'est de préparer soi-même ses barres nourrissantes. Vous vous assurez ainsi d'avoir des ingrédients de qualité sans agents de conservation ajoutés et un taux de sucre plus raisonnable que les versions du commerce.

J'ai trouvé cette recette, figurez-vous donc, sur un site de hockey... Il parait que la femme de Carey Price lui prépare ces barres énergisantes avant ses pratiques ou ses matchs afin de donner de l'énergie à son homme. Je me suis dis que si ça prenait juste ça pour convaincre mon chum fan de hockey d'en manger, pourquoi pas?





Ces barres sont composées d'une base de flocons d'avoine et de germes de blé auxquels on ajoute de la compote de pomme, des amandes, des raisins et des canneberges. Elles sont sucrées au miel et à la cassonade, ce qui donne une barre au goût très doux rappelant les galettes à l'avoine naturelles des recettes de grand-mère. Après quelques bouchées, on se rend déjà compte à quel point ses barres sont denses, puisqu'elle remplissent l'estomac rapidement et donnent de l'énergie pour des heures!
Vous pouvez remplacer les noix et les fruits secs par ceux de votre choix dans cette recette, tout en conservant les mêmes quantités, afin de personnaliser vos barres. Je compte d'ailleurs en essayer une version au beurre d'arachide prochainement. Mon copain les préfère chaudes, tandis que j'aimais bien les manger à température pièce, mais tout est question de goût! : )





Source : Adaptation de cette recette.

Ingrédients :
  • 1/2 tasse de compote de pommes non sucrée
  • 1/2 tasse de miel
  • 1 cuillère à table d’extrait de vanille
  • 1 oeuf
  • 2 tasses de flocons d’avoine à l’ancienne 
  • 3/4 de tasse de farine de blé
  • 1/2 tasse de cassonade blonde
  • 1/2 d’amandes tranchées
  • 1/2 tasse de germes de blé grillés
  • 1/3 de tasse de raisins secs 
  • 1/3 de tasse de canneberges séchées



Préparation :

Préchauffer le four à 350°F. Recouvrir une plaque à biscuits de papier parchemin. Réserver.

Dans un bol, mélanger la compote de pomme, le miel, l’oeuf et la vanille.

Dans un plus grand bol, mélanger le reste des ingrédients. Ajouter les ingrédients humides et mélanger à la cuillère de bois jusqu'à homogénéité.







Étendre la pâte sur la plaques à biscuits sur une épaisseur d'environ 2 cm.

Cuire de 30 à 35 minutes, ou jusqu’à ce que les contours soient dorés.

Retirer du feu et laisser refroidir complètement sur une grille, puis couper les barres en portions individuelles.





Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : 30-35 minutes
Quantité obtenue : 16 barres



vendredi 12 septembre 2014

Chocotorta



Dans le cadre d'une collaboration avec l’agence franco-argentine Argentina Excepción, je vous présente aujourd'hui un dessert 100% argentin, la Chocotorta!
Drôle de hasard, ce dessert ressemble drôlement au gâteau froid au café que j'ai fais récemment. On pourrait également l'apparenter au tiramisu, mais remplacez le café par un délicieux goût de dulce de leche...



Dessert typique des fêtes et anniversaires, la chocotorta fait chavirer les estomacs des petits et grands. Véritable madeleine de Proust version argentine, cette recette est une ode à la gourmandise et réveille les doux souvenirs d’enfance. Ce gâteau hyper facile à réaliser est une combinaison magique de gâteaux secs au chocolat et de dulce de leche (confiture de lait), le péché mignon des Argentins. Prêt en 10 minutes top chrono sans cuisson, la chocotorta vous donnera un avant goût de l’Argentine. Recette testée et approuvée !





Ingrédients :

  • 300 grammes de fromage à la crème ou fromage frais (de type "Philadelphia") 
  • 500 grammes de dulce de leche (confiture de lait) 
  • 400 grammes de biscuits secs au chocolat (de type "Chocolinas" - biscuits argentins) 
  • 1/2 litre de lait chocolaté

Préparation :

Dans un bol, mélanger le fromage frais avec le dulce de leche jusqu’à obtention d'une consistance lisse et homogène. Réserver au réfrigérateur.
Verser le lait chocolaté dans un grand bol creux. Tremper rapidement les biscuits dans le lait chocolaté et répartir les biscuits dans un plat rectangulaire à bords hauts.

Recouvrir les biscuits secs trempés d'une couche du mélange de dulce de leche et de fromage frais, ajouter une autre couche de biscuits humides par-dessus, puis une autre couche du mélange de crème au dulce de leche. Continuer la procédure jusqu'à ce qu'il n'y ait plus biscuits.
Placer au réfrigérateur au moins trois heures. Si désiré, décorer ensuite la chocotorta avec des copeaux de chocolat.

Buen provecho !




Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : -
Temps de pause : 3 heuresQuantité obtenue : 12 portions

 
Pour en savoir plus, le guide cuisine de l’agence franco-argentine Argentina Excepción sur leur site : http://www.argentina-excepcion.com



mercredi 10 septembre 2014

Gâteau froid au café



Voilà une recette qui fera fondre bien des nostalgiques. En effet, ce "gâteau" vieux de plusieurs décennies est un classique pour de nombreuses familles québécoises à cause de sa simplicité et du fait qu'il peut nourrir une armée à petit prix. Si vous ne le connaissez pas encore, vous tomberez sous le charme de ce dessert hors du commun qui ne ressemble à rien d'autre.





Pour le préparer, on a besoin de beaucoup de biscuits! En particulier, les biscuits "Village", une variété de biscuits secs pour le thé qui peut se trouver dans la plupart des épiceries. On les mélange à du café, du sucre en poudre, du cacao, de la vanille et un jaune d'oeuf (certaines recettes n'en mettent pas, c'est à votre choix), et on laisse ensuite reposer. C'est simple jusque là, et ça a "l'air de rien", mais c'est à ce moment que la magie opère! 




Durant les 24 heures de repos au frais, les biscuits ramollissent, la préparation se fond ensemble, et le gâteau devient fondant!
Si fondant en fait, qu'on pourrait presque le qualifier de fudge. Même si les photos n'en donnent pas l'air, croyez-moi, ce gâteau est moelleux à souhait! Sucré à fond, je vous l'accorde, mais tellement addictif. Le goût de café n'est pas omniprésent, si bien que la plupart des enfants l'aime aussi... mais ne leur en donnez pas trop, hein? Avec tout ce qu'il y a là-dedans, ils dormiront jamais! hi hi hi.

Si vous ne le connaissez pas encore, je vous invite à l'essayer, c'est un classique!






Ingrédients :

  • 1 lb de biscuits secs "Village", cassés en morceaux (environ 50 biscuits) 
  • 1 lb (454 grammes) de sucre en poudre
  • 3/4 de tasse de café fort déjà préparé, à température ambiante
  • 1/2 tasse de beurre, fondu et refroidi 
  • 2 cuillères à table de cacao en poudre non sucré
  • 1 cuillère à thé d'extrait de vanille pure
  • 1 jaune d'oeuf



Préparation :


Beurrer un grand moule rectangulaire ou carré assez profond. Réserver.

Mélanger le café, le beurre fondu, le cacao et la vanille ensemble dans un grand bol. Ajouter le jaune d'oeuf. Ajouter ensuite le sucre en poudre et les biscuits et combiner délicatement à la cuillère de bois. Déposer le mélange au fond du moule pressant la préparation. Lisser la surface.

Mettre au réfrigérateur minimum de 24 heures (le temps nécessaire pour que le gâteau ramollisse et devienne fondant).

Couper en carrés et déguster!





Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : -

Temps de pause : 24 heures
Quantité obtenue : 12 portions... et plus!

vendredi 5 septembre 2014

Sangria au melon d'eau



La chaleur se poursuit, et l'été aussi! Il n'est pas trop tard pour préparer un délicieux pichet de sangria pour le vendredi. Qui a dit qu'on ne pouvait pas célébrer le 5 à 7 dans le confort de son foyer? En fait, vous voudrez certainement appeler des amis si vous faites cette recette... vous en aurez pour une armée!

Cette sangria rafraichissante et complètement "fi-fille" se compose de vin rosé, de vin mousseux, de liqueur d'agrume et d'une bonne dose de melon d'eau en purée. Super simple, mais tellement bon!




Une idée géniale pour garder cette sangria bien fraiche : Des cubes de melon d'eau surgelés! Ils feront office de glaçon dans votre breuvage, en plus de lui donner encore plus de goût. Et puis vous aurez la joie de croquer dans un melon d'eau bien alcoolisé lorsque votre verre sera terminé : )




Ingrédients :

  • 7 tasses de melon d'eau coupé en petits cubes 
  • 1/2 tasse (125 ml) de liqueur d'agrumes (de type Grand Marnier)
  • 1 bouteille (750 ml) de vin rosé
  • 1 bouteille (750 ml) de vin mousseux  
  • 1/2 bouquet de menthe (pour décorer)


 Préparation :

À l'aide du mélangeur électrique, réduire en purée 5 tasses de melon d'eau.

Réserver au congélateur le reste des cubes de melon d'eau pour en faire des "glaçons".

Au-dessus d'un grand bol, filtrer la purée de melon d'eau à l'aide d'une passoire en pressant la préparation à l'aide d'une cuillère de bois.

Dans un pichet, verser le jus de melon filtré et la liqueur d'agrumes. Remuer, puis verser le vin rosé et le vin mousseux. Remuer. Laisser macérer au frais de 3 à 4 heures.

Au moment de servir, ajouter dans le pichet les cubes de melon congelés, et décorer chaque verre d'un petit bouquet de menthe.





Temps de préparation : 5 minutes
Temps de pause : 3 à 4 heures
Quantité obtenue : 16 portions



vendredi 29 août 2014

Tarte truffée aux 3 chocolats et aux framboises



Il y a tellement longtemps que je reluque cette tarte sur le site des Gourmandises d'Isa, ce n'était qu'une question de temps - et de rabais à l'épicierie sur les framboises - pour que je l'essaie.

Imaginez le rêve : Une croûte au cacao garnie de trois ganaches chocolatées (blanche, au lait et noire) remplies de framboises fraiches, et décorée d'encore plus de framboises. C'est à la fois gourmand et fruité, décadent mais pas trop sucré, et plein de saveurs sans jamais tomber sur le coeur. On pourrait en manger 3 morceaux si on ne se retenait pas... 




Pour citer son auteure, cette tarte est simple à réaliser, très élégante et parfaite pour couronner un magnifique repas d'anniversaire. Non seulement elle est superbe à regarder, mais je vous défie de trouver une seule personne qui ne la trouvera pas délicieuse. J'ai pris la liberté de modifier quelques petits trucs ça et là, dont le fait d'ajouter du chocolat au lait à la garniture, et j'ai modifié le jus d'orange de la croûte pour du jus de pomme, que j'avais sous la main.

Vous savez maintenant quoi faire la prochaine fois que vous verrez des framboises pas cher à l’épicerie! Ce sera le HIT de votre été... garanti!





Source : Inspiré de cette recette des Gourmandises d'Isa.

Ingrédients :


Pâte au chocolat

  • 1 tasse (120 grammes) de farine 
  • 1/4 tasse (30 grammes) de cacao
  • 3 cuillères à table de sucre
  • 1/2 tasse (120 grammes) de beurre non salé
  • Environ 3 cuillères à table de liquide (jus de pomme pour moi)
Garniture au chocolat et aux framboises
  • 1 1/4 tasses (300 ml) de crème 35 % 
  • 90 grammes de chocolat blanc, haché grossièrement
  • 140 grammes de chocolat au lait, haché grossièrement
  • 120 grammes de chocolat mi-amer, haché grossièrement
  • 3 cuillères à table de beurre 
  • 3 barquettes de framboises (2 pour la garniture, 1 pour la décoration)




Préparation :

Pâte au chocolat

Dans le bol du robot culinaire, mélanger doucement la farine, le cacao, le sucre et le beurre par pulsations, jusqu'à ce que le mélange soit à peine grumeleux. Ajouter suffisamment de liquide pendant que le robot fonctionne pour que la pâte se rassemble.

Retirer du robot et former une boule. Aplatir légèrement, envelopper d'une pellicule plastique et réfrigérer 30 minutes.





Après le temps de pause, retirer la pâte du réfrigérateur et abaisser sur une planche farinée, ou étendre avec les doigts en pressant au fond d'un moule à tarte de 9 pouces (23 cm) avec un fond amovible. Piquer le fond de tarte.

Placer une feuille de papier parchemin ou d'aluminium sur la pâte et couvrir de haricots secs ou de riz.

Cuire au four à 350 F (180 C) pendant 10 minutes.Retirer les haricots et cuire de 10 à 15 minutes de plus ou jusqu'à ce que la croûte soit bien cuite. Laisser refroidir complètement, environ 30 minutes.





Garniture au chocolat et aux framboises

Déposer chacun des trois chocolats dans un bol individuel.

Porter la crème à ébullition dans une casserole moyenne. Retirer du feu et verser 1/2 tasse de crème dans chaque bol de chocolat au lait et noir, et 1/4 de tasse de crème dans le bol de chocolat blanc.

Remuer jusqu'à ce que les chocolats soient fondus et les ganaches, bien lisses. Incorporer 1 cuillère à table de beurre dans chaque bol de ganache et mélanger. Réserver.





Éparpiller une bonne quantité de framboises au le fond de la croûte. Verser les 3 ganaches par-dessus, en alternance, en les superposant et les juxtaposant pour créer un effet marbré.

Garnir ensuite de framboises supplémentaires.

Réfrigérer pour faire prendre légèrement, au moins 2 heures.

Déguster!





Temps de préparation : 20 minutes
Temps de pause : 1 heure
Temps de cuisson : 20-25 minutes
Quantité obtenue : 8 portions



vendredi 22 août 2014

Yogourt glacé au citron



Pour quelqu'un qui avait hâte d'avoir une sorbetière, je ne l'utilise vraiment pas assez souvent! Après un sorbet au citron qui goûtait vraiment VRAIMENT intense, j'ai décidé de faire un deuxième essai en version yogourt. Mon "baromètre à surette", c'est mon copain. J'ai qu'à lui enfoncer une cuillère dans la bouche et à attendre de voir son visage changer. Je peux ainsi juger du degré d'acidité de ma création. Pas pire, hein?

Mon premier sorbet m'avait valu une bouche en cul-de-poule et un air crispé digne d'un cartoon. Celui-ci a généré un air mi-satisfait, mi-agressé, ce qui veut donc dire qu'on peut classer le tout dans un degré "moyennement" citronné. Je peux dire moi-même qu'il est beaucoup plus doux en bouche, malgré que l'autre ne me déplaisait pas du tout non plus.





C'est surtout la texture qui fait une belle différence. Avec le yogourt, c'est très velouté et crémeux, surtout lorsqu'on la goûte aussitôt qu'elle est prête. Comme tout sorbet maison, c'est toujours meilleur quand ça vient d'être fait.La prochaine fois, j'ajouterais un peu de bleuets - je suis pas mal obsédée par la combinaison de ces deux fruits ces temps-ci.

Au niveau du yogourt utilisé, on pourrait certainement prendre nature, mais j'ai pris un yogourt à la vanille pour atténuer un peu l'acidité du citron. La recette est simple, et le résultat très bon. À quand la crème glacée au citron pour compléter mon tour du chapeau?  : )




Ingrédients :
  • 3/4 de tasse de jus de citron frais 
  • 1/2 tasse de sucre
  • Le zeste de 2 citrons, râpé finement 
  • 2 1/2 tasses de yogourt à la vanille



Préparation :

Combiner le jus de citron et le sucre dans une petite casserole et porter à ébullition sur feu doux-moyen. Laisser bouillir environ 1 minute, en remuant pour bien dissoudre le sucre. Quand celui est bien fondu, retirer du feu.

Transférer le sirop dans un bol et laisser refroidir à température ambiante (environ 1 heure). Ajouter le zeste de citron et le yogourt et mélanger au fouet. Réfrigérer pendant environ 2 heures, ou jusqu'à ce que le mélange soit bien froid.

Turbiner en sorbetière durant environ 20 minutes, ou jusqu'à obtention de la consistance souhaitée.

Déguster! Conserver au congélateur.




Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : 5 minutes sur la cuisinière
Temps de pause : 3 heures + 20 minutes en sorbetière
Quantité obtenue : 3-4 portions



mardi 19 août 2014

L'Ultime Tiramisu



L'Ultime, le meilleur, le plusse-plusse bon... je ne pensais pas aimer autant le tiramisu jusqu'à ce que je goûte à celui-ci, et je ne pensais pas finir le plat en une semaine et en manger compulsivement chaque jour comme une toxicomane jusqu'à ce qu'il n'en reste plus une miette. C'est dire le pouvoir de ce tiramisu...

Tous les tiramisu que j'ai goûté dans des restos ou des pâtisseries avaient toujours l'air de rien... des petits tas informes et poudigneux trop sucrés ou trop caféiné à l'air un peu louche, qui, sans me décevoir, m'avait tout-de-même laissé perplexe. Si c'est si ordinaire, alors pourquoi les italiens aiment tellement ça? Eh bien c'était parce que je n'avais jamais mangé un vrai bon tiramisu!





Cette recette élaborée par Ricardo et ensuite modifiée largement par moi, est à mon avis, juste parfaite. Parfait dosage de sucré, de crémeux, de fondant, de velouté... Et la meilleure partie, c'est que c'est fait sans mascarpone!!! Ben là, vous avez vu le prix du dit machin en épicerie? J'aimerais ça pouvoir payer mon loyer aussi... alors j'ai remplacé par du fromage à la crème, et la texture est si douce et si goûteuse que je me demande encore pourquoi j'achèterais du mascarpone quand je peux reproduire la même chose à deux fois moins cher.

Alors amateurs de desserts décadents, de café et de sucre, c'est le temps de virer fous... et assurez-vous d'avoir de la visite, vous en aurez pour 20 personnes! Ou juste une... tout dépendant si vous êtes généreux : )





Source : Inspiré d'une recette de Ricardo.

Ingrédients :

  • 1/4 de tasse de sucre
  • 1 1/2 tasses d'espresso ou de café corsé, chaud
  • 1/2 tasse de lait
  • 1/4 de tasse de liqueur de café (de type Tia Maria, Sheridan ou Kahlua)
  • 1 cuillère à thé d'extrait de vanille pure
  • 500 grammes (2 paquets) de fromage à la crème, à température ambiante
  • 1 1/2 tasses de crème 35%
  • 2/3 de tasse de sucre 
  • 2 à 3 cuillères à table de cacao en poudre non sucré, tamisé


Préparation :
 
Dans un bol, mélanger 1/4 de tasse de sucre avec le café. Ajouter le lait et la liqueur de café, puis réserver au frais durant au moins 1 heure. Dans un bol en acier inoxydable profond, fouetter les jaunes d’œufs, la vanille et 1/4 de tasse de sucre.

Chauffer un chaudron d'eau sur feu doux-moyen jusqu'à ébullition, puis déposer le bol sur le chaudron, au-dessus de l’eau frémissante (il ne doit pas toucher l'eau) et fouetter sans arrêt au batteur électrique jusqu’à l’obtention d’un ruban lorsqu'on soulève les batteurs, soit environ 7 minutes. 




Retirer le bol du bain-marie et continuer de fouetter au batteur électrique jusqu’à ce que la préparation soit tout juste tiède. Incorporer le fromage à la crème. Réserver. 
 
Dans un autre bol, fouetter la crème et 2/3 de tasse de sucre jusqu’à ce qu’elle forme des pics fermes. À l’aide d’une spatule, incorporer délicatement au mélange de fromage, en pliant pour ne pas trop dégonfler la crème fouettée. 
 
Préparer un plat rectangulaire d’environ 28 x 20 cm (11 x 8 po) et d’une contenance de 2,5 litres (10 tasses).
 
 



 
Verser le café refroidi dans un grand bol à large ouverture et y tremper les biscuits doigts de dame, un à la fois, en les laissant absorber le liquide durant 2 à 3 secondes. Égoutter brièvement, puis déposer au fond du plat, côte-à-côte, pour couvrir toute la surface. Casser les biscuits au besoin. Tartiner de la moitié de la garniture au fromage à la crème. Saupoudrer la moitié du cacao.

Répéter avec le reste des ingrédients et terminer avec le cacao. Couvrir de pellicule plastique et réfrigérer 4 heures.

Déguster!  

Pour de meilleurs résultats, déguster dans les 24 heures.





Temps de préparation : 15-20 minutes
Temps de cuisson : 7 minutes au bain-marie

Temps de pause : 5 heures en tout
Quantité obtenue : 20 portions


vendredi 15 août 2014

Clafoutis choco-cerise



Un autre clafoutis pour vous autres, les chanceux! hi hi hi. Mais c'est le dernier, je vous le promets. J'avais un dessert numéro 2 à faire pour une soirée, et pour contrebalancer le cheesecake hyper sucré à l'érable que j'avais préparé, j'ai pensé à un dessert léger, presque pas sucré, frais et fondant qui donnerait l'option à ceux qui le voulaient de manger plus santé.

Ce clafoutis possède la même texture "poudigneuse" que sa contrepartie traditionnelle, mais avec en plus une bonne dose de cacao en poudre pour lui donner son côté chocolaté. Comme j'aime bien la combinaison choco-cerise et les desserts de type "Forêt noire", je savais que l'union des deux donnerait un beau et bon résultat. Beau, c'est vite dit, car ce n'est pas le genre de dessert qu'on aime regarder, mais plutôt qu'on mange sans être trop pointilleux sur le look :p





Comme toujours, j'ai saupoudré généreusement mon clafoutis de sucre en poudre car j'adore l'effet "couche sucrée sur le dessus" que ça génère, mais comme toujours, le clafoutis à absorber tout le sucre avant même que je puisse appuyer sur le bouton de l'appareil-photo. Je me demande bien quel est le secret des beaux clafoutis enneigé qu'on voit dans les pâtisseries... La prochaine fois, je mettrai des belles rosettes de crème fouettée, ça ferait encore plus joli!




Ingrédients :
  • 4 oeufs
  • 1 3/4 tasses de lait 
  • 1 1/2 cuillères à thé d'extrait de vanille pure
  • 3/4 de tasse de farine
  • 1/3 de tasse de cacao en poudre non sucré
  • 3/4 de tasse de sucre
  • 1 pincée de sel 
  • Cerises, en quantité suffisante



Préparation :

Préchauffer le four à 350 F.

Beurrer le fond et les côtés d'un moule à gâteau de 2 pouces de profond. Déposer suffisamment de cerises au fond du moule pour recouvrir toute la surface en une couche uniforme. Réserver.

Dans un grand bol, combiner ensemble les oeufs, le lait, la vanile, la farine, le sucre, le cacao et le sel. Mélanger vigoureusement au fouet jusqu'à homogénéité.





Verser la pâte sur les cerises.

Enfourner pour environ 1 heure, ou jusqu'à ce que le clafoutis soit gonflé et le centre, légèrement pris (ça varie seulement les fours, vérifier souvent en fin de cuisson).

Laisser refroidir complètement, puis réfrigérer.

Saupoudrer généreusement de sucre en poudre au moment de servir.





Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 1 heure
Quantité obtenue : 6 à 8 portions